Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Fécafoot

Les dernières volontés de Tombi à Roko

Camfoot

Face à la presse ce jour, le désormais ex président de la Fédération camerounaise de football, qui s’aligne à la décision de l’Etat du Cameroun de travailler avec la Caf et la Fifa en vue d’un retour à la sérénité dans la grande famille du football, se dit fier des 23 mois passés à la tête de cette instance.

Le 26 août 2017
commentaires

Tombi à Roko est désormais un homme normal. Un citoyen lamda. Il n’est plus le tout puissant président de la Fécafoot d’hier qui imposait respect, révérence et salamalecs partout où il se rendait. Déchu de son prestigieux fauteuil de président qui lui conférait égards et honneurs, il est depuis mercredi dernier, un camerounais comme tous les autres. La décision par la Fifa d’installer un nouveau Comité de normalisation à Tsinga, a comme emporté toutes les commodités et autres avantages dus à son rang. La preuve, ce samedi, l’ex patron de l’exécutif de l’instance faîtière du football camerounais débarque en salle de conférence sans son habituel protocole constitué au moins de trois personnes. Même Faustin Mbida, son chef de cabinet, n’a pas cru bon d’accompagner son boss de président dont il est parfois le confident. Pas l’ombre non plus de Blaise Moussa, le secrétaire général ; Etienne Tamo, l’un de ces bras armés ou encore Albert Ayomba, le chirurgien des textes juridiques ou même Laurence Fotso, la patronne de la Communication et du Marketing.

Merci à Paul Biya

Personne de ces responsables n’a osé pointer son nez. Au lendemain de la sortie de son mentor Bidoung Mkpatt qui a confié à la presse que l’Etat du Cameroun s’engage à coopérer avec la Fifa, c’est un homme seul qui vient faire le bilan de ses 23 mois passés dans la pétaudière qu’est la Fécafoot. Seul Pierre Batamack a eu le courage de le soutenir dans cette démarche que beaucoup assimilent à une sortie de piste catastrophique dans un environnement marqué par cette éternelle crise post-électorale consécutif à son illégitimité à la tête de l’exécutif qu’il conduisait depuis le 28 septembre 2015. Outre les civilités rituelles qui consacrent sa gratitude à l’endroit du chef de l’Etat et du Premier ministre, chef du gouvernement pour leur accompagnement sans pareil aux activités de la Fécafoot, l’homme remercie également les autorités administratives, la presse et ses collaborateurs qui ont, confesse-t-il, travaillé avec engagement et abnégation pour porter le football camerounais au firmament.

Bonne chance à mes successeurs

Bien loin de la saga judiciaire qui a emporté son trône et celui de tout l’exécutif qu’il conduisait, Tombi à Roko se félicite quand même de la brillante performance des Lionnes indomptables à la Can féminine et le sacre mémorable de l’équipe nationale fanion à la dernière Can Gabon 2017. « Mon ambition aura été de mettre au service de mon pays à travers son football en donnant inlassablement de ma personne, avec honneur, probité et dignité, eu égard à la grandeur de la tache à laquelle je me suis attelé. Si les autorités du football que je respecte, ont estimé qu’il devrait être définitivement mis fin aux divers remous entretenus par certains à la Fécafoot, je ne puis que me plier humblement à cette décision, non sans souhaiter sincèrement plein succès à nos successeurs quels qu’ils soient, afin que soit réussie la transition dont ils seront l’instrument  », confie-t-il.

Reconversion

Y’a-t-il donc des chances de le voir rebondir à la tête de la fédération ? Trop tôt pour commencer à y songer, croit savoir l’ancien Sg qui estime que l’intérêt supérieur prime sur ses ambitions personnelles. Le nouveau Comité de normalisation «  se composera d’un nombre opportun de membres, qui seront désignés par une mission conjointe de la Fifa et de la Caf, (…) œuvrera par ailleurs en qualité de commission électorale et aucun de ses membres ne sera éligible pour les postes à pourvoir lors des élections  », comme l’indique le communiqué de la Fifa.

C.D.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 27 août à 21:45, par Roshe En réponse à : Les dernières volontés de Tombi à Roko

    Excusez moi. Mais je constate que certaines personnes qui se moquaient de Abdouraman ont disparu depuis le verdict de la FIFA. Il y en a une particulièrement et elle se reconnaîtra.

    Répondre à ce message

  • Le 27 août à 00:03, par msidjan En réponse à : Les dernières volontés de Tombi à Roko

    Bien Cher Mr Tombi,

    Je suis tres surppris qu’aujourd’hui vous evoquez l’interet superieur de la nation. Quand on aime une nation on respecte ses lois et ses institutions. Vous avez envoye vos avocats vous defendre aupres du trbunal de ce pays que vous aimez tant. Ce tribunal avait donne raison a votre opposant et vous avez refuse d’exucuter la sentence. Aujourd’hui vous nous parler de patriotisme. le seul qui peut vous croire c’est Roger Albert Milla. A un moment, vous avez declare etre au service de Paul Biya, nous croyons ou encore je vous croyais au service du foot camerounais.
    Ma question est la suivante : Pourquoi vous aimez vous faire ridiculisez ?
    si vraiment tu aimes le Cameroun, prenez conge et dediez-vous a autre chose (conseil d’amis)

    Répondre à ce message

  • Le 26 août à 15:26, par kasky-blogueur En réponse à : Les dernières volontés de Tombi à Roko

    N’importe koi.. ce à Roko est vraiment maladroit dans tous ce qu’il fait.. il ose remercié les autorités administratives à l’instar du chef de l’état et déclare avoir travaillé inlassablement avec honneur (...) et dignité. Y a t-il d’attelage entre honneur-dignité et dans l’illégalité ? Doit-on recevoir une gratification des autorités supérieurs pour des actions illégales ? Ahmad Ahmad n’a pas encor dit son dernier mot.. Ke tombi n’aille pas vite en besogne en ce félicitant pr la CAN 2017 remportée par une équipe proposée par un comité exécutif illégal.. le grand Ahmad peut vous retirer cela et remettre aux égyptiens finalistes. FAITES GAFF

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches