Lfpc : le General Semengue récompense ses « lieutenants »

Camfoot

Deux semaines après son élection à la présidence de la Ligue de football professionnel du Cameroun, Pierre Semengue vient de créer quatre nouvelles Commissions au sein de l’Instance. Et il n’a (logiquement) pensé qu’aux membres de son équipe électorale.

Le 11 août 2016
commentaires

Ce mercredi 10 août 2016, Pierre Semengue a présidé à Yaoundé, la première réunion du Conseil d’administration extraordinaire de la Ligue de football professionnel du Cameroun (Lfpc). Sans que la presse n’ait été informée sur les points inscrits à l’ordre du jour, cette séance de travail a découlé sur huit (08) résolutions majeures. Ainsi, on sait officiellement que le Bureau du Conseil d’administration de la Ligue est constitué de : Pierre Semengue, le président ; le président de New Stars de Douala, Faustin Domkeu, qui occupe la première vice-présidence ; Gabriel Mairobe, président de Coton Sport, pour le poste de deuxième vice-président ; et Joseph Feutcheu de Feutcheu FC, porté au rang de Doyen d’âge.

En plus des neuf (09) Commissions permanentes statutaires, le Conseil d’administration de la Lfpc a également créé quatre nouvelles Commissions au sein de l’instance. Il y a d’abord la Commission des Stratégies, composée de Gabriel Mbairobe (président), secondé par Célestin Mbombok, président de Cosmos du Mbam, de Max Kome et Samuel Dongmo, respectivement présidents de Dragon de Yaoundé et Aigle de Dschang, au poste de rapporteurs, et enfin Alexandre Owona, comme membre. Puis, il y a la Commission d’éthique et de déontologie, ensuite celle de passation des marchés, et enfin celle des règlements des conflits.

Où va l’argent des licences ?

Le Conseil d’administration présidé par le Général Pierre Semengue a également profité de cette réunion, pour formuler trois recommandations importantes. L’instance demande notamment « qu’il soit organisé des séances de formation des arbitres mis à (la) disposition de la Ligue par la Fécafoot » ; puis « la signature d’n protocole entre la Ligue et la DTN pour la mise à niveau technique des clubs » ; et « recommande à la Ligue d’entrer en contact avec la Fécafoot à l’effet de savoir la destination des frais de licences sensés contribuer à l’amélioration de l’assurance des joueurs professionnels ». Pierre Semengue et son équipe pourraient saisir la Fécafoot dans les jours qui viennent, à l’effet de mettre à exécution leurs résolutions.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches