• Accueil
  • Actualités
  • Présidentielle 2018 : Tombi et ses pairs appellent Paul Biya à (...)

Présidentielle 2018 : Tombi et ses pairs appellent Paul Biya à (re)présenter

Camfoot

Du sport à la politique, il n’y a qu’un escalier. Voilà qui est dit et la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) s’y fait. Réunis en Assemblée générale le 21 mars dernier à Buea, Tombi A Roko Sidiki et ses pairs ont cru bon de ne pas faire que du Fecafoot-inside, mais ont étendu leurs tentacules jusque dans la politique. Ce, en signant « une motion de soutien, de déférence et d’appel à candidature à son Excellence Paul Biya, Président de la République, Chef de l’Etat et premier sportif Camerounais », appelant le « Nnom-ngui » à se porter candidat à l’élection présidentielle de 2018.

Le 28 mars 2016
commentaires

Un document a été signé à cet effet, mentionnant au passage les raisons pour lesquelles les membres de l’AG de la Fécafoot ont entrepris de s’inscrire dans l’actualité de la valse des appels à candidatures en faveur de Paul Biya, qui déferlent de par les dix régions du pays. Et Comme pour la plupart des ces actants et adeptes de la longévité du président du RDPC au pouvoir au-delà de 2018, c’est son doigté et sa capacité à faire du Cameroun un havre de paix qui justifient ces appels du pied.

La Fécafoot va plus loin dans son argumentaire et met à l’actif de Paul Biya l’octroi au Cameroun des CAN 2016 et 2019, non sans reconnaitre au prince de Mvomeka, sa « décision historique de construire simultanément à travers le territoire national plusieurs stades de football modernes, et/ou réhabiliter aux standards internationaux ceux existants », peut-on lire dans ce document de six feuillets.

Muna Belinga


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches