Spécial compte à rebours CAN 2016

Lionnes indomptables : La Fenassco prépare la relève

Camfoot

En marge de la Coupe d’Afrique féminine 2016 qui se tiendra au Cameroun du 19 novembre au 3 décembre 2016, la Fédération nationale des sports scolaires (Fenassco), entend relancer une série d’activités visant la détection et l’orientation des talents des footballeuses chez la jeune fille scolarisée.

Le 29 octobre 2016
commentaires

Le temps de la détection ! Depuis le 26 et ce jusqu’au 29 octobre 2016, la Fenassco A organise la première édition du concept baptisé « Journées du football O’ féminin en milieu scolaire ». Pendant cette première édition, l’instance entend dérouler un ensemble d’activités en vue de la détection des talents dans la ville de Yaoundé. Ce projet pour lequel beaucoup prédisent un franc succès vise dans l’ensemble, à mobiliser les élèves pour soutenir les Lionnes indomptables durant la Can 2016. « Donner de l’esprit citoyen et patriotique aux enfants inscrits en milieu scolaire, promouvoir une jeunesse engagée et éduquée », pour reprendre le président de la Fenassco A, Samuel Rigobert Mandeng à la presse mercredi dernier dans la bibliothèque du lycée général Leclerc. « Nous profitons de la Can féminine pour communiquer sur ce que nous faisons dans les lycées et collèges, nous avons des milliers de filles qui jouent dans des collèges et lycées il est important pour nous de repérer ces talents, les détecter, ensuite les orienter pour en faire des sportives d’élite de demain ».

40.000 filles licenciées

Au programme de cette série d’activités, des matches d’exhibitions dans les lycées de Biyem-assi, le lycée général Leclerc, et le lycée bilingue d’Essos. Une conférence-débat ce jour à 16h au lycée général Leclerc de Yaoundé, un meeting culturel adressé aux Lionnes indomptables, une séance populaire de gymnastique sportive au lycée bilingue de Yaoundé dédiée à Madeleine Ngono Mani et ses camarades. Pour la coordonnatrice technique de la Fenassco, Gislaine Bébom, cette fédération qui regroupe plusieurs disciplines profite de l’occasion pour impliquer davantage les 40.000 filles licenciées en sont sein à la pratique du sport de haut niveau : « il faut que notre mouvement sportif viennent s’abreuver à la source, vous savez les lycées et les collèges sont le creuset du talent sportif, dont il est important que nous rentions à la base pour planter les grands arbres de demain », explique-t-elle.

En rappel, cette détection et orientation des talents ne vise pas uniquement la ville de Yaoundé, mais également l’ensemble du territoire nationale camerounais. Et pour toucher les sites de notre pays les plus renfermés, la Fenassco en partenariat avec les ministères du sport et de l’éducation physique (Minsep), et le ministère des Enseignements secondaires (Minesec), se donnent les mains à travers les services déconcentrés desdits ministères que sont les délégations régionales afin que le relais de l’initiative de Yaoundé soit pérenne dans le reste du pays.

C.D.


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches