Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Emile Onambélé Zibi

« On ne vient pas au Tkc trouver du travail à ses enfants »

Camfoot

Le patriarche de Febe qui a cédé le pouvoir à son éternel rival Essomba Mani mercredi dernier, après de longs mois de résistance, explique les contours de cette décision inattendue et les défis qui interpellent la nouvelle équipe du Tonnerre Kalara club.

Le 17 juin 2017
commentaires

Après de longs mois de résistance, vous décidez finalement de céder le Tonnerre à votre vice-président Essomba Mani. Qu’est ce qui peut bien avoir poussé le téméraire que vous êtes à plier ?

Il n y a rien d’étonnant ; rien à chercher en dessous. Ma décision de céder le Tonnerre à mon petit frère Essomba Mani, c’est une volonté personnelle et celle des fils de ce club. Il n’y’a eu aucune contrainte de l’élite, encore moins une décision du tribunal comme beaucoup de ceux qui ne connaissent rien à la gestion du club le prétendent. Comme j’ai toujours eu à le dire, ce n’est pas la première fois que je suis président du Tonnerre. Compte tenu de la gravité de la situation à laquelle nous faisons face, je me suis dit qu’il fallait remettre de l’ordre dans le tonnerre. C’est pour cette raison qu’aujourd’hui, j’ai décidé de ne plus jamais me porter candidat à la présidence du tonnerre. Je pense qu’il faut enterrer la hache de guerre. Il y’a un temps pour tout. Dans une maison, il peut avoir des tensions, des malentendus, des petits remous mais on finit par se comprendre. Au lieu de dramatiser la situation alors qu’il n’en est rien, je pense qu’il est plus sage de songer à l’intérêt supérieur du Tonnerre.

Parmi les exigences que vous avez soumis à la nouvelle équipe, vous parlez d’un Comité des sages. Ne redoutez-vous pas que le Tkc connaisse le syndrome Canon ?

Ça ne va pas être la même chose. Les comités des sages, il y’en a partout, mais ne se gèrent pas de la même manière. Ça dépend de ce que nos frères d’à côté ont voulu faire du leur. Dans le tonnerre, il a une signification profonde que je ne saurais dire ici. Mais sachez que dans les statuts du tonnerre actuel, il y’a bel et bien un comité des sages. En dehors de celui-ci, il existe aussi un comité de surveillance. Mais nous n’en avons jamais parlé. Maintenant, il sera fonctionnel parce que nous devons à tout prix éviter la relégation. Le plus important, c’est le maintien du club en Mtn Elite One. C’est maintenant notre objectif principal.

Certains estiment que votre décision de céder le gouvernail à Essomba Mani va ouvrir le boulevard à de nouvelles tensions ...

Pas du tout ! Evitons d’être alarmiste tout le temps. Je l’ai toujours dit : on ne vient pas chercher de l’emploi à ses enfants dans le tonnerre. Tant que ces gens vont s’immiscer dans les affaires du tonnerre, ils me trouveront en face. Ma lutte n’est pas avec ces jeunes (nouvel exécutif, Ndlr). Eux, ils savent où va le Tonnerre et ce que le peuple attend de cette équipe. Je parle de ceux qui n’ont jamais rien fait pour cette équipe mais passent le temps à jouer les opportunistes. Je sais pourquoi je le dis. Les gens ne doivent pas venir exploiter ce club ; je suis ferme la dessus. Si les gens veulent trouver le travail à leurs enfants, qu’ils créent leur club. Mais, ça ne se fera pas au tonnerre. Pourquoi ce n’est qu’au Canon et au Tonnerre qu’on exige des sociétés parmi tous les clubs d’Elite One ? C’est parce que des individus veulent déstabiliser les formations de la capitale.

Propos recueillis par C.D.


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches