Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Ligue 1

La leçon de foot d’Apejes de Mfou à Union de Douala

En quête d’une première victoire depuis le démarrage de la saison, le détenteur de la Coupe du Cameroun a repris ses marques cet après-midi en prenant le dessus (2-0) sur Union de Douala au stade militaire de Yaoundé.

Camfoot

Apejes renoue avec la victoire. L’appétit vient en mangeant ; ce n’est pas aux Académiciens de Mfou qu’on ira apprendre cet aphorisme. Eux qui ont réussi à imposer leur diktat à l’Union sportive de Douala, venue à Yaoundé pour arracher les trois points de la mise. C’est donc une rencontre parfaitement maitrisée de bout en bout par les Bleus de la Mefou et Akono que le public a assisté cet après-midi au stade militaire de Yaoundé.

Le 5 mars 2017
commentaires

Malgré les quelques rares offensives que les visiteurs ont tenté mener sans succès, le moral des locaux est resté intact. Ce d’autant plus que, consigne avait été donnée aux joueurs par le coach Herman Oumarou Sokba de démarrer la rencontre par un pressing qui devra résister jusqu’au coup de sifflet final. Consigne reçu 5 sur 5 par Acha Léonard et ses camarades puisque en aucun moment les Nassarah ont eu du répit, acculés depuis le milieu de terrain par des adversaires plus engagés, plus réalistes et plus entreprenants.

Renard de surface

Après 30 minutes de jeu pendant lesquelles Apejes a presque confisqué le ballon, Raphaël Mboui Messi, bien servi par Acha se débarrasse du portier de l’Union Douala et s’en va inscrire le premier but de la rencontre. Mais le juge de touche signale une position de hors jeu. Ce qui va provoquer l’ire des supporters des académiciens de Mfou bien représentés dans les gradins. Le président Léon Aimé Zang crie au scandale : « vous voyez comment l’arbitrage est contre nous ! », s’esclaffe-t-il, vert de colère. A la 43e minute de jeu, alors que les spectateurs croient à une première partie de jeu stérile, Cyrille Eheck effectue un centre en retrait pour le point de pénalty. Le portier de l’Union de Douala se loupe. Une occasion en or pour Raphaël Messi Mboui, qui, en bon renard de surface, envoie juste sa tête pour ouvrir le score. (Apejes 1-Union de Douala 0). C’est sur ce score que l’arbitre central renvoie les deux équipes à la pause.

En panne de fraîcheur physique

A la reprise, c’est toujours les académiciens qui mènent le bal. Le président de l’Union de Douala, Franck Happy encourage ses poulains depuis les gradins. Mais c’est peine perdue ! Ce soutien n’apporte pas plus de vigueur aux joueurs qui continuent plutôt de reculer dans leur moitié du terrain. Dix minutes plus tard, Apejes obtient un coup-franc à l’entrée des 16m. Michel Heyboumbou Soli enroule son ballon qui trouve la lucarne opposée du gardien des Nassaras pour doubler la mise. (2-0). Piqué dans son égo, Union tente de remonter mais leurs assauts sont contenus par des académiciens qui procèdent par contre. Les efforts des Bleus sont à un doigt d’être récompensés à nouveau. A l’ultime minute de la rencontre, Thomas Libih Junior qui passe en revue toute la défense de l’Union, se retrouve devant le gardien des verts et blancs, frappe, mais son tir va mourir sur la barre transversale.

Les supporters d’Apejes croyaient au 3e but. Que non ! Les carottes sont cuites. Trois minutes plus tard, c’est la fin des hostilités. Apejes vient de remporter son premier duel de la saison. Pour le capitaine de l’Union de Douala, David Eto’o, Apejes de Mfou a été bien meilleur que les Nassaras : « il faut retenir ce soir qu’Apejes a été plus fort que nous. Ce qui nous a manqué c’est l’agressivité, le manque de fraicheur physique, et la finition n’était pas au rendez-vous ». Mais le milieu de terrain des Unionistes reste assez optimiste pour les futures rencontres : « Nous allons travailler pour nous améliorer, et je crois que ça va aller », conclut-il.

Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches