Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Pronostics

Hyper favori, les Super Falcons veulent bouffer du Lion

Avec un 6 à 0 infligé au Mali et un 4 à 0 face au Kenya en phase de poules, l’équipe du Nigeria, qui s’est qualifiée pour la finale après sa victoire sur l’Afrique du Sud le 29 novembre à Limbe, a démontré sa puissance offensive, argument de poids pour vaincre le Cameroun cet après midi.

Camfoot

La finale de cet après-midi est une affiche qui va mettre aux prises des formations qui n’ont eu cesse de voir leurs chemins se croiser au fil des compétitions. Mais, à l’issue de ces multiples duels, c’est toujours le Nigeria qui a pris le meilleur sur le Cameroun. Entre puissance, vitesse, technique et esprit collectif, cette sélection carbure à plein régime depuis le kick off de ce tournoi à l’issue de laquelle elle entend asseoir à nouveau sa suprématie.

Le 3 décembre 2016
commentaires

Seules les Ghanéennes, qui se sont aussi hissées en demi-finales, sont parvenues à plus ou moins museler leurs adversaires nigérianes en obtenant un nul (1-1) en phase de poules. Avec un quadruplé lors du premier match face au Mali, une réalisation face au Ghana et un nouveau but face au Kenya, Asisat Lamina Oshoala est le symbole de cette réussite.

La joueuse d’Arsenal a signé un quadruplé dont la sélection malienne s’en souviendra éternellement. On connaissait ses talents de buteur, notamment à la Coupe du monde U20 en 2014 et à la Can 2014. On savait que cette jeune femme de 22 ans (elle les a fêtés le mois dernier) était naturellement extrêmement douée. Et d’emblée elle a frappé les esprits à Limbé en logeant le cuir quatre fois de suite au fond des filets de Goundo Samake, la malheureuse gardienne de but malienne. Marquant le premier tour de la compétition de son empreinte.

Briser le signe indien

Moins spectaculaire que leurs rivales nigérianes, les Lionnes indomptables ont tenu leur rang en se hissant en finale devant plus de 50 000 supporters en transe dans la cuvette de Mfandena, le 29 novembre dernier. Trois victoires en trois matchs au premier tour, face à l’Égypte (2-0), à l’Afrique du Sud (1-0) et au Zimbabwe (2-0, dont un but à la 1e minute, le plus rapide la compétition (Michèle Akaba Ndlr) lui ont ouvert les portes de la phase finale. Face au Ghana, une équipe jeune qui avait déjà inscrit sept buts dans la compétition et avait tenu tête aux Nigérianes en poule, les Camerounaises se sont une nouvelle fois contentées du minimum, l’emportant sur la plus petite des marques (1-0). La charnière défensive emmenée par Christine Manie a une nouvelle fois tenu la dragée haute et la gardienne Annette Flore Ngo Ndom n’a toujours encaissé aucun but dans cette Can 2016. Très peu inquiétée et toujours aussi impériale dans ses sorties, elle se rapproche progressivement du titre de « Meilleur gardienne » du tournoi. Les Lionnes indomptables vont-elles donc briser le signe indien ce jour ? Rendez-vous à 15h 30, heure du Cameroun.

Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches