Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN 2017

Lions indomptables, merci pour ce moment !

Camfoot

Equipe surprise du tournoi parce qu’ayant déjouée tous les pronostics pour se hisser au sommet du continent, la sélection nationale fanion, célébrée par une foule en liesse ce jour à Yaoundé, a démontré que la force du jeu collectif doublée du vivre ensemble, peut faire bouger les montagnes.

Le 6 février 2017

À nous le trophée ! Appelez-nous donc « Lions 5 étoiles » ! Le Cameroun est redevenu le roi de l’Afrique en battant l’équipe nationale d’Egypte dimanche en finale de cette COupe d’Afrique des Nations 2017. De surprise en surprise, cette expédition en terre gabonaise aura été fatale pour tous ceux qui ont eu le malheur de croiser le chemin des poulains d’Hugo Broos puisque même les Pharaons qu’on présentait comme l’ogre de ce tournoi, ont finalement fini leur course « dans la sauce ». Deux coups de griffes ont suffi pour dynamiter les pyramides même si le but d’Elneny a failli doucher les espoirs d’une sélection dont le secret reste cet esprit collectif exemplaire qu’on n’avait plus vu depuis plus d’une décennie.

Revoici donc le Cameroun champion d’Afrique. 15 ans après. Le pays de Mbappe Leppé trône sur le toit du continent.

La tête haute malgré les coups

Même les histoires de primes, légitimement ou non, portées au goût du jour par la presse avant d’être amplifiées puis diversement interprétées par certains esprits mal intentionnés, n’ont pas suffi à distraire un groupe qu’on aimait couvrir de quolibets il y a encore quelques jours. Malgré tout, les Rois de la forêt sont restés concentrés sur leur sujet. Il leur fallait écrire leur histoire. C’est désormais chose faite. Chapeaux aux joueurs qui ont mouillé le maillot, qui ont bravé les injustices et autres humiliations dues à leur manque d’expérience et leur jeunesse.

Tout le mérite revient également au sélectionneur Hugo Broos, critiqué à tort ou à raison pour le choix de ses hommes et pour sa structuration tactique du jeu qui est à mille lieux des standards normaux du coaching.

Beaucoup leur prédisait une compétition des plus amères. Le Cameroun de Ngadeu, Teikeu, Bassogog, Siani, Fai et Cie aura apporté de l’enthousiasme. Rajeuni par la force des choses avec des défections majeures et volontaires, le staff, autour de son belge Hugo Bross, a su trouver les bons hommes et les bons mots.

Jusqu’au bout de ses rêves

Au diable donc les polémiques sur ceux qui sont restés dans le confort de leur club, de peur de perdre leur place ou qui tout simplement, ne croyaient pas au projet. Ils sont passés à côté de la plaque et d’une très belle aventure. Au diable l’avarice d’efforts. Cette sélection soudée a marqué le sorcier belge, qui a su profiter au maximum de cette équipe si fière de ses couleurs.

Solide mais joueuse, sérieuse mais inventive, la formation des Lions indomptables nous a rappelés les buts de Roger Milla, les tacles de Song ou le réalisme de Samuel Eto’o. Le savoureux mélange de rugosité et de vitesse, de prudence et de prises d’initiatives aura fait de la nation un client sérieux pour tous les sceptiques.

Chapeau bas Messieurs, vous nous avez fait rêver !

Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 8 février à 06:06, par Patrick En réponse à : Lions indomptables, merci pour ce moment !

    C’est ca le résultat lorsque nous avons des joueurs locaux sur notre équipe. Merci Ngwem, Bokwe, Boya.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 17:12, par Johnny En réponse à : Lions indomptables, merci pour ce moment !

    cam4cam, enfin je retrouve un compatriote qui s’inscrit dans la continuité !

    Je ne dénie pas le moment de liesse, la grande émotion et fierté que les Lions nous ont procuré lors de cette CAN. Mais tout de même, ayons l’humilité de reconnaitre que cette grande joie est la conséquence du fait que nous n’en espérions pas tant au début de cette campagne !

    Je respecte les avis et opinions de tout un chacun, mais si nous continuons à raisonner uniquement et essentiellement par le moment présent, nous risquons d’attendre 15 autres années malgré le talent des Bassogog ou Ondoua entre autres ! Apprenons à retenir les leçons du passé. Après 2002 nous avons mis 15 ans pour remporter une autre CAN, et ce n’est pas faute de talents parce que le plus grand footballeur que l’Afrique ait jamais connu n’a pris sa retraite internationale qu’en 2014 !!! Après 2008 nous avons mis 9 ans pour traverser les 1/4 de finale d’une CAN !!!! Que faire pour être plus présent sur la scène continentale et mondiale ??? Telle est l’interpellation à laquelle nous sommes confrontés !

    2019 se prépare dès maintenant. Les grands champions ne perdent pas beaucoup de temps à s’admirer dans la glace car les défis naissent chaque jour.

    • Le 7 février à 20:53, par bentidemanjo En réponse à : Lions indomptables, merci pour ce moment !

      EXCELLENTE analyse, très cher Johnny. Je n’ai rien à ajouter. A ceux qui nous dirigent de tout mettre en oeuvre afin de ne pas manquer le beff-teek à leur table à manger au soir d’un jour de la première semaine de février 2019.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 11:31, par Roland En réponse à : Lions indomptables, merci pour ce moment !

    @camerondiazz
    c’est quoi ? t’étais en hibernation en 2008 ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 février à 22:34, par Pierre Claude Bassongue En réponse à : Lions indomptables, merci pour ce moment !

    Bravo BROOS
    Bravo les Lions
    Pardonnez la plupart d’entre nous car nos raisons ont été déçues par l’excellente constance de vos remarquables performances . Nous avons jugé trop tôt. Honte à nous.
    Nous espérons simplement que le temps pourra guérir ce que nos minables raisons n’ont su guérir.
    Nous pouvons en toute humilité affirmer que
    Nous sommes douer de raison mais très peu de bon sens. Nous nous sommes à certains moments pris pour des démiurges qui pouvaient recréer l’équipe nationale pour ne pas dire le monde selon nos désirs rêveurs. Nous avons tout fait ici pour mettre en opposition le diable qui divise et la sagesse qui unit , la sagesse qui suppose la conscience des limites de l’action humaine et le souci de ne pas confondre l’idéal et le réel .le travail bien fait et la tricherie. La corruption et le favoritisme. Honte à nous.
    Merci pour toute cette leçon de vie .
    Bonne fête à tout le monde
    Vive tombi a roko
    Vive bidunpwatt
    Vive les LIC
    Vive ces vrais patriotes du forum qui se reconnaîtront
    Vive Paul BIYA
    Vive le CAMEROUN.

    • Le 7 février à 09:22, par pat2lyon En réponse à : Lions indomptables, merci pour ce moment !

      @pierre claude Bassongue.
      Ton mea culpa t’honore et te grandit. Mais je vais te dire ceci : Tu t’auto-flagelle à tort. Oui à un moment tu as semblé emporté par l’élan violent et malveillant de dénigrement de notre équipe fanion, savamment entretenu par des esprits mauvais. Mais très tôt nous autres avons compris que le sentiment qui t’animait en réalité était le dépit plutôt que la haine. Le dépit d’un supporter qui aimerait voir son équipe montrer un visage plus conquérant, plus reluisant au point où il t’est même arrivé d’en appeler au boycott généralisé. Mais très tôt, tu es revenu à la raison car tu as vite compris que tu te laissais emporter par la bourrasque haineuse de certains internautes dont le combat était manifestement ailleurs. Et toi, bien avant le début de la CAN, longtemps avant le premier match des lions tu as su te ressaisir. Oui @pierre, tu n’as pas attendu de voir les arrêts d’Ondoa, ou l’engagement de Ngadeu pour te tourner corps et âme derrière tes lions. Pour faire un parallèle, les juristes parlent souvent du désistement tardif ou encore du repentir actif. C’est ce qu’on a vu avec certains qui après avoir insulté, vilipendé les joueurs sont revenus sans vergogne faire des déclarations d’amour bancales à l’équipe après le sacre. Non mon cher @pierre. Ton repentir, tu l’as fait bien avant et c’est tout à ton honneur. Tu es un patriote, je m’en réclame moi aussi. Et félicitons-nous mutuellment. Peace mon frère.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 07:20, par david thadus En réponse à : Lions indomptables, merci pour ce moment !

    Je vois Abdourame baba porter une nerveuse plainte contre TOMBI AROKO pour que les 2.4 milliards de la CAN n’aille pas dans les comptes de la FECAFOOD, car un président illegitime ne saurait gerer beaucoup de CFA, et hop la guerre reprendra de plus belle, pour 15 ans de disette encore et de disputes.
    Pour être sérieux, que le Président invite tous ces gens de la FECAFOOT et LIGUE demain a Etoudi, et les somme de faire la paix pour préparer sereinement la CAN 2019 et meme la coupe des confédérations de juin 2017 dans 3 mois, car n’oublions pas que ces lIONS du gabon doivent vanger notre FOE National tombé en 2003 sur ce champ de coupe de la confédération, donc un peu de repos les gars et reprennez le boulot, meme les exclus du Gabon, ne vous mettez plus en marge, vous avez votre place pour peu que vous montrer au coach que vous avez envie de la victoire pour le peuple camerounais.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 02:39, par jean mark En réponse à : Lions indomptables, merci pour ce moment !

    C est une bonne leçon pour tous les Camerounais qui ne savent pas reconnaître le travail des autres en oubliant que eux même n ont jamais rien fait dans la vie il faut savoir encourager quand tu vois ton fils progressé un peu félicite le et tu verra qu il va s améliorer encore plus mais dans notre société Camerounaise tous ce que tu fais n est jamais suffisant pour personne ce qui ressort de nos bouches c est pensé qu on est plus fort qu un ingénieur dans son métier un seul mot continué

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 00:00, par camerondiazz En réponse à : Lions indomptables, merci pour ce moment !

    Mon cœur a commencé à vibrer pour l’équipe nationale à l’âge de 11 ans aujourd’hui j’en ai plus et je suis toujours aussi fan des Lions rien n’a changé, n’oubliez pas que ce sont aussi ces critiques qui vous ont permis de remporter cette coupe d’afrique !
    L’équipe nationale des Lions Indomptables m’a donné cette chance d’avoir vécu 3 finale de Coupe d’Afrique remportées ( 2000,2002,2017) et ce bonheur n’est pas donné à tous les Africains, certains supporters oublie que nous sommes des privilégiés dans ce domaine.
    Bravo à Monsieur Hugo Broos qui n’a pas eu peur de donner un grand coup de pied dans cette fourmilièr, Nous sommes exigeants avec les choses que nous aimons, mais certains en n’abuse clairement.
    Félicitations aux joueurs qui ont su rester professionnelle et humble. Aujourd’hui ce qui se moquer de nous, nous envie et reconnaisse le retour des lions en Afrique.
    Vous avez donné une super image du Cameroun lors de cette compétition, aujourd’hui quand je dis que je suis camerounais à une personne je suis félicité comme si j’étais sur le terrain hier lors de la victoire lol, là j’ai vu que ce n’était pas juste du foot mais bien plus que ça !
    Mais ne vous leurrez pas les critiques reviendront de la part de certains supporters mais j’espère qu’ils seront beaucoup plus mesurée, le Camerounais est comme ça !

    Bravo à l’entraîneur et au joueurs, le lion est de retour en Afrique pour un bon moment je pense.

    Répondre à ce message

  • Le 6 février à 23:58, par cam4cam En réponse à : Lions indomptables, merci pour ce moment !

    Camer,
    il y a deux temporalités : le moment et la continuité.
    Je suis d’accord pour dire que le moment est merveilleux, notamment parce que totalement inattendu.
    Il ne peut cependant pas effacer le fond du sujet. Celui du véritable niveau (sportif et organisationnel) (du football) du Cameroun.
    Des calendriers de compétions nationales aléatoires, pas de coupe d’Afrique des clubs depuis le début des années 80, des défaites en série contre des pays anecdotiques, un désamour de nombreux joueurs potentiels, une préparation calamiteuse, des joueurs présents de seconde zone, une absence de solidité dans le contenu des prestations, une indigence d’animation collective offensive, une impression de fébrilité défensive, un déficit de percussion au milieu du terrain.
    Au delà de la victoire, cette situation me rappelle les lendemains du quart de finale du mondial. C’est cet aveuglement que nous avons payé jusqu’à ...
    2018, c’est demain, 2019, après demain : où en sommes-nous, où en est le foot camerounais de ces préparatifs ?!?!?!

    Répondre à ce message

  • Le 6 février à 21:53, par deos En réponse à : Lions indomptables, merci pour ce moment !

    Il a fallu que les lionnes rugissent pour que les lions réagissent. Vraiment l’homme n’est rien sans la femme. Hi hi hi hi ..............Bravo les lions !!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches