Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

Camfoot

Abandonné à Bruxelles après avoir joué avec le Cameroun, battu en match amical par la Guinée (2-1), le club classé neuvième de MLS en Conférence Est s’est chargé de payer le vol retour de son latéral gauche. Le Camerounais a rejoint ses coéquipiers jeudi.

Le 31 mars 2017

Ambroise Oyongo est enfin à Montréal. Le défenseur international camerounais a rejoint ses coéquipiers jeudi. Abandonné à Bruxelles après un rassemblement avec la sélection nationale, championne d’Afrique, les dirigeants de l’Impact Montréal se sont vus dans l’obligation de voler au secours de leur joueur dont la réservation du billet retour n’avait pas été assurée par les responsables camerounais. Le club classé neuvième de Master League Soccer (MLS) en Conférence Est a payé le vol de son latéral gauche. Joueur clé de l’équipe canadienne, ses dirigeants ne souhaitaient pas le voir manquer le déplacement pour Chicago Fire ce samedi.

Oyongo, l’éternel oublié

Ce n’est pourtant pas la première fois qu’Ambroise Oyongo est abandonné, après un regroupement avec les Lions Indomptables. Le dernier épisode en date remonte au mois de février dernier. De retour à Yaoundé avec le trophée de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), le Lion Indomptable avait été obligé de payer de sa poche, son billet d’avion pour Montréal. C’était exactement le 17 février. Dans l’entourage du joueur, l’on s’indigne de la manière avec laquelle les responsables de la sélection nationale et du football camerounais ont retourné la situation, faisant d’Ambroise Oyongo l’homme à abattre.

C’est qui le responsable ?

Selon la coordination des sélections nationales, des mesures avaient été prises pour que le joueur regagne son club le 29 mars par un vol au départ de Bruxelles par Air Canada à 10h45. D’après lesdites informations, Ambroise Oyongo devait alors arriver à Montréal à 7h30 le lendemain. Mais ce dernier aurait décidé lui-même de rester encore un jour à Bruxelles, préférant voyager le 30 mars « dans l’après-midi pour arriver à Montréal en milieu de journée », apprend-on. Cela ne peut pourtant pas être vrai ; car les départs des seuls vols programmés par Air Canada les 29 et 30 mars à partir de l’aéroport national de Bruxelles avaient lieu à la même heure, 10h45 pour arriver à 12:15. Ambroise Oyongo ne pouvait donc pas vouloir voyager dans l’après-midi.

Quand bien même il aurait sollicité de la coordination des sélections nationales que son vol fut déprogrammé et repoussé au 30 mars, n’est-ce pas légitime ? Un joueur a-t-il le droit de demander que l’on modifie son titre de vol ? La réponse est évidente. Dans ce cas, pourquoi le titre de vol d’Ambroise Oyongo n’a pas été changé ?

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 2 avril à 10:54, par Bobill En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

    Je dis merci aux Internautes de grand discernement comme @Olomo onana, @Lekam, @Ngbigben, @Camerondiazz, @Rasta, et bien d´autres sur ce forum, qui au-delà des points de vue clair, qu´il défendent souvent, ne se laissent par berner par la manipulation du journalisme néandertalien (Congossa émotionel sans preuves). Nous sommes des intervenants sur un site internet de sport. Ceci étant, nous avons l´obligeance du fair play et de l´honnêteté morale et intellectuelle. La question, qui se pose suite aux incidents de Bruxelles, est celle de savoir, si le management des équipes nationales suit vraiment le rythme escompté du football de haut niveau dans l´optique d´assurer une hégémonie durable de notre football ? Je ne partage pas le point de vue de Pierre Claude Bassongue, qui présente le football comme un point positif de notre politique nationale. Encore moins celui de Kazor ou de Maestro de bengue et ceux qui disent que Oyongo n´est pas un menteur. Que celui ci le soit ou pas n´est pas le sujet présenté : Manipulation pernicieuse extérieur d´un jeune joueur (ancien de Coton Sport de Garoua) pour une cause illicite d´hégémonie en deçà des Pyrénées et pour nous Camerounais en deçà du mont Cameroun, mais soit, soit, soit.

    • Le 2 avril à 10:57, par Bobill En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

      Je dis sans ambages à Pierre Claude Bassongue, que le football ne saurait être le creuset de l´excellence managériale au Cameroun. Les rapports entre l´investissement gouvernement et les résultats obtenus sont déphasé d´un angle de II/2 (pie sur 2). Au-delà d´une gestion catastrophique des ressources humaines parsemées de guerres claniques internes et de hold-up tribal, la quadrature en phase du management de notre football varie entre l´amateurisme, la médiocrité, donc par conséquent l´échec et ses dérivées financières, et des lueurs sporadiques de victoires inopinées. Compte tenu du marasme entre le management de notre football et les luttes d´hégémonie pour présider aux destinées de ce dernier, nous ne saurons en citoyens d´honnêteté morale même limité aux vues du salmigondis nébuleux que nous présente Arthur Wandji, affirmer que l´équipe managériale dirigeante actuelle soit vraiment le creuset du médiocre : Ce médiocre est latent et taciturne. Il est incarné par des hommes sans foi, ni loi, mais croyez-vous vraiment que sur 23 Joueurs convoqués, auquel s´ajoute un nombre pléthoriques de « délégués », ce ne soit que Oyongo, qui fasse l´objet d´un lèse manifeste ? Oyongo est soit utilisé ou manipulé extérieurement pour jeter un opprobre supplémentaire sur la Fécafoot.

    • Le 2 avril à 11:10, par Bobill En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

      La Fécafoot, que dirige Tombi ne saurait endosser les échecs de management de 2002 à 2015. Soyons fair play pour comprendre que ses détracteurs n´ont pas encore fait l´adieu aux armes. Si nous devrons tous avoir le respect stricte de la Loi comme leitmotiv existentialiste, nous devons aussi avoir l´obligeance du devoir moral de ne pas supporter la manipulation et l´imposture pour quelque raison que ce soit. Allons nous imputer à Tombi la manipulation volontaire de Joseph Owona, qui voulait vraiment s´éterniser par des conflits volontairement prémédités pour 2 mandats intérimaires à la Fecafoot ? Je crois que non. Pour un médiateur, Joseph Owona a lamentablement échoué et plongé la Fécafoot dans une guerre continue. Si nous cautionnons la manipulation Camerounaise volontaire contre les intérêts nationaux, nous cautionnons l´involution de notre pays et les spirales de sabotages des Camerounais contre le Cameroun. Le Brussels´gate n´est plus l´affaire exclusive de la Fécafoot, car elle est aussi une injure au Cameroun tout entier et malheur à Oyongo, s´il se fait manipuler pour ternir l´image d´un blason national pas du tout doré. Il y a des joueurs plus talentueux que lui qui payent aujourd’hui le haut prix d´un vedettariat improductif contre les intérêts de la nation. À bon entendeur Salut.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril à 23:39, par olomo onana En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

    Monsieur Lekam, vous avez parfaitement raison de crier au totalitarisme. L’attitude anti-fédération ou anti-Tombi ne doit pas être une posture. On déteste Tombi et les dirigeants du foot camerounais et on est un saint homme, on trouve de temps en temps un brin de vertu aux dirigeants de notre foot et on est l’incarnation du diable. Cette tendance à vouloir à tout prix imposer son point de vue, y compris en usant de violence (l’insulte est un acte très violent) s’appelle TOTALITARISME, n’en déplaise à certains. Et ceci n’est pas banal. les pires dictatures des dernières années ont été mises en place par des personnes usant de la pensée unique.
    Que certains nous disent si Camfoot n’est réservé qu’aux « anti » qui voient tout en noir et interdit à ceux qui ont un brin de discernement.
    En attendant, nous attendons que le sieur OYONGO nous explique comment sur 23 joueurs appelés, il est le seul à qui on a donné un titre de voyage aller simple.
    Pour mémoire et pour ceux qui ont l’habitude des voyages par avion, un billet aller simple coûte très souvent aussi cher, sinon plus cher qu’un billet aller-retour

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril à 22:52, par ngbigben En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

    Cher frère, ce que je dis c’est que le mal est deja fait, Oyongo est a Bruxelles pendant que l’Impact Montreal a besoin de lui. Connaissant le laxisme qui existe au Cameroun il va s’eterniser a attendre une reaction quelconque de qui que ce soit. Au risque de ne pas mettre sa carrieriere professionelle en danger, je lui conseillerais tout simplement de payer son billet retour quitte a etre desinteresse’ après.

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril à 14:41, par ngbigben En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

    Je ne suis pas un fan de a FECAFOOT encore moins de Tombi et ses guignols, mais je sais que la FECAFOOT n’a pas deliberemment laisse Oyongo a Bruxelles. Ils etaient 21 pourquoi n’ont -ils pas abandonne les autres ? Si ils ont paye les frais de Bassogog qui va jusqu’en chine, pouquoi ne payeront-ils pas les frais de Oyongo pour Bruxelles- Montreal. Et Puis Bruxelles- Montreal c’est moins de 1000$ pour aller simple, Mr Oyongo comme tu aimes beuacoup ton pays paie ton billet retour et dispenses nous tout ce tintamare inutile.

    • Le 1er avril à 21:45, par camerondiazz En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

      Ce n’est pas à Oyongo de payer son billet, même si il est multimilliardaire ! comment peux-tu dire des sottises comme ça ?
      C’est à cause des gens qui pensent comme toi que ces pays n’avance pas !!!!!!!

      Est-ce que tu vois la Fédération Française de foot dire à Olivier Giroud de payer son billet d’avion ? non je ne pense pas !
      Donc garde tes conneries pour toi.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars à 16:25, par Lekam En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

    On veut entendre monsieur oyongo , monsieur le joualiste slvp

    • Le 31 mars à 18:29, par Maestro de bengué En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

      Arrêtez avec vos accusations à deux bal.oyongo n est pas un menteur.ce sont nos dirigeants qui font preuve d amateurisme et cela ne nous honore pas au niveau mondial.il faut les foutre en prisons...Bande de cons et d incompétents....j espere que vous payerez un jour...idiots...

    • Le 31 mars à 18:51, par Lekam En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

      Quelle réaction !! Soit vous êtes aveugle soit inconscient dans le fond c’ est pareil , même si ces dirigeants sont corrompus , quand ils sont dans le vrai il faut le souligner , pourquoi oyongo ne répond pas publiquement pour contredire monsieur nguidjol , et démontrer l’irresponsabilité de monsieur nguidjol mais non , on a. Des articles pompeux , ronflants , ou est le travail journalistique dedans , je ne vois rien juste des affirmations sans réel commencement de preuves , et vous vous repondez par des insultes et par la manifestation d’une haine viscérale sans fondements , moi je ne vois que de la justice populaire et rien d’ autre

    • Le 1er avril à 04:51, par Maestro de bengué En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

      Monsieur,c est votre droit de rester aveugle et dans un chauvisme viscéral.moi non.continuez à vous faire entuber..mais ne jugez point les points de vue des autres..je donne mon avis sur ce qui est dit et ce qu on constate et non sur votre point de vue.
      Broos aussi ment quand il parle d amateurisme ?lorsque les lions sont séquestrés c est encore un mensonge ?lorsque les lions sont interdits d aller manger au restaurant pour non reglement des factures c est encore un mensonge ?On comprends mieux notre sous développement à travers vos allégations.Vous êtes libre d etre dans l obscurantisme mais n entrainez pas d autre..M.oyongo a fait une déclaration.M Nguidjol en a fait la sienne...c est de bonne guerre pour sauver son poste...qu ils continuent à remplir la délégation de leur famille.amis et copines..Bandes de dégénéré.....

    • Le 1er avril à 08:54, par Lekam En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

      Monsieur quand on cherche des informations on les trouve , je peux comprendre votre degout de la situation , ce qui peut être justufié , mais celui qui semble pencher vers du totalitarisme c’ est vous , je n ’ ai pas imposé mon raisonnement mais vous semblez le faire en proférant des insultes pour accompagner votre propos , mais je ne me laisserai pas aller a une telle bassese je préfère donner mon avis que de l’imposer , de journalistes ont essayés de savoir ce qui c ’ etait passé contrairement a camfoot

      extrait de press-sport « En effet, selon nos sources, la Fécafoot aurait pris le soin de faire un dépôt initial à l’hôtel dès l’arrivée de la délégation à Bruxelles après le match contre la Tunisie en attendant la réaction de l’agent comptable du Ministère de finance commis pour la circonstance. Mais contre toute attente, ce dernier va démissionner de ses responsabilités arguant de curieux problèmes de trésorerie. Soucieux de prendre la mesure de la situation, l’Ambassadeur du Cameroun en Belgique est contré par ledit agent du Minefi à la surprise générale. Comment interpréter la surprenante et sidérante attitude de l’émissaire du ministère des finances ? Qui tire les ficelles dans l’ombre du foot camerounais ? Voilà autant d’interrogations qui démontrent qu’il y a anguille sous roche. »

    • Le 1er avril à 09:30, par Maestro de bengué En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

      Monsieur,je ne vous ai aucunement insulté et si je profere des injures par dégoût pour nos dirigeants.je ne pense pas que vous soyez leur avocat.Ne m accusez donc pas d insulte a votre egard ni de totalitarisme qui est une qualification plus insultante à mon egard.
      Bizarre que ces choses n arrivent que dans nos pays et pire encore que cela soit coutumier..
      Vous avez le droit de dire ce que vous voulez mais vous n avez pas le droit de taxer mes propos de totalitaires svp.
      Gardez vos opinions et exprimez vous.j espere que vous les assumez.
      Je reitere.oyongo n est pas un menteur et cela n engage que moi.

    • Le 1er avril à 13:26, par Lekam En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

      Je vous répondrais en vous citant « bande de dégénéré » je vous rassure je ne l’ ai pas pris pour moi , me concernant vous avez dit « continuez a vous faire entuber , on comprend mieux notre sous développement à travers vos propos , vous êtes libre d ’ être dans l’ obscurantisme » si ce n ’ est pas totalitaire , je vous promets de m’ excuser

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril à 00:34, par Bryce En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

    Qu’est ce que le salaire d’Oyongo a avoir avec cette histoire ?
    Il est venu defendre les couleurs de son pays donc les frais de transport doivent etre payer par le pays en question y compris la restauration et l’herbergement.
    Il faut parler du salaire des joueurs , il serait preferable d’annoncer egalement le budget de la fecafoot.

    VOICI LE JEU DU RESPONSABLE DE LA FECAFOOT :
    Puisque Oyongo a payer son transport apres la coupe de nation sans crier, pourquoi lui offrir un billet d’avion retour , il est docile et patriotique.

    • Le 1er avril à 07:57, par Lekam En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

      Biensur que parler du salaire du joueur est excessif , mais il ne s’ agit pas de frais de transport ici , puisque le joueur a bel et bien reçu son billet , et jusqu’à présent on attend qu’il dise le contraire , moi je reproche le manque professionnalisme des journalistes , monsieur nguidjol a dit que le billet a été envoyé au joueur et a son club , monsieur les journalistes prenez votre téléphone et appeler le club. Pour confirmer cette info , et je vous rassure quand vous portez un préjudice a un club il se donne un malin plaisir pour divulguer ce genre d ’ info , mais ici quand on ne comprends pas on accuse a tout va . le principal problème qui devait être traité etait les frais d’hôtel impayés mais la encore , aucune enquête seule press-sport a essayé de savoir ce qui c’ était passé en interne , quand vous reprochez des choses a la fecafoot , n ’ oubliez jamais qu’ il y a une gestion bicéphale du football Cameroun , ( ministère des sports et fecafoot ) . pour engager des dépenses il faut l ’ aval d’un ministère ce qui est fou sachant que ce sont les fédérations qui sont les responsables de ses dépenses dans tous les autres pays et encore plus fou connaissant la lenteur administrative du pays .

    • Le 1er avril à 08:12, par Lekam En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

      demandez vous pourquoi l’ Etat gère le foot camerounais et pourquoi la fecafoot n’ a pas autant de marge de manouevre depuis plus de 10 ans ,
      demandez vous pourquoi monsieur iya Mohamed est en prison
      Ce sont les reponses à ces qu’ on attend des journalistses et pas de la gesticulations .

      Maintenant on nous parle de la famille d’oyongo , quand il vous a donné une interview en disant qu’on l ’ avait abandonné , vous ne vous attendiez pas a ce que ses propos soit contredit , ce qui est lamantable c’ est de donner un blanc seing a oyongo enquetéz monsieur les journalistes et s’il a menti il devra faire des excuses , une bonne action ne légitime pas tout , gagner la can ne donne pas tous les droits ,parceque ce monsieur nguidjol a aussi une famille et quand vous le salissez comme ça , qui le défendra derrière personne ne jouez pas sur la corde sentimentale monsieur les journaliste les informations pour déterminer la vérité sont a votre porté decrochez votre téléphone

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars à 21:42, par Pierre Claude Bassongue En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

    @SMALL LION .
    Merci de me faciliter autant la tâche en me demander de te citer ne serait-ce qu’une seule chose qui marche dans notre cameroun.
    Ça démontre que tu n’es pas assez ambitieux pour notre pays ; néanmoins je ne m’empecherai ici de te mettre un peu de joie dans ton coeur qui me semble assez triste.

    Eh bien pour répondre sans détour à ta question cher frère, je dois te surprendre en te disant que s’il y a bien une chose qui marche chez nous , c’est bien le football.
    Car lorsqu’on cite 2 pays au jour d’aujourd’hui en matière de football en Afrique, le Cameroun en fait partie. Et c’est pas rien.
    Même quand vous insultez ce pays, il continue toujours à gagner. C’est étonnant non ?

    Quant à toi cher @camerondiazz

    Je suis un peu étonné de te savoir aussi intransigeant,aussi dur tout à coup vis à vis de ta sélection tant aimée. Tu te laisse emporter par le negativisme de celui qui l’incarne le plus sur forum et dans sa vie j’imagine.
    Ne soit pas submergé par cette grosse vague de faits divers qui polluent notre sélection.
    Tu condamnes un peu trop hâtivement.
    Il ya mieux à imaginer et à proposer. Qu’en penses-tu.

    • Le 31 mars à 23:59, par camerondiazz En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

      Au vu de tous les messages que j’ai posté sur ce forum je pensais quand même que tu avais d’autres a priori sur moi. Je suis un grand fan incontesté des Lions Indomptables tu peux me croire ! Mais quand ça fait bien plus de 20 ans que les choses ne changent pas, quand je vois nos meilleur jeune joueur qui choisissent un autre pays à cause de ces sales rapace qui sont à la Fecafoot, je dit c’est trop.!
      Quand je demande à ce que cette équipe nationale soit dissous temporairement tu peux me croire que c’est par amour et rien d’autre.
      C’est plutôt moi qui suis surpris par tes propos sachant que tu es à grand fan des lions. Donc tu préfère les voir souffrir tant qu’on gagne des matchs contre la Gambie !
      Tous ces gars-là nous empêche au moins d’ateindre les demi-finales d’une coupe du monde et ça tu peux me croire.

    • Le 1er avril à 00:00, par camerondiazz En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

      Au vu de tous les messages que j’ai posté sur ce forum je pensais quand même que tu avais d’autres a priori sur moi. Je suis un grand fan incontesté des Lions Indomptables tu peux me croire ! Mais quand ça fait bien plus de 20 ans que les choses ne changent pas, quand je vois nos meilleur jeune joueur qui choisissent un autre pays à cause de ces sales rapace qui sont à la Fecafoot, je dit c’est trop.!
      Quand je demande à ce que cette équipe nationale soit dissous temporairement tu peux me croire que c’est par amour et rien d’autre.
      C’est plutôt moi qui suis surpris par tes propos sachant que tu es à grand fan des lions. Donc tu préfère les voir souffrir tant qu’on gagne des matchs contre la Gambie !
      Tous ces gars-là nous empêche au moins d’ateindre les demi-finales d’une coupe du monde et ça tu peux me croire.

    • Le 1er avril à 00:02, par camerondiazz En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

      Désolé pour le double post

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars à 20:43, par olomo onana En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

    Le Oyongogate qui est exposé au public est un fait divers indigne d’être exploité par ceux qui veulent à tout prix et à tous les prix noircir l’image de notre pays.
    Un billet d’avion aller simple aurait été envoyé à monsieur Oyongo ? En professionnel, il aurait du exiger son billet retour avant de quitter son club.
    Un billet aller-retour a été envoyé à monsieur Oyongo ? Qu’a -t-il fait du coupon retour de son billet ?
    Monsieur Oyongo aurait décidé pour des convenances personnelles de prolonger son séjour à Bruxelles ? C’est son droit le plus absolu, mais que ses convenances ne deviennent pas une charge pour l’encadrement de l’équipe. Ce monsieur gagne suffisamment bien sa vie pour se payer un billet Bruxelles-Montréal ou pour payer les pénalités liées au changement de réservation de son fait.
    A moins que les auteurs de cet article ne veuillent nous convaincre que sur 23 titres de voyage de joueurs et un certain nombre de titres de voyages d’encadreurs, on ait choisi de n’émettre un billet aller simple que pour le sieur Oyongo. Dans ce cas, qu’il porte plainte pour discrimination. Sinon, qu’il gère sa turpitude en silence.
    Certains d’entre nous aiment encore le Cameroun et souffrent chaque fois que notre drapeau est traîné dans la boue

    • Le 31 mars à 21:07, par camerondiazz En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

      Donc pour toi c’est Oyongo qui essaie de noircir le pays ? FOOUTAISE !!!

    • Le 31 mars à 21:45, par Kazor En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

      Oyong Bitolo ne peut pas inventer cette histoire laissez nous ca vous les pro Tombi A Roko la laissez nous votre folclore la au Cameroun tout est possible depuis des années et vous trouvez toujour la mani de defendre l’indefendable
      1- on peut pas construire un siege a 2 milliard de francs cfa pourtant notre championnat de 1re division se joue sur la boue depuis pret de 6 ans ya pas de championnat junior ca c’est le vole
      2- le prime de victoire de la can est de 2,5 millards de francs et participer a la confederation on beneficie de 1,5 milliard de fcfa ce qui fait 4 milliards ou est passé cet argent et a quoi va t’il servir ??
      Au Cameroun des gens defendent l’impossible la fecafoot doit etre dissoute et Tombi le sait c’est sa fin ya plus Issa Hayatou a la caf infantino va le degager meme avec les relations d’Eto’o il va partir ne vous inquietez pas

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars à 21:05, par camerondiazz En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

    @Bassongue. Soit c’est blanc soit c’est noir pour la gestion d’une équipe nationale, donc ton discours ne tient pas vraiment la route ! Vu le haut niveau qui nous sont imposer par les autres équipes nationales que ce soit dans le jeu au pied ou dans leur gestion, nous nous devons d’être irréprochable !
    Donc ton« tout n’est pas noir » est hors sujet !
    Fouter les tous en prison c’est sale race !

    Partons sur le principe de ce que Oyongo dit sois faux. On pourra dire que c’est tout simplement parce qu’il veut que ces dirigeants sois sanctionné pour tous les erreurs commises dans le passé est dans le présent, ces joueurs se sont battues pour gagner cette coupe d’afrique uniquement et je dis bien uniquement pour le peuple et ils l’on répété à plusieurs reprises ! Donc rien que pour ça vous devez les soutenir et être moins naif pour certains.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars à 20:03, par small lion En réponse à : Lions : Impact Montréal vole au secours d’Oyongo

    Bassongue dit : « Il est bien vrai qu’il y a pas mal de choses qui ne vont pas bien au Cameroun mais franchement sachez que tout n’est pas noir »

    A bon ! Qu’est ce qui fonctionne alors corretement qu’on a oublie ? La Camair ? Citez nous le domaine qui fonctionne correctement Mr. Bassongue !! Tout juste 1 domaine ...pas 2 mais 1 !!! Question...Vous croyez vraiment faire du mal a qui ?

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches