Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Tournée des Champions : des questions qui embarrassent le Délégué du (...)

Bafoussam

Tournée des Champions : des questions qui embarrassent le Délégué du gouvernement

Camfoot

Alors que toutes les suggestions pour un succès sans faille de la première étape de la caravane nationale de présentation du trophée de la CAN (Gabon 2017), étaient presque arrêtées, il y a une qui a particulièrement reçu l’approbation de l’assistance.

Le 21 février 2017
commentaires

« Monsieur le gouverneur, c’est un événement important qui va se dérouler à Bafoussam. Et vous savez tous que la poussière ne nous permet plus de respirer », a rappelé une participante à la réunion préparatoire à l’arrivée de certains Lions Indomptables avec le trophée à Bafoussam, tenue le 13 février dernier. « Je propose que le délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine prenne l’engagement d’arroser les routes qui seront empruntées par les Lions et le trophée. Sinon, c’est une image honteuse que va laisser Bafoussam », a-t-elle demandé.

Cette proposition a déclenché spontanément des rires de raillerie des autres participants qui avaient tous le regard fixé sur un Emmanuel Nzété visiblement hébété. « Vous savez bien que c’est la saison sèche. Et quand quelqu’un consent d’arriver à Bafoussam en ce moment, il doit s’attendre à faire face à la poussière. Il y a bien de projets prévus pour trouver une solution définitive à ce problème », a tempéré le gouverneur de la région de l’Ouest. Awa Fonka Augustine a tout de même demandé au « super maire » de la ville de Bafoussam de prendre cette suggestion en considération. Seulement, va-t-il la mettre en application ? Rien n’est certain, selon la plupart de habitants de la ville qui accuse Emmanuel Nzété de ne s’être jamais montré préoccupé du bien-être de ses concitoyens qui suffoquent dans les nuages de poussière de Bafoussam. En plus, la pluie qui s’est abattue dans la capitale de la région de l’Ouest il y a quelques jours, pourrait être un sacré prétexte à Emmanuel Nzété pour garder le statut quo même si, entre temps, la poussière a repris son droit de cité dans les principales artères de Bafoussam, la capitale régionale poubelle.

Gaël Tadj, à Bafoussam


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches