Les deux Tanières se connaissent si bien

Publié le 22 mars 2011
commentaires

Le sélectionneur national Amara Traoré ne croyait pas si bien dire en rappelant que les sélections du Sénégal et du Cameroun se connaissaient bien, une idée confortée par l’analyse de la liste des 23 Lions Indomptables convoqués pour la rencontre du 26 mars prochain.

Le sélectionneur du Sénégal avait fait savoir que depuis le 20 février, date du tirage au sort des éliminatoires de la CAN 2012, il avait en boîte toutes les rencontres des Lions Indomptables.

Il a rappelé que trois techniciens sénégalais ont été désignés pour espionner le Cameroun. Il s’agit de son adjoint Abdoulaye Sarr, d’Alassane Dia et du directeur technique national Amsatou Fall.

Ils ont tous supervisé le Cameroun à tour de rôle, à l’occasion de rencontres disputées contre les Lions indomptables, respectivement contre le Portugal en amical en mai dernier, la RD Congo en éliminatoire de la CAN et la Macédoine, également en amical.

Mais plus que les supervisions, un simple coup d’œil sur la liste des 23 sélectionnés camerounais permet de constater que la plupart des joueurs retenus par les Lions Indomptables sont partenaires des pensionnaires de l’équipe nationale appelés par Amara Traoré.

Les défenseurs camerounais Gaétan Bong et Stéphane Mbia sont respectivement partenaires de Rémi Gomis à Valenciennes et de Souleymane Diawara à l’OM

Le Camerounais Mbia et le Sénégalais Diawara, souvent associés en défense centrale à l’OM, sont devenus complices pour le bien de leur entraîneur, Didier Deschamps.

Quant à Rémi Gomis, en plus de l’arrière gauche Bong, il peut donner des informations utiles sur Aboubacar Vincent, le jeune attaquant international camerounais.

Moussa Sow est la meilleure source s’agissant d’Aurélien Chedjou, son partenaire à Lille, tandis que Georges Mandjeck et son capitaine Kader Mangane, tous les deux de Rennes, se connaissent bien.

Si cela ne suffisait pas, d’anciens pensionnaires de la Tanière, Pape Mison Djilabodji et Henri Camara, peuvent donner de bons tuyaux au sujet respectivement de Guy Roland Ndy Assembé, le gardien du FC Nantes, et Charles Itandje, le dernier rempart d’Atromitos FC (Grèce), nouvellement appelé chez les Lions Indomptables.

A l’exception des championnats italien et espagnol qui ne comptent aucun sélectionné pour le Sénégal, les autres footballeurs camerounais ont tellement côtoyé des internationaux sénégalais qu’ils sont capables de disserter sur leurs points forts et faibles.

Du côté de Javier Clemente qui a préféré se focaliser sur l’attaque sénégalaise qui fait beaucoup parler, il a très certainement rangé les notes que lui a rapportées Isaac Boussoufa.

Ce membre de la Direction technique nationale de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) était présent à Dakar lors de Sénégal-Guinée (3-0), le 9 février dernier.

APS


REAGIR

La Chronique de Léon
Les Depêches