Présidence de la Ligue : Un siège pour deux

Camfoot

Malgré les tentatives d’intimidation parmi les plus surprenantes dont celle de son allié et actuel président de la fédération, Franck Happi va faire la lutte à Pierre Semengue pour briguer le siège de premier président élu de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun. Les deux candidats qui se disent confiants, y vont de leur arguments.

Le 11 juillet 2016
commentaires

Le vieux, l’ancien, le Général d’armée en rétraite, en poste depuis 2012 veut s’offrir un mandat électif, de longue durée, pour ne plus être lié par des nominations partisanes. Il le dit clairement, et le pense clairement qu’il a le soutien de tout le gouvernement de la République, et d’une vingtaine de clubs : "J’ai été envoyé en mission pour sortir le football professionnel Camerounais du trou auquel il se trouve. Je dois tout mettre en place avant de partir", clame t-il. Celui que son principal challenger appelle "le vieux" dit être conscient de tous les problèmes qui minent le football professionnel, raison pour laquelle "le chef de l’État m’appuie financièrement pour que le processus de professionnalisation que nous avons engagé reste marqué sur une base solide" avance t-il.

Le Général est quand même à la tête de la Ligue depuis plusieurs années. Et les problèmes de structures sont encore nombreux. Même si le candidat, pour l’instant, ne fait aucune mention de sa campagne, nos sources nous informent qu’elle sera lancée ce mercredi.

En face, il y a le "jeune" Franck Happi, son premier vice président actuel à la Ligue. Il fait partie de la génération Y, ceux pour qui les médias ne sont pas une menace, mais une opportunité. Il a redonné à Union de Douala une envergure nationale, tablant sur la communication pour mobiliser les supporters du club qui s’étaient longtemps désengagés.

Sur un plateau radio dimanche dernier à Douala, il pense qu’il faut avoir beaucoup d’énergie pour tacler les défis actuels de la Ligue : "Le vieux Semengue a beaucoup travaillé. Il est temps pour lui d’aller se reposer". Il explique aussi que la Ligue doit revenir aux clubs puisque c’est à eux de s’autogérer et reste confiant : "Vous verrez ce jour qu’on ne le votera pas. Il le sait malgré les intimidations auxquelles subissent beaucoup de présidents de club. Ils savent quoi faire, vous allez voir. La ligue doit revenir aux clubs, un point c’est tout. Ça ne se négocie pas. Et tous les présidents le savent sauf quelques-uns qui sont aller tromper le père en lui demandant de se porter candidat."

Ainsi pour le candidat de la "Cause", slogan fort de sa campagne, tout est plié pour le vieux militaire. Franck Happi croit détenir la solution miracle pour sortir le football professionnel camerounais de son marasme. Son vision semble simple, amener les plus gros sponsors à soutenir la Lfpc et les clubs, arrêter de diluer la qualité en ramenant le nombre de club de 18 à 12.

Quoiqu’il en soit, plus on se rapprochera de la date du 28 juillet, plus les hostilités augmenteront. La vérité sera décidée par les 35 clubs de Ligue 1 et Ligue 2.

Karl Jaspers, à Douala

JPEG - 170.5 ko
JPEG - 138 ko


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 13 juillet à 17:52, par Garoua En réponse à : Présidence de la Ligue : Un siège pour deux

    Tout les 2 veulent la place, mais personne ne nous dit ses projets.
    On ne devrait pas voter pour quelqu’un parce qu’on le connais, mais simplement parce qu’il a le meilleur projet et nous démontre qu’il a les moyens (intellectuels, financiers, sociaux) pour réaliser son projet.
    Tout le reste ne compte pas !

    Répondre à ce message

  • Le 11 juillet à 20:51, par chowankid En réponse à : Présidence de la Ligue : Un siège pour deux

    Ceux qui ne voteront pas Semengue le fera a tort. Ce que Happi dit est vrai mais il est tres tot. Il faut laisser Semengue pour quelques annees encore, le temps pour Happi de bien etudier son projet, si non ce sera une confusion totale

    • Le 12 juillet à 04:26, par possy l En réponse à : Présidence de la Ligue : Un siège pour deux

      Tu es sérieux ?

    • Le 12 juillet à 13:21, par chowankid En réponse à : Présidence de la Ligue : Un siège pour deux

      Oui, tres surI Semengue est un monsieur qui n’aime pas la corruption dans le foot donc il est tres honnete.
      Il a de tres bonnes relations avec les gens qui peuvent depanner le championnat pendant qu’on cherche des solutions a longue terme.
      Il aime ce qu’il fait et il est concentre sur son objectif autour duquel in cherche toujours a reunir tout le monde.
      Un mandat de plus pour lui fera du bien a cette jeune institution.
      Je ne fait pas la campagne pour lui. Je ne suis meme pas au Cameroun et on ne se communique pas.

    • Le 13 juillet à 11:29, par DannyDan En réponse à : Présidence de la Ligue : Un siège pour deux

      Chowankid, j’ai lu plusieurs de vos commentaires ici et j’ose esperer que ton compte a EtE piratE. Ce que vous venez de dire est sans aucun doute l’opinion le plus stupide que vous avez exprimE ici. Le simple fait que Mr Semengue ne respecte pas son mandat montre a quel point il est corrumpu. Que veux t-il apportE de plus au foot ?? Non vraiment...

    • Le 13 juillet à 14:36, par chowankid En réponse à : Présidence de la Ligue : Un siège pour deux

      Dannydan, je ne peux jamais dire a quelqu’un ici qu’il est stupide. On est entrain d’echanger les opinions pour aider a ameliorer notre foot. Je tiens a vous le repeter que je connais ce monsieur. Parmis tous les dirigeants du foot Camerounais, il est l’homme le plus correct en ce qui concerne les problemes d’argent. Cela ne se cache pas quand quelqu’un est corromp ; je vous le rassure.
      La Ligue professionnelle est encore tres jeune et surtout vulnerable. Il lui faut un autre mandat avant que les hommes comme Happy s’introduissent pour le marketing

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 17:45, par georgy En réponse à : Présidence de la Ligue : Un siège pour deux

    Je crois que la raison premiere de faire les enfants c’est pour qu’ils viennent continuer votre travail vieux ton fils Happy est pert a continuer ton glorious travail il est a la hauteur et tu le sais .... Donnes Lui l’opportinuite de te prouver qu’il peut et s’il fait les erreurs toi en tant que patriache tu Lui tire les oreilles avec tes conseils...vieux c’est ce que nous attendons de vous moi Je ne comprends plus rien pourquoi vous voulez etre remplace qu’apres votre mort (Mahebi, Essomba Eyenga....) il faut savoir ceder la place a vos enfants ...one love

    Répondre à ce message

  • Le 12 juillet à 13:15, par chowankid En réponse à : Présidence de la Ligue : Un siège pour deux

    Semengue est un monsieur qui n’aime pas la corruption dans le foot donc il est tres honnete.
    Il a de tres bonnes relations avec les gens qui peuvent depanner le championnat pendant qu’on cherche des solutions a longue terme.
    Il aime ce qu’il fait et il est concentre sur son objectif autour duquel in cherche toujours a reunir tout le monde.
    Un mandat de plus pour lui fera du bien a cette jeune institution.
    Je ne fait pas la campagne pour lui. Je ne suis meme pas au Cameroun et on ne se communique pas.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches