Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Ondoa et Bassogog : Émouvant message à Samuel Eto’o Fils

Camfoot

Deux joueurs de la Fondacion Eto’o, qui ont contribué de manière directe aux victoires des Lions Indomptables à la CAN2017, ont tenu à dire merci, de manière personnelle à l’ancien capitaine des Lions Indomptables du Cameroun. Fabrice Ondoa et Christian Bassogog, tous les deux nommés dans l’équipe-type de la compétition, ont envoyés des messages vidéo à Samuel Eto’o et il a tenu à le partager. Émouvant de reconnaissance. Vidéo...

Le 10 février 2017
commentaires

A video posted by Samuel Eto'o (@setoo9) on

A video posted by Samuel Eto'o (@setoo9) on


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 11 février à 00:06, par Tedh En réponse à : Ondoa et Bassogog : Émouvant message à Samuel Eto’o Fils

    Le meilleur joueur de la CAN et les 2 meilleurs joueurs des Lions !
    On dit quoi ?
    Merci ETO’O !

    Répondre à ce message

  • Le 10 février à 22:05, par vipau82 En réponse à : Ondoa et Bassogog : Émouvant message à Samuel Eto’o Fils

    Même quand SEF ne joue pas au foot il fait du bien au Cameroun. Tous ces joueurs qu’il a fait arriver au barca ou ailleurs en europe sont d’abord la fierté de leurs familles. On peut dire ce qu’on veut d’etoo, il a de manière indirecte sorti bcp de familles ds la pauvreté. Il y a aussi Dongou qui n’etait pas là mais qui est tjtrs selectionable.
    Des talents comme Siani on en a plein ds le monde mais on ne les appelle pas à cause des magouilles. On passait le temps à faire jouer eyong enoh alors que siani était là tout près avec son talent.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février à 22:04, par DannyDan En réponse à : Ondoa et Bassogog : Émouvant message à Samuel Eto’o Fils

    Dans 10 ans ces sont les jeunes Gabonais qui seront entrain de remercier Eto’o. Puisque vous l’avez forcer a fermer son centre de formation a cause de gros yeux qui ne veulent pas laisser 5frs passer sans vouloir en prendre 3frs. Et pourtant Ali Bongo la acceuillis a bras ouvert lui mettant a disposition un terrain presque gratuitement. Quel pays maudit ce Cameroun !

    Répondre à ce message

  • Le 10 février à 21:43, par jean mark En réponse à : Ondoa et Bassogog : Émouvant message à Samuel Eto’o Fils

    @Bassongue tu es mal intentionné en t expriment de la sorte c est les gens comme vous qui ne savent plus quoi dire quand on parle de SEF site moi un autre qui travail comme lui et on le respectera sinon pourquoi parles tu des autres quand il s’agit de SEF ??? il faut que tu le sache en parlent du devoir de tout citoyen ce que SEF fait parceque malgré les mauvaises langues comme toi il continue à aider le Cameroun ( le rêve, les Hôpitaux, notre armée, fondation ,le niveau sur lequel il a placé le Cameroun dans son travail etc...)peut être que toi tu ne paye mme pas tes impôts au Cameroun bref sachons avec humilité respecter et saluer le travail de ce monsieur. Merci Papa Eto’o

    Répondre à ce message

  • Le 10 février à 21:26, par Birago En réponse à : Ondoa et Bassogog : Émouvant message à Samuel Eto’o Fils

    Ce qu’il est rafraichissant de voir un exemple admirable de gratitude avouée ! Ce geste (juste des mots d’amour qui ne coute que la conscience et la volonté d’exécution) sont habituellement rares parmi nous (Camerounais et, en général, pauvres humains de partout). Nous pouvons tous citer maints cas où nos contributions (ou celles de ceux qui nous connaissons) ont été vite oubliées et les récipiendaires se tapant les poitrines des conséquentes acquis qu’ils se sont garantis par eux-mêmes et de par leurs seules aptitudes. Qu’importe ! Chapeau bas à Fabrice Ondoa et Christian Bassossog qui illustrent À NOUS TOUS (et, plus important même, aux jeunes qui constituent notre à venir) un brillant et un édifiant exemple expression de gratitude à suivre et imiter. Quant à Samuel Eto’o lui-même, que dire ? Sinon que, pour tout ce que tu as fait et continues à faire pour notre pays et continent, nous joignons nos modestes REMERCIEMENTS INFINIS à ceux de Fabien et Christian et tous nos compatriotes Camerounais de bonne foi !

    • Le 10 février à 21:32, par Birago En réponse à : Ondoa et Bassogog : Émouvant message à Samuel Eto’o Fils

      PS : Particulièrement, par ses performances au terrain de foot et ses actes en dehors, ce jeune homme de Fabrice Ondoa ne fait qu’illustrer (et de plus en plus augmenter) son karma auquel nous aussi ajoutons nos humbles bénédictions. J’ai lu avec intérêt et joie sa visite à la prison de Kondegui, ainsi que l’expression de son soutien pour nos sœurs et frères du Cameroun Occidental qui, avouons-le sont en train de gober d’amères déboires et immondes humiliations à cette phase de l’histoire de notre (pourtant) béni pays. Pour ceux de nous qui sommes chrétiens, il va sans dire que quand le Seigneur Jésus enseignait le support des orphelins, veuves (et veufs) et prisonniers, il le recommandait malgré ce qui avait causé la condition de ceux-ci SANS PRÉCONISER NOTRE JUGEMENT !!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 février à 18:04, par Pierre Claude Bassongue En réponse à : Ondoa et Bassogog : Émouvant message à Samuel Eto’o Fils

    C’est bien ce qu’on demande à chaque camerounais.
    Que chacun puisse à sa manière et sans fixation aucune , contribuer à l’émergence de notre Pays.
    Samuel Etoo fait juste son devoir citoyen. Cependant faudrait il les citez tous ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 février à 18:03, par Happi de Bana... L’enfant du pays En réponse à : Ondoa et Bassogog : Émouvant message à Samuel Eto’o Fils

    Que dire plus...
    Nous t’avons chassé parmi nous parce que nous sommes adepte du mensonge, du commérage, de la mal organisation, du manque de vision et pourtant, malgré ton éloignement, c’est à travers tes oeuvres pour ton pays que tout le peuple retrouve le sourire.
    Très touchant entendre ces jeunes t’appeler avec toute sincérité : Papa
    Fils d’Afrik, ne lâche jamais. Je connais tout l’Amour que tu portes à ton cher Pays.
    Bravo Samuel Éto’O Fils !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches