Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Lions Indomptables

#BruxellesGate : Oyongo présente ses excuses

Camfoot

Dans une lettre signée le 05 avril 2017 et expédiée à la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), le défenseur international camerounais de l’Impact Montréal présente ses plates excuses non seulement aux autorités et au peuple camerounais, mais aussi au Comité exécutif de la Fécafoot.

Le 7 avril 2017
commentaires

Ambroise Oyongo a reconnu son erreur. « Au lendemain de la rencontre amicale Cameroun vs Guinée Conakry à Bruxelles, j’ai été l’auteur de propos regrettables sur ma situation d’alors, portant sur mon titre de transport (billet d’avion retour) pour mon retour en club au Canada », a écrit l’arrière gauche des Lions Indomptables, dans une lettre signée le 05 avril 2017 et expédiée à la Fécafoot. Le pensionnaire de l’Impact Montréal reconnait avoir « poussé la réflexion plus loin » que sa « pensée réelle ce jour ». « J’ai bien reçu un billet aller-retour », avoue-t-il finalement. Toutefois, « il est vrai que j’ai émis une demande de modification de mon retour explique-t-il ensuite, pour lequel j’attendais une réponse ». Mais « je comprends maintenant que ces changements n’étaient pas possibles ; et surtout qu’il est de ma responsabilité de faire les modifications nécessaires en accord avec mon club », poursuit l’expéditeur de la lettre.

Et pour cela, « je présente mes sincères excuses non seulement au peuple camerounais, au gouvernement  », mais également « aux membres de l’exécutif de l’instance faîtière de notre football. Lesquels avec le public et les supporters des Lions Indomptables ont été sans doute choqués par ma sortie malencontreuse ». L’ex joueur de New-York Red Bulls est conscient de la place qu’a le football au sein de la société camerounais. « Le football dit-il, plus qu’une religion est pour nous au Cameroun, un facteur de cohésion ». Raison pour laquelle, « je n’ai donc pas le droit de briser cette belle entente et cet amour entre la nation et son équipe nationale  », a-t-il ajouté.

Oyongo : « solliciter votre pardon »

Les mots ne sont pas choisis au hasard, le ton également : « un enfant demeure enfant devant ses parents, quel que soit son âge ». « Le Cameroun et les Lions sont ma patrie et ma famille ! Je ne peux que solliciter votre indulgence vis-à-vis de mes mots, et souhaiter en toute humilité votre pardon pour avoir fait montre d’une certaine impulsivité puérile à Bruxelles », a-t-il écrit. Et de conclure en promettant au public, « de ne plus m’interroger sur ce que la Nation m’a donné mais dorénavant sur ce que je me dois de continuer à lui apporter ».

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 7 avril à 21:32, par Patrico En réponse à : #BruxellesGate : Oyongo présente ses excuses

    Après le sacre du Gabon, le coach Hugo Broos demandais déjà à tous ces joueurs d’oublier la fête et de redescendre sur terre .Il me semble également que tout le monde surtout les ’’pros Tombi’’ et ’’autres’’ devraient vite redescendre sur terre, car à y bien regarder le scandale de Bruxelles est bien trop grave que des simples lettres de pardon, des mea-culpa etc... parce que l’image du Cameroun à était sérieusement écornée à travers les médias et autres réseaux sociaux, au point où, les Camerounais sont devenus la risée du monde, car comme déclarait un journaliste Burkinabé dans une radio internationale, il disait ceci :’ ’En Afrique c’est toujours au Cameroun que l’on voit un tel amateurisme, des problèmes de prime, maintenant c’est des factures d’hôtels non payées, c’est une honte, ça n’honore pas notre continent’’.Très souvent ,je demande sur ce forum, une tolérance zéro pour les dirigeants, mais il en va également pour les joueurs. Et dans le cas d’espèce, Oyongo et les responsables de ce fiasco de Bruxelles doivent tout simplement rendre gorge sans autre forme de procès. TROP C TROP, ENOUGH IS ENOUGH.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 20:56, par ngbigben En réponse à : #BruxellesGate : Oyongo présente ses excuses

    Oyongo etait donc la piece restante pour completer l’epilogue du dernier long metrage « Bruxelles gate ». Et comme on s’y attendait il ne s’est pas fait prie pour presenter son mea culpa. Comment d’ailleurs en aurait-il deroge’ a la regle ? Variment sa marche de manoeuvre est tres limitee, il n’a ni le charisme d’un JAB ou l’outrecuidance d’un SEF. Pis encore, ce garcon est un modeste footballeur de la MLS avec un salaire a la limite du derisoir (tous les salaires de la MLS sont verifiables online). Pas vraiment surpirs.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 18:53, par Pierre Claude Bassongue En réponse à : #BruxellesGate : Oyongo présente ses excuses

    Mon Dieu.
    Que c’est ridicule tout ce qui ce passe . Ces gars que ce soit le coach ou bitolo. Pensent faire du mal au Cameroun car ils se trompent sur tous les plans. Ils se font du mal eux-même. Demain où après demain lorsqu’ils auront un réel problème personnes ne les prendra malheureusement au sérieux. Quel bourde. Quel gâchis ! Quelle idiotie !
    À force de vouloir jouer à l’intéressant on s’abrutie .
    On ne peut pas finalement compter sur vous les mecs . Vous passerai et le cameroun restera.
    Comme conseil, soyez digne de vous même. Vous ne l’êtes pas du tout.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 16:46, par Jeannot En réponse à : #BruxellesGate : Oyongo présente ses excuses

    Les faits extremements têtus.

    Vous avez beau sortir des trous pour vociférer, cela ne changera rien.

    Au fait, pourquoi on auditionne tout le monde (fecafood, minsep) ? Les principaux acteurs se sont excusés, donc il n’ya eu aucun problème à bruxelle.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 15:47, par kelemma En réponse à : #BruxellesGate : Oyongo demande des excuses

    je voulais dire jugeons la fécafoot sur ses tares c’est tout , sans parler d’exécutif. en plus le FIFA arrive au cameroun pour mettre tout ça au clair

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 15:43, par kelemma En réponse à : #BruxellesGate : Oyongo demande des excuses

    vraiment les camerounais ! je ne les comprends pas.
    1) le sélectionneur s’excuse de la façon dont il s’est exprimé (sur la place publique ) ils disent qu’il s’excuse sur ce qu’il a dit comsil voulait retirer ce qu’il à dit. ils ajoutent meme kil à été forcé de le faire comsi demander des excuzes relève du surnaturel.
    2) il dit qu’il va refléchir sur sa situation avec le cameroun, ils disent qu’il a dit kil va démissionner
    3) au lieu de juger kelkun sur ce qu’il à fait , ils disent que c’est parce que cette exécutif est illégal que cette incident est arrivé. comsi si c’était légal M. TOMBI serait qulqu’un dotre.
    ce que je veux dire c’est que reproche la défécation de ses tares c’est tout

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 14:38, par Lekam En réponse à : Lions Indomptables : Oyongo demande des excuses au Cameroun

    Merci , monsieur wandji de relayer ses excuses , mes celles ci devaient s’ accompagner des votres et de surtout de camfoot , vous vous êtes appuyez sur des propos mensongers pour accuser des hommes à tort

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 14:24, par david thadus En réponse à : Lions Indomptables : Oyongo demande des excuses au Cameroun

    Aller encore dire que TOMBI a écrit il a signé et refaxer à la fécafoot, comme dans notre cameroun il est interdit de faire les bétises et s’excuser après, je vois d’ici la les panelistes opposants de TOMBI sur Canal2 hier soir s’en mordre les doigts surtout pinon omgba, gervais ndo et ousseni ; ces 3 là detestent eternellement TOMBI, pour eux même si TOMBI devient par miracle JESUS christ, ils vont eux choisir l’enfer au lieu d’entrer dans le paradis. Pourtant leur mentor ABDOURAMME du temps de la période ou il nous faisait voir les voirâtres à TSINGA, aucun de ces 3 mousquetaires ne degnaient ouvrir la bouche pour dire assez. Aujourdhui ils sont les procureurs autopraclamés du football camerounais contre TOMBI, qu’ils voyent partout à la fois. Semengué gatte sa ligue en forçant le TKC de son fils a jouer sans licence, pour eux c’est TOMBI qui n’aime pas le général et pas le football camerounais. Un dirigeant de club limoge ses entraineurs apres chaque match oh ! pour eux c’est la faute a TOMBI, finalemnt PAUL BIYA peut dormir tranquille car c’est TOMBI qui nous a fait entrer en recession économique depuis le 06 novembre 1982.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches