Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Can Juniors 2017

Les Lionceaux, condamnés à gagner

Camfoot

Opposés à la sélection nationale du Soudan pour le compte de la deuxième journée dans la poule B jeudi après-midi, Samuel Oum et ses camarades sont condamnés à arracher les trois points mis en jeu au risque de plier bagage et quitter la compétition de manière précoce.

Le 1er mars 2017
commentaires

Ça passe ou ça casse ! Le Cameroun est dos au mur. Victoire impérative ou bonjour les regrets. L’équipe nationale des moins de 20 ans qui croise le fer demain après-midi avec le Soudan, est contraint de réaliser un résultat positif. Pour cette deuxième sortie des bébés Lions, aucune erreur n’est permise puisqu’une seconde défaite (après celle contre l’Afrique du Sud 1-3), serait synonyme d’élimination directe. Conscients de cela, les poulains du sélectionneur Cyprien Ashu Bessong promettent de tout donner pour remporter la rencontre et se relancer dans cette compétition dont l’objectif reste celui de valider un ticket pour le Mondial Sud-Coréen en mai prochain.

Regarder vers l’avant

Après avoir confessé qu’ils sont passés à côté de leur sujet lors de la première journée, les joueurs veulent rectifier le tir et prouver que la douche froide de lundi n’était qu’un faux pas. Pour Serge Martin Ngono, la page des Bafana Bafana est tournée ; l’heure est à la concentration pour ce match difficile contre le Onze soudanais. « Après une lourde défaite comme celle contre l’Afrique du Sud, on a le profil bas. Le sommeil était difficile. Nous avons causé avec le coach. Mais dans la chambre, je n’ai pas cessé de repenser au match. Mais, après la balade et les remontrances du coach, nous nous sommes dit qu’il faut reconsidérer les choses et regarder vers l’avant. Ça fait mal mais nous devons nous focaliser sur la suite », confie le défenseur central de l’équipe du Cameroun. Pour autant, la tâche ne s’annonce pas aisée pour les Lionceaux puisque l’adversaire du jour a disposé du Sénégal qui fait partie des favoris de la compétition.

Occasion collective

Les Lionceaux de la Téranga sont passés très près de la correctionnelle lundi dernier à Ndola. Rapidement réduits à 10 après l’expulsion de son capitaine Mamadou Diarra au quart d’heure de jeu le Sénégal a ensuite rapidement encaissé un but (20’) sur un penalty peu évident. Mais les Lionceaux n’ont rien lâché et ils se sont créés les meilleures occasions, Ibrahima Ndiaye tirant sur le poteau à l’heure de jeu. C’est finalement Ibrahima Niane qui a permis d’arracher le nul à deux minutes de la fin du match après une très belle occasion collective. Mais c’est sur un score nul d’un but partout que les deux équipes se sont séparées. L’équipe que le Cameroun affronte aujourd’hui est loin d’être un enfant de chœur. En bon entendeur…

Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches