Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Normalisation : quelles conséquences pour Tombi A Roko ?

Camfoot

En décidant de nommer un Comité de normalisation à la Fécafoot, la FIFA dissout automatiquement le bureau exécutif élu il y a deux ans. Du coup, Tombi A Roko et ses collaborateurs devraient perdre leurs postes au sein du Comité d’organisation de la CAN 2019, et retourner au rang de simples acteurs du football camerounais en attendant les prochaines élections.

Le 23 août 2017

Cette fois-ci, Abdouraman Hamadou a gagné une autre manche. Une bien grosse. Tombi A Roko et son bureau exécutif n’iront pas jusqu’au bout de leur mandat, sensé s’achever en fin d’année 2019. Le Bureau du Conseil de la FIFA ayant en effet décidé ce jour de « nommer un Comité de normalisation au sein de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot)  », avec pour premier effet, la dissolution non seulement du Comité exécutif fédéral, mais aussi au sein des ligues départementales et régionales. Tout est donc à reprendre. Et le grand perdant de cette affaire n’est autre que le futur ex-président de l’instance camerounaise de football, Tombi A Roko. Parce qu’il est en réalité, la première personne concernée par cette décision de la FIFA, « liée d’une part à la confirmation par le Tribunal arbitral du sport (TAS) du jugement de la Chambre de conciliation et d’arbitrage du Comité olympique et sportif du Cameroun, laquelle a annulé la procédure électorale ayant mené à l’élection en 2015 de l’actuel Comité exécutif de la Fécafoot » et, d’autre part, « aux récentes tentatives infructueuses de la FIFA visant à rapprocher les différentes parties prenantes du football camerounais et ainsi sortir de l’impasse ».

CAN 2019 : Tombi hors jeu ?

Tombi A Roko et son bureau exécutif vont donc devoir quitter totalement les affaires, pour retourner au rang de simples acteurs du football camerounais en attendant les prochaines élections. Car contrairement au temps de la normalisation sous Joseph Owona (2013 – 2015) où il jouissait d’un contrat de travail en tant secrétaire général de la Fécafoot, Tombi A Roko ne devrait plus cette fois-ci assister aux réunions du prochain Comité de normalisation. Ce privilège devant probablement être réservé à Blaise Moussa, son successeur au poste de secrétaire général de l’instance.

Les conséquences de la mise sur pied d’un Comité de normalisation ne s’arrêtent pas là pour Tombi A Roko et son bureau. L’homme fort de Tsinga devra également perdre son poste de vice-président du Comité national d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (Cocan), Cameroun 2019. Le décret du chef de l’Etat, nommant les membres dudit Cocan ayant exclusivement fait mention de « président de la Fécafoot », ce serait au futur président du Comité de normalisation que reviendra ce siège. « A moins que Paul Biya ne publie un nouveau décret nommant la personne Tombi A Roko comme vice-président du Cocan », explique-t-on.

Qu’en sera t-il des membres de l’exécutif de la Fécafoot, nommé au sein des Commissions techniques du Cocan 2019. Cela reviendra t-il au Comité de normalisation de proposer ses représentants au sein desdites Commissions techniques en attendant l’organisation des prochaines élections, le mandat des membres du Comité de normalisation devant prendre fin le 28 février 2018 ?

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 24 août à 16:18, par pat2lyon En réponse à : Normalisation : quelles conséquences pour Tombi A Roko ?

    Chers Camerounais, j’ai pitié de nous tous. Les réactions de joie que j’observe depuis hier comme si on avait annoncé que les revenus des Camerounais seraient multipliés par quatre me rendent perplexes.
    Oh peuple Africain, quand sortiras-tu de ton aveuglement !? Les blancs nous manipuleront toujours à leur convenance conscients qu’ils sont de notre bêtise congénitale. Tenez donc :
    - Le contentieux électoral à la Fecafoot date d’au moinsd deux ans
    - La FIfa n’a jamais daigné se pronnoncer alors que les décisions du TAS existaient depuis bel lurette
    - Pire elle a permis à TOMBI de voter aux élections à la FIFA et à la CAF
    - Or entre-temps le dossier de la CAN 2019 a surgi et on sait tous qu’Hamad et son allié Infantino veulent la rétirer au Cameroun au profit du Maroc.

    • Le 24 août à 16:21, par pat2lyon En réponse à : Normalisation : quelles conséquences pour Tombi A Roko ?

      - La supercherie d’Hamad est dévoilée et le cabinet d’audit qui devait arriver au Cameroun se retracte
      - Ahmad est coincé, il a une dette à honorer vis-à-vis du Maroc
      - Il sait par ailleurs que le Gouvernement camerounais soutient TOMBI
      - Ils est surtout surpris par le peuple camerounais qui a fait bloc pour sa CAN 2019
      - Mais il est conscient que ce même peuple camerounais est divisé sur le cas de la Fecafoot
      - Alors il joue sur cette corde sensible à travers cette décision, et le résultat est là : une partie du peuple se réjouit et donc la division s’accentue. ça c’est d’un.
      - De deux, sachant que l’Etat camerounais a toujours soutenu Tombi, il s’attend à ce que le Cameroun piétine la décision de la FIFA, avec pour conséquence la suspension du Cameroun. Et donc LE RETRAIT DE LA CAN 2019 AU Cameroun. En ayant pris soin d’avoir accentué la division entre les camerounais et donc de réduire à néant l’élan de solidarité nationale contre Ahmad.
      Et oui chers Camerounais, cette décision qui n’arrive qu’aujourd’hui a un et un seul but : Le retrait de la CAN 2019 au Cameroun.
      Mais l’Africain n’est qu’émotion et les blancs le savent. La preuve vous êtes dans l’allégresse alors que vous êtes entrain de vous faire b.....

    • Le 24 août à 16:25, par pat2lyon En réponse à : Normalisation : quelles conséquences pour Tombi A Roko ?

      Donc, au-delà de la liesse somme toute surprenante que les uns et les autres manifestent, je vous invite si vous en êtes capables à rester vigilants sur le but caché de cette décision.
      Je tenais à faire cette mise au point avant éventuellement de répondre à ceux qui sont dans l’illusion d’une possible victoire de Bell ou Abdouraman à la tête de la Fécafoot.
      Car que vous le vouliez ou pas, aucun des ces deux individus n’est capable de remporter une élection au sein de la Fecafoot, aucun.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 16:03, par Ferdi En réponse à : Normalisation : quelles conséquences pour Tombi A Roko ?

    Hum,
    c’est clairement un désavoeu des autorités nationales de football. Mr Biya devrait en tirer les conséquences et virer Mr Bidoung

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 14:59, par bamyaben En réponse à : Normalisation : quelles conséquences pour Tombi A Roko ?

    BIG UP MONSIEUR ABDOURAMAN !!!

    Joseph Owona et Bidoung Kwpatt sont les principaux responsables du désordre au sein du Football camerounais.

    Owona a été incapable en deux ans (2013-2015) d’assainir la FECAFOOD et c’est lui avec la bénédiction de Bidong Kwpatt qui imposent Tombi A Roko à la tête du Football camerounais au mépris du respect de la procédure électorale et des jugements du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) et du jugement de la Chambre de Conciliation et d’Arbitrage du Comité Olympique et Sportif du Cameroun, laquelle a annulé la procédure électorale ayant mené à l’élection en 2015 de l’actuel comité exécutif de la FECAFOOT présidé par Tombi.

    Dans un pays des Droits et d’Hommes intègres, Bidong Kwpatt devrait assumer pleinement ses propres responsabilités et démissionner du Ministère des Sports.

    Le problème du Cameroun est l’impunité ! Si les piètres et indélicats dirigeants de ce pays étaient punis à la hauteur de leurs indélicatesses, frappés d’inéligibilités et exclus d’exercer dans le secteur d’activités où ils se sont méconduits, on aurait pas à vivre et revivre ces spectacles guignolesques que nous offrent Bidong Kwpatt, Owona, Iya, Tombi et tous leurs prédécesseurs et collaborateurs au sommet du Football camerounais.

    • Le 24 août à 15:02, par bamyaben En réponse à : Normalisation : quelles conséquences pour Tombi A Roko ?

      Bidong Kwpatt, Joseph Owona, Tombi A Roko et leurs collaborateurs devraient être exclus du Sport camerounais en général et du Football camerounais en particulier depuis plus de 15 ans, on en parlerait plus de ces charognards au jour d’aujourd’hui.

      Tombi A Roko et son comité exécutif doivent être exclus du Football camerounais et condamnés d’interdiction des droits civiques donc d’inéligibilité.

      La mauvaise gestion de la FECAFOOD n’est que l’une des parties visibles de 35 ans de gabegie, de népotisme, de clanisme, de corruption et d’impunité d’un régime autoritaire hyper centralisé qui contrôle tout mais qui ne gère rien.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 12:51, par ngbigben En réponse à : Normalisation : quelles conséquences pour Tombi A Roko ?

    Mais attendez un peu, donc l’affaire ci est vraie ? je viens d’avoir confirmation sur Caminfos.net que les bidasses ont pris le controle de l’immeuble de Tsinga. J ai envie de sauter de joie mais je n’y arrive pas, je sais que Zoro et sa bande ont plus d’une carte dans leur sac et ne vont pas abdiquer si facilement. Ce feuilleton risqué d’etre riche en rebondissements avec des acteurs aussi opiniatres tels que Massa JO et Co ou aussi colores tels que JAB et Abdou. Lets wait and see.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 12:19, par ngbigben En réponse à : Normalisation : quelles conséquences pour Tombi A Roko ?

    La verite commence a triompher dans mon beau pays. Quelle vaste machination a la barbe au nez des camerounais que cette fabrication de Tombi A Roko. Quant tout simplement l,anti constitutionalite avait ete enterine’ par des professeur de droit au combien emerites tels Massa YO et co. Le ventre quand tu nous tiens. Bravo Abdou. J’attends toujours avec delectation la reaction de JAB.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 12:15, par Fere En réponse à : Normalisation : quelles conséquences pour Tombi A Roko ?

    Incroyable !!!

    J’ai sursauté sur mon siège de bureau quand j’ai lu cette nouvelle. Tellement j’étais heureux. En même temps, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à certaines personnes avec qui nous avons longuement échangé sur ce sujet il y’a un peu plus de deux ans.

    Ils se reconnaîtront (ces diplômés que le Cameroun produit. Remarquez que je fais ici la différence entre diplômés et intellectuels) et je les attends de nouveau sur ce site.

    Chapeau Abdou et merci ; l’histoire se souviendra de vous cher Mr.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 10:32, par Bryce En réponse à : Normalisation : quelles conséquences pour Tombi A Roko ?

    Oh Cameroun berceau de nos ancetres autrefois tu etais dans l injustice, la fraude, la corruption a ciel ouvert.
    Ceci dure depuis des annees

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 10:19, par Rasta En réponse à : Normalisation : quelles conséquences pour Tombi A Roko ?

    Mon avis est que pour A Roko, c’est terminé avec la Fecafoot. Heureux pour lui encore qu’il ait échappé à la prison contrairement à ses 2 prédécesseurs. La Fifa et son extrême soumission au gouvernement l’en ont privé.

    Le frère David Thadus écrit plus bas que Bidoung va manœuvrer pour le retour de A Roko. J’ai pas la même lecture que lui. Bidoung ne manœuvre pas pour un homme en particulier, mais pour la préservation des intérêts du gouvernement qui veut absolument contrôler la Fecafoot en contrôlant son président. Tout va commencer par qui va être désigné par la Fifa. Si ce sont des personnes compétentes et indépendantes, Bidoung ne pourra pas les contrôler, et eux vont produire des textes conformes, organiser des élections transparentes, avec une grosse possibilité de porter à la tête de la Fecafoot un président indépendant. À partir de là, l’espoir serait permis. Mais en attendant, le chemin est encore long.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 09:41, par Lindeng En réponse à : Normalisation : quelles conséquences pour Tombi A Roko ?

    Est-ce que cette décision peut être liée à la polémique sur l’attribution de la CAN 2019 ?

    • Le 24 août à 09:51, par LUNIKPATRIOT En réponse à : Normalisation : quelles conséquences pour Tombi A Roko ?

      Non. Je ne pense pas. Mon avis c’est que la FIFA voudrait avoir un interlocuteur crédible pour le pays.
      Cela fait très longtemps que cela dure et entretemps, bien de choses ont changé de partout (FIFA-CAF) et les mêmes problèmes persistent au Cameroun.
      Il fallait mettre de l’ordre une fois pour toute dès lors la tentative de conciliation a échoué (CONAKRY)

      En tout cas c’est mon avis.

    • Le 24 août à 09:58, par Rasta En réponse à : Normalisation : quelles conséquences pour Tombi A Roko ?

      Non, rien à voir. Cette décision est prise par la CCA, l’organe juridictionnel du Cameroun en charge du contentieux sportif bien avant (si je ne m’abuse) que la Can soit attribuée au Cameroun. Ce sont les suites de cette décision qui aujourd’hui sont simplement exécutés.

    Répondre à ce message

  • Le 24 août à 09:47, par LUNIKPATRIOT En réponse à : Normalisation : quelles conséquences pour Tombi A Roko ?

    TOMBI est tombé comme un sac de macabo.
    Normalement s’il est garçon, il doit se dire « Vraiment l’affaire ci m’a dépassé » et quitté.
    Il a perdu la face et très gros. C’est ABDOU qui en sort grand gagnant.
    Le ridicule a rattrapé tous les « GRANDS PROFS DE DROIT DU CAMEROUN (OWONA-MINKOA-MOUANGUE et consorts) ». C’est une honte pour l’intelligence et l’intellect du Cameroun.

    BRAVO ABDOU.
    Tu seras mon héros si jamais tu acceptais la normalisation et ne te portais candidat. Alors là tu seras le prochain président de la République tellement tu fais honneur au Cameroun

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches