Limbé : Tombi en héros, les Lions en photographes

Camfoot

Plusieurs faits inattendus ont marqué la séance de reconnaissance du terrain par les Lions Indomptables du Cameroun, vendredi au stade Omnisports de Limbe. Entre Tombi A Roko qui est célébré par la foule, les joueurs qui filment leurs fans, Alioum Boukar qui ravie la vedette à Hugo Broos, on a eu droit à presque tout.

Le 26 mars 2016
commentaires

Des Lions photographes

Le bus des Lions Indomptables a été pris d’assaut par une marée de supporters qui scandaient leurs noms, dès leur arrivée vendredi au stade Omnisports de Limbe. Les fans, surexcités couraient tout autour du véhicule en mouvement, lançant des messages et des cris de victoire au point d’obliger le chauffeur du bus à s’arrêter à plusieurs mètres de la porte qui mène à l’enceinte. Un spectacle visiblement assez surprenant pour certains joueurs qui ont sorti leurs téléphones pour prendre des photos de ces fans infatigables.

« Tombi mon héros »

Pendant ce temps, des membres de la délégation officielle de la Fécafoot étaient sur la pelouse du stade, attendant que les forces de l’ordre puissent permettre aux joueurs d’entrer. Et quand Tombi A Roko a montré son nez, un tonnerre d’applaudissement s’est fait entendre dans les tribunes. « Bravo président ! », ont lancé certains spectateurs. Un accueil auquel le président de la Fécafoot ne s’attendait pas. « Tombi mon héros », crie un autre supporter des Lions, pendant que le patron du football camerounais se déplace, saluant la foule de la main. « Vous êtes le président de la victoire. Limbe est derrière vous », entend-t-on encore au milieu des applaudissements.

Broos boudé, Alioum adoubé

Soudain, les membres du staff technique de la sélection camerounaise font leur entrée au stade. Le premier à passer, c’est Hugo Broos. Et si le tacticien belge n’a suscité aucune réaction dans les gradins, l’atmosphère est montée lors du passage d’Alioum Boukar, acclamé par le public. « Alioum, tu es le vrai le chat », crie un fan dans la foule. L’occasion pour l’entraîneur des gardiens de saluer la foule de la main, sourire aux lèvres.

Par Arthur Wandji à Limbe


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches