Le comeback de Sébastien Bassong

Camfoot

Les quartiers New Bell et Nkongmondo qui l’ont vu naître et grandir ont bénéficié de la présence ce week-end de l’international camerounais. Il s’est exprimé à travers un match d’exhibition qui a opposé deux versant du stade TSF de New Bell. A travers un match fraternel qui a réuni amis, parents et connaissances, le grand public a pu se réjouir de voir le fils du terroir de retour sur ses bases.

Le 24 mai 2016
commentaires

Hervé Emmanuel Nkom, grand amoureux de football et président du conseil des sages de Dynamo de Douala aura été au four et au moulin dans l’organisation de cette rencontre. Visiblement ému, Sébastien Bassong, n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction au terme de l’événement : "Je suis content d’avoir rassemblé tout ce beau monde des quartiers qui m’ont vu naître et grandir. Je suis très heureux. Tout le monde a pris du plaisir et c’est le plus important."

Puisque l’occasion s’y prête, il a expliqué sa vision sur sa non-convocation en Lions Indomptables pour les deux prochaines rencontres : "Le coach a fait ses choix et je les respecte. Il a ses critères. Donc en tant que professionnel, je n’ai rien à dire sur sa liste. Je reste à la disposition de mon pays à tout moment, et ce n’est pas parce que suis pas convoqué pour deux matches que je vais tout effacer. Non. Le Cameroun regorge de très bons joueurs, et d’ailleurs, j’encourage tous ceux qui ont été convoqués."

Pour les décès récurrents que l’on observe dans les stades, il veut apporter sa petite contribution : "Je vais œuvrer dans le sens d’aider mes jeunes frères camerounais et africains en octroyant pourquoi pas des ambulances, et bien d’autres choses pour aider à lutter contre la maladie de la mort subite.

Karl Jaspers, à Douala


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches