La dépouille de l’ancien joueur de l’Union...

David Mayebi entame son dernier voyage

Camfoot

La page de David Mayebi va être tournée ce week-end. L’ultime dirigeant dy Syndicat National des footballeur, ancien joueur et dirigeant de Union Sportive de Douala, membre influent de la fédération décédé le 15 mai 2016 à Yaoundé des suites d’une courte maladie sera inhumé dans son village natal à Nyokon dans la région du Centre ce samedi 11 juin 2016.

Le 9 juin 2016
commentaires

La dépouille de l’ancien joueur de la sélection fanion du Cameroun du Cameroun a été levée ce 9 juin 2016 à l’hôpital de la garnison militaire de Douala en présence des membres de la famille du défunt, des responsables de la fédération camerounaise de football, de ceux du syndicat national des footballeurs du Cameroun, des autorités sportives, administratives et militaires. Sa dépouille a fait un détour à Yassa au siège du Synafoc où un hommage solennel lui a rendu. La suite du programme prévoit un culte en mémoire du défunt à l’Eglise évangélique du Cameroun du temple de du Centenaire à Akwa, une veillée mortuaire avec office religieux à son domicile à la Rue Koloko de Bonapriso.

Selon des informations, la dépouille de Mayebi prendra la route de son village natal le vendredi 10 juin 2016 où une autre veillée populaire sera organisée. Le désormais feu responsable marketing de la fédération camerounaise de football sera inhumé le samedi 11 juin 2016.

Biographie

Né le 10 novembre 1954 à Nyokon, cet ancien lion indomptable débute sa carrière en 1973 où il a joue à Éclair de Douala. Avec Union de Douala, il a gagné plusieurs trophées, parmi lesquels le championnat du Cameroun, la coupe africaine remportée en 1971. Malgré les nombreuses rencontres jouées avec l’équipe fanion du Cameroun, David Mayebi n’a pas pu participer à la Coupe du monde de 1982 à cause d’une blessure au genou. David a travaillé comme entraîneur et directeur technique pour plusieurs clubs. Avec l’Union de Douala il a gagné un autre titre du Cameroun, en 1985.

Pendant ses jours comme entraîneur il prend conscience que les entraîneurs ne sont bien traités. Il décide ainsi de mettre sur pied une association pour des entraîneurs, plus tard un syndicat pour défendre les intérêts des joueurs.

Chevalier de l’ordre et de la Valeur, David Mayebi a par la suite occupé de nombreux postes à la fédération camerounaise de football avec un passage au syndicat international de footballeurs professionnels (FIFPRO), comme membre depuis 2005 et président de la Division Afrique. Il avait été Réélu en 2013 à la tête de ce syndicat pour un mandat qui devait s’achever en 2017.

David Mayebi était l’actuel président de la commission marketing de la Fecafoot et membre du comité exécutif. Mayebi décède sans avoir achevé les nombreuses missions à lui confiées. Il décède à l’âge de 62 ans en laissant derrière lui une veuve et 6 enfants. Il laisse également orpheline toute la famille du football camerounais.

HVN

Programme des Obsèques de David Mayebi

Jeudi 09 juin 2016

- 11H 00 : Levée du corps à la morgue de la Garnison Militaire de Bonanjo – Douala.
- 12H 00 : Hommage solennel au siège du SYNAFOC à Yassa – entrée Est de la ville de Douala.
- 15H 30 : Culte à la mémoire du défunt à l’Église EEC, Temple du Centenaire à Akwa – Douala, suivi du transfert de la dépouille à son domicile, sis à Bonapriso - Rue Koloko.
- 20H 00 : Veillée mortuaire - Office religieux

Vendredi 10 juin 2016

- 06H 00 : Départ du cortège funèbre pour le village Nyokon (par Makenene) – Région du Centre. Arrivée et installation de la dépouille au domicile familial, recueillement.
- 20H 00 : Veillée jusqu’à l’aube.

Samedi 11 juin 2016

- 09H 00 : Début des cérémonies
- Cérémonies traditionnelles
- Culte
- Témoignages
- 12H 30 : Inhumation
- 14H 00 : Collation


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches