Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • J.A. Bell : « on ne peut pas fabriquer d’autres joueurs pour 2019  (...)

J.A. Bell : « on ne peut pas fabriquer d’autres joueurs pour 2019 »

Camfoot

Invité des « Matinées de la Crtv » sur le Poste national ce mercredi, l’ancien international camerounais revient sur les récentes performances des Lions Indomptables face au Nigéria, et se projette vers la CAN camerounaise de 2019. Et c’est maintenant qu’il faut commencer à se préparer. Parce que, « construire des stades est plus facile que construire une équipe », assure-t-il.

Le 6 septembre 2017

Quelle analyse faites-vous de la récente débâcle des Lions Indomptables, lors des éliminatoires de la Coupe du monde, Russie 2018 ?

Je pense que, s’ils ne jouaient que pour eux-mêmes, les Lions Indomptables peuvent se consoler puisqu’ils connaissent déjà la Russie. Malheureusement, ils jouaient aussi pour d’autres qui n’iront jamais en Russie et là il y a forcément, non pas des regrets parce que parler de regret voudrait dire qu’ils auraient pu gagner, mais il faut dire que les Lions Indomptables n’étaient pas au niveau et que le résultat est tout simplement indiscutable.

Vous parlez de problème de niveau parce qu’après avoir encaissé 4 buts au Nigéria le Cameroun a encore été mené à Yaoundé ?

C’est plutôt une confirmation de l’analyse qu’on aurait pu faire du premier match. Le grand problème de l’équipe des Lions c’est qu’après avoir pris 4 buts vendredi et rencontrer la même équipe trois jours plus tard, c’est comme demander à un boxeur qui a subi un K.O. de revenir sur le ring quelques jours plus tard contre le même adversaire. Il n’a pas récupéré, il a une peur bleue. Pour espérer renverser la situation, il aurait fallu que l’entraîneur soit un tout petit peu magicien et qu’il trouve les mots pour pouvoir remotiver ses troupes. Il ne les avait pas trouvés, il n’a pas tenu le propos rassurant à ses joueurs ; ce qui fait que l’équipe qu’on a vu à Yaoundé était une équipe encore meurtrie. Finalement ce match n’a été vu à mon sens que par le comportement des spectateurs qui sont venus nombreux au stade, pour une équipe qui avait perdu 4-0 trois jours au paravent. Et comme si tout le monde a pris conscience qu’il ne fallait pas de dérapage, il n’y en a pas eu.

Depuis 2010, on a l’impression que les entraineurs testent beaucoup de joueurs. Qu’est-ce qui fait qu’on n’ait plus cette colonne vertébrale invariable ?

Il y a deux choses : soit des joueurs qui se dégagent par leurs performances et donc qui s’imposent à tous et qui font bien ce qu’ils ont à faire même dans la défaite ; ou alors on prend un entraineur principal qui, lui, sera fort de caractère pour choisir des joueurs en pensant qu’ils vont s’améliorer et les maintenir contre vents et marées. Malheureusement, nous n’avons ni l’un, ni l’autre, je pense. Et donc, on a des gens qui étaient sur le banc de touche lors du 4-0, et qui disparaissent du banc de touche lors du 1-1.

Après cet échec, comment rebondir vers la CAN 2019 qui est le seul prochain horizon du Cameroun ?

Même si on s’était qualifié pour la Coupe du monde, il aurait fallu assurer 2019. Il s’agit donc de se concentrer sur un objectif, là où on en avait deux. Désormais on sait qu’il ne nous reste que ça à faire. J’avais déjà annoncé que construire des stades est plus facile que construire une équipe. Ce qui ne veut pas dire qu’il faut renoncer à en construire, mais ce qui veut dire qu’il faut lui prêter au moins la même attention que celle qu’on accorde au béton.

Où trouver des perles rares ?

Je pense qu’il faut arrêter de rêver. Aujourd’hui dans le football mondial, les perles rares sont connues. L’effectif camerounais est presque connu et aujourd’hui, malheureusement on n’a pas entamé de programmes spécifiques depuis qu’on a remporté la CAN en début 2017. Et donc 2019 va arriver dans moins de deux ans et je ne crois pas qu’on puisse fabriquer d’autres joueurs. C’est avec ce qu’on a, qu’on doit adapter des stratégies et des tactiques.

Retranscrite par A.W.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 6 septembre à 18:47, par lefou En réponse à : J.A. Bell : « on ne peut pas fabriquer d’autres joueurs pour 2019 »

    Je pense qu’il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain.
    Nous avons tendance à vite oublier l’histoire des LIC. Rappelons-nous de la grande équipe du Cameroun, invaincu en coupe du monde 1982, champion d’Afrique 1984. Lors des éliminatoires de la Coupe du Monde 1986, l’équipe de Zambie s’était imposée sans grande difficulté face au Cameroun un dimanche à Lusaka sur le score de 4 à 1 (mi-temps : 4-0) en match aller de qualifications pour la Coupe du monde.
    Au match retour joué à Yaoundé le dimanche 21 avril 1985, les LIC par l’intermédiaire de Louis Paul Mfédé égalisa à la 31 min pour Cameroun 1 Zambie 1. Ceci n’a pas empêché le Cameroun de battre à la CAN 1986, Cameroun 3 Zambie 2.
    Comme quoi être champion d’Afrique 2017 ne signifie pas que l’on a battu 55 pays d’Afrique. Toutes choses égales par ailleurs, la FECAFOOT, le gouvernement devraient travailler ensemble pour le bonheur du football Camerounais. Les ressources humaines sont là, les idées ne manquent pas. Le Cameroun mérite mieux.

    • Le 7 septembre à 23:31, par Camer En réponse à : J.A. Bell : « on ne peut pas fabriquer d’autres joueurs pour 2019 »

      On ne peut pas fabriquer de d’autres joueurs pour pour 2019 car il n’est pas besoin de le faire. Les joueurs pour 2019 existent bien quelque part comme ceux de 2017 existaient quelque part. Il suffit de les dénicher. En effet il y’a 1 an personne ne parlait de Bassogog, Teikeu, Ngandeu...

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre à 16:30, par Anselme En réponse à : J.A. Bell : « on ne peut pas fabriquer d’autres joueurs pour 2019 »

    Que de bla bla bla ! Parlez-nous de l’âge truqué ! Les Africains auront toujours des difficultés face aux occidentaux. Sachez que diminuer son âge n’est pas anodin. Maintenant c’est le moment de choisir les bons, les vrais joueurs pour le futur Cameroun. Il faut tourner la page, Siani, Moukandjo, Ndip També, le vieillard Bassogog. Il faut ramener Matip, Choupo, les joueurs qui ont leur vrai âge.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre à 11:49, par lefou En réponse à : J.A. Bell : « on ne peut pas fabriquer d’autres joueurs pour 2019 »

    david thadus, les théories, les Camerounais en ont à revendre. Toutes ces théories sans le nerf de la guerre et sans sécurité (cas du Championnat Egyptiens) ne servent à rien. Dans les années 1980, il y avait combien de joueurs Camerounais dans les championnats dit exotique ? Le Cameroun n’avait même pas de chaine TV. Aujourd’hui avec tous les moyens de communications qui existent (internet, TNT, etc..) vous avez des jeunes qui suivent des infos du genre le PSG a dépensé pour Neymar JR 222 millions d’euro (145.621.934.395,24 F.CFA), Kylian MBAPPE 180 millions d’euro (118.071.838.698,84 F.CFA), vous pensez que ces jeunes vont s’assoir et attendre le père Noël ? Ces jeunes préfèrent traverser la méditerrané à la nage s’il le faut même au péril de leur vie. Demandez à Camfoot de vous donner le budget de fonctionnement du Championnat Camerounais. Le ministère des Sports et l’éducation physique a un budget de 152 milliards de F.CFA environ. Regardez le palmarès des équipes Africaines à la Coupe du monde des clubs de la FIFA.Le grand problème aujourd’hui est celui de savoir comment attirer plus d’argent dans le football Camerounais.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre à 02:12, par IndomitableLionForever En réponse à : J.A. Bell : « on ne peut pas fabriquer d’autres joueurs pour 2019 »

    Alors toujours pas de nouvelles sur le départ de Broos ?

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 21:45, par small lion En réponse à : J.A. Bell : « on ne peut pas fabriquer d’autres joueurs pour 2019 »

    ***il faut arrêter de penser uniquement à la CAN 2019 on s’en fout des CAN il faut préparer surtout le mondial 2022 car on doit y être et le gagner car le Cameroun regorge d’atouts à travers le monde pour cela on ne découvre pas ce niveau et on doit arrêter de se limiter au petit foot africain comme des esclaves qui voient toujours les Occidentaux supérieurs et toujours au dessus d’eux il est temps de progresser. Ce n’est en gagnant des CAN qu’on progresse c’est la coupe du monde qu’il faut viser***

    Haha les Biyaistes et la sorcelerie !!! Vous pensez quon remporte 1 Mondial nimporte comment ou certainement par decret de votre gourou. Sachez qu’acun pays pauvre de surcroit tres endette ne peut etre champion du monde...AUCUN !! Et Cela nest pas 1 hasard...

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 19:35, par Bryce En réponse à : J.A. Bell : « on ne peut pas fabriquer d’autres joueurs pour 2019 »

    Si on preparait mieux la CAN 2019, ces memes joueurs pour laplupart seront toujours la pour la qualification du Mondial 2022.
    Il faut aller etape par etape et ne pas la brule .
    Parlant de preparation, Bell en sait quelque chose. Il a vecu les conneries de la fecafoot et ministere du sport.
    Le kmer est specialiste des discours et pas pragmatique.

    Répondre à ce message

  • Le 7 septembre à 01:36, par zack En réponse à : J.A. Bell : « on ne peut pas fabriquer d’autres joueurs pour 2019 »

    Bien dit jojoba !...il faut que les mentalite changent, d’abord par les dirigeants, sinon ds 10 ans ns serons tjrs au même nveau. Rever gagner une coupe du monde avec la mentalite actuelle de nos dirigeants me parait impossible.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 19:48, par lefou En réponse à : J.A. Bell : « on ne peut pas fabriquer d’autres joueurs pour 2019 »

    IndomitableLionForever, vous dites : ‘’Il faut arrêter de penser uniquement à la CAN 2019 on s’en fout des CAN’’ mais vous oublié qu’il faut passer par la case éliminatoire pour aller à la coupe du monde. A ce que je sache les qualifications pour la Coupe du monde de football mettent aux prises les équipes nationales d’une même zone afin de désigner les formations qui disputeront la phase finale. La zone Afrique fait partit des 6 confédérations alliées à la FIFA et le Cameroun en est membre. Vous dites également : ‘’Ce n’est en gagnant des CAN qu’on progresse c’est la coupe du monde qu’il faut viser’’
    Comment ont été constitués les chapeaux pour les qualifications de la Coupe du monde 2018 ? Je vous rappelle que la répartition des pays a été faite selon le classement FIFA avant la constitution des chapeaux. La Côte d’Ivoire championne d’Afrique 2015 s’est retrouvé dans le chapeau 1.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 19:03, par david thadus En réponse à : J.A. Bell : « on ne peut pas fabriquer d’autres joueurs pour 2019 »

    Le seul remêde pour notre football c’est de relancer les championnats locaux de toutes les catégories grace aux apports de l’anafoot et de la nouvelle DTN qui doit être aussi mise en place après la nouvelle normalisation. La CAN 2019 est une CAN comme les 5 déjà remportés, or c’est depuis 1980 donc 37 ans que nous n’avons pas remportés de coupe en CLUB même la simple coupe CAF nous n’en arrivons pas. Donc si nous voulons reformer le football, assainissons les Championnats, mettons des véritables présidents des clubs, qui feront attirer des vrais supporters autour de leur projet en équipe, des vrais coachs, des bons joueurs qui seront intégrés en équipes nationales avec la bénédiction du public local, car la majorité de nos pros aujourdhui nous sont imposés par la diaspora qui nous inventent et nous imposent les noms de leur copains de bieères, qui savent mettre le short et les godasses.
    Ne ratons pas l’occasion qui nous ai offerte de tout verser au sol et recommencer dès la base pour remonter.

    Répondre à ce message

  • Le 6 septembre à 19:00, par ngbigben En réponse à : J.A. Bell : « on ne peut pas fabriquer d’autres joueurs pour 2019 »

    Broos est toujours la ? Incroyable !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches