Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Tournoi de la femme 2017

Le triomphe d’Awa fille sur AS Green city

Camfoot

Camfoot

Les pouliches du coach Roger Kissi, plus entreprenantes et plus réalistes devant les buts, sont venues à bout des tenantes du titre sur le score de 2-0.

Le 8 mars 2017
commentaires

Pas de doublé pour Green City ! Le détenteur du trophée a été incapable de réaliser l’exploit de 2016 lors de la finale de la 9e édition du tournoi football femme qui s’est jouée cet après-midi au stade annexe numéro 1 de Yaoundé. Alors qu’elles ont débarqué avec l’ambition de détrôner les « Rouges et blancs », les filles d’Awa vont très vite mettre leur plan en exécution en imposant un pressing sans pareil à leur adversaire. Entre bonne circulation de balle, offensives et bon retour défensif, elles vont pratiquement assiéger la moitié de terrain de Green City, visiblement étouffée. Les efforts des pouliches du coach Roger Kissi sont récompensés à la 25e minute de jeu. Sur un corner allant de gauche vers la droite, Carel Sandrine Ndemba place rageusement sa tête et ouvre le score (1-0). Les supporters des « Oranges » sont aux anges dans les gradins, ils jubilent, ils exultent. Les tenantes du titre menées et à la limite asphyxiés par l’adversaire qui continue de se montrer menaçante, vont toutefois pousser jusqu’à la pause. En vain. Le score restera inchangé jusqu’à la pause.

L’évangile selon Awa fille

A la reprise, on ressent une réelle envie chez Green City de renverser la vapeur mais l’équipe pèche dans le dernier geste. La précipitation prend le pas sur la justesse. Toutes choses qui n’inquiètent guère la gardienne de but d’Awa fille. Ça joue dur, ça chauffe sur les côté ; ça choque au milieu de terrain comme en défense. Tel un roseau, Awa fille va plier sans jamais rompre. A la 65minute elles vont obtenir un pénalty, suite une faute sur la capitaine Geneviève Owona Mballa, fauché en pleine surface de réparation. Cette dernière prend ses responsabilités, mais envoie le ballon dans le décor. On croit alors qu’As Green City va revenir à la marque. Que non !

Les « Rouges et blancs » vont lancer toutes leurs forces dans la bataille sans jamais véritablement inquiéter Awa football. Cette débauche d’énergie va payer puisqu’à la dernière minute de jeu, Ibout, l’avant centre d’Awa fille, démarre à la limite du hors jeu pour battre la gardienne. Les carottes sont cuites ; la messe est dite. L’évangile selon Awa fille. La championne de l’édition 2017 a pour nom Awa Fille !

Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches