Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Mobilisation

Oyongo Bitolo : Popularité grandissante

Camfoot

Au vu des prestations qu’offrent Oyongo Bitolo depuis le début de la Coupe d’Afrique des Nations, les observateurs se posent la question du pourquoi ce joueur évolue encore dans le froid hiver de Montréal dans la MLS. Fan de musique, amuseur public et « entertainer » en chef dans l’actuelle tanière des lions, le jeune homme ne laisse personne indifférent.

Le 23 janvier 2017
commentaires

Il se déplace en permanence avec son haut-parleur dans lequel sort des sonorités de ses musiques favorites et distille la joie autour de lui. Et cette bonne humeur est contagieuse.

Au retour du délicat match contre le Gabon et qui qualifie les Lions Indomptables pour les quarts de finale, une première depuis 2010, les claquements de ses hauts parleurs ont fait chaviré la foule venue les acclamer à leur arrivée à l’hôtel. Et cet aura commence à porter.

Déjà, dimanche matin à la gare routière de Libreville, des jeunes garçons et filles vêtus de tee-shirts portant l’effigie d’Ambroise Oyongo Bitolo ont pris l’initiative d’organiser une petite marche au lieu dit « Galerie de la gare routière », un quartier à forte concentration de ressortissants camerounais. L’objet de cette action qui a mobilisé une centaine de fans : encourager le dossard 6 de la sélection nationale du Cameroun ainsi que l’ensemble des Lions indomptables en vue d’une victoire finale le 05 février prochain. Armés de vuvuzelas et de tambours, ces jeunes, réunis autour de l’association « Jeunesse Libreviloise derrière Oyongo Bitolo », ont vu leurs rangs grossir grâce à de nouveaux fans dont le talent du joueur de Impact de Montréal ne laisse pas indifférent. Camerounais comme gabonais, ils ont été de la fête.

<span class="caps">JPEG</span> - 4.3 Mo

Pour Fabrice Petang Njofang, le président de cette jeune association, il s’agit de soutenir et accompagner Oyongo dans cette carrière prometteuse qu’il a engagée avec les quadruples champions d’Afrique depuis 2014. L’homme souligne que le mouvement se veut pérenne et ne saurait se limiter à la participation du joueur à cette 31e Can. « Notre action n’est pas ponctuelle ; nous n’avons pas seulement profiter de la Can pour lui porter notre inconditionnel accompagnement. C’est un footballeur valeureux que nous souhaitons valoriser afin qu’il serve de modèle, d’exemple positif à ceux des jeunes footballeurs qui rêvent d’une carrière professionnelle », explique-t-il.

C.D.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches