Cameroun - Zambie

Hugo Broos : « on connait la Zambie presque par cœur »

Camfoot

A quelques heures du choc qui attend le Cameroun samedi face à la Zambie, l’entraîneur des Lions rassure. « Les joueurs sont prêts », a confirmé le technicien belge ce vendredi à Limbe. Dans cet échange, Broos a parlé de Njie qui pourrait débuter sur le banc, des défections au sein de son groupe, et des clés de la victoire de ce match qui compte pour les éliminatoires du Mondial 2018.

Le 11 novembre 2016
commentaires

Vos joueurs sont-ils techniquement et physiquement prêts à faire face aux Zambiens ce samedi ?

Je pense qu’on est prêt. On a fait un bon travail pendant une semaine, même si la chaleur nous a un peu menacés, surtout mercredi. A part ça, les joueurs sont prêts. Ils connaissent la tâche difficile qui nous attend demain. Il ne faut pas sous-estimer cet adversaire. La Zambie est une bonne équipe, il ne faut pas qu’on fasse un début de match trop mou. Nous avons déjà reçu beaucoup d’informations concernant cette équipe. On connait l’adversaire presque par cœur. On a visionné pratiquement quatre matchs. On connait leurs bons joueurs, et les moins bons, leurs qualités et leurs faiblesses. On a tout.

De façon plus explicite qu’est-ce qui a été fait pendant cette semaine de stage ?

J’ai essayé de mettre les joueurs dans les meilleures conditions. Je leur ai dit de se méfier de cet adversaire, de ne pas perdre la concentration sur le terrain. Je leur ai dit qu’on doit montrer un meilleur collectif, que tout le monde doit jouer à son plus haut niveau.

Quel est le sort que vous réservez à Clinton Njie qui, s’il joue, fêtera son premier match avec vous comme entraîneur ?

Je ne fais jamais de cadeau. Ce match est beaucoup trop sérieux. Pour savoir si Clinton Njie va jouer ou non, il va falloir attendre demain, quand on sera à quelques heures du début du match.
Comme cela a souvent été le cas, des joueurs se sont encore blessés la veille du début du stage.

Avez-vous vérifié que ce sont des informations authentiques ?

Du côté de la Zambie comme du nôtre, il y a des joueurs qui n’ont pas pu venir. En ce qui me concerne, j’ai toujours dit que je vais essayer d’avoir un bon collectif. J’ai 30 joueurs à ma disposition et s’il y a des joueurs qui ne sont pas là, ils vont être remplacés par d’autres. Je ne pense pas qu’on doit penser longtemps aux absents. J’ai confiance en ceux qui sont ici avec moi. Je connais le niveau de ces joueurs.

Recueillis par Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches