Patrick Ekeng souffrait de « problèmes cardiaques sérieux »

RFI

Le footballeur camerounais Patrick Ekeng, mort lors d’un match du Championnat de Roumanie, avait des « problèmes cardiaques sérieux ». C’est ce qu’a indiqué le médecin légiste Abdo Salem, de l’Institut médico-légal de Bucarest, dans un communiqué.

Le 13 mai 2016
commentaires

Dans le détail, le milieu de terrain de 26 ans, qui s’est écroulé en pleine rencontre le 6 mai, souffrait de cardiomégalie (cœur volumineux). Un état qui résulterait d’une hypertrophie, un développement trop important du ventricule gauche. Et il présenterait plusieurs anomalies au niveau des artères.

« Toutes les analyses le concernant ont été bonnes »

Ces premières conclusions ont surpris Simona Nanoveanu, la directrice adjointe de l’Institut national de la médecine sportive. Patrick Ekeng y avait subi des tests médicaux avant de s’engager avec le Dinamo Bucarest, en janvier 2016. « Toutes les analyses le concernant ont été bonnes », a assuré Simona Nanoveanu au site d’information Hotnews.

Le rapport final de l’autopsie sera publié après les résultats des examens toxicologiques, qui seront connus dans deux semaines.

Le décès de Patrick Ekeng a provoqué une vague d’émotions en Roumanie. Son club a décidé que plus personne ne porterait le maillot 14, numéro du Lion Indomptable sous les couleurs du Dinamo.


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches