Lions indomptables

Hugo Broos : deux matchs, deux nuls et des tâtonnements

Camfoot

Il était un secret de polichinelle que, le nouvel entraineur des Lions indomptables, avait deux grosses patates chaudes entre les mains pour implémenter sa méthode sur le banc de touche de la sélection dont il a hérité les rênes le 13 février 2016. On se languissait d’évaluer ses premiers pas en tant que sélectionneur, sur la double confrontation contre les Bafana Bafana d’Afrique du Sud le 26 mars dernier à Limbé (2-2), puis ce mardi 29 mars à Durban (0-0).

Le 30 mars 2016
commentaires

Le technicien belge a rendu deux copies aux résultats identiques, mais avec des démarches différentes. Il est resté fidèle à un système de jeu, le 4-3-3, avec lequel il a débuté à Limbé, en dépit de la grosse révolution opérée dans son onze de départ au match retour. Hugo Broos s’est payé le luxe d’une ablation de joueurs cadres dans tous les compartiments du jeu, au profit d’une jeune garde à l’appétit tout aussi aiguisé.

Si l’on comprend aisément que les uns et les autres, Mbia, Mandjeck, Ndy-Assembé…ont fait les frais de leurs contreperformances à l’aller, l’on peine cependant à comprendre pourquoi avec les rescapés alignés au retour, il a opté pour des permutations peu inopportunes et peu efficaces.

A titre d’illustration, Edgar Salli qui a débuté samedi dernier comme attaquant de couloir a été préféré mardi en posture de meneur de jeu, au détriment de Sébastien Siani qui s’était pourtant bien coltiné ce rôle à Limbé, et avait livré un match parfait. Le joueur d’Ostende a de fait, été ramené à la récupération, constituant la base de la pyramide du milieu avec Marvin Matip, défenseur central de prédilection, et quelques fois arrière-droit. En outre, Jacques Zoua positionné à gauche au match aller a été préféré à droite à son entrée à la place d’Anatole Abang.

Attaque tatillonne

Ce qui pose naturellement un problème d’animation offensive, l’un des soucis majeurs du jeu des Lions indomptables depuis Volker Finke. Si les expérimentations ont mieux fonctionné dans le compartiment défensif, notamment la paire Chedjou-Teikeu qui s’avère plus efficace que le tandem Nkoulou-Chedjou, il est encore à relever des tâtonnements dans le secteur offensif. Ici, Broos a expérimenté deux attaques différentes dans les deux matchs avec cinq joueurs, pour seulement deux buts marqués, qui plus est, par aucun de ces artificiers.

Dans l’ensemble, il a utilisé 21 joueurs, soit à peu près une équipe différente par match. Seuls Toko Ekambi, Jonathan Ngwen II, Sébastien Bassong et André Onana n’ont pas fait d’apparition dans les feuilles de matchs. La prochaine échéance et non des moindres, c’est la confrontation en amical entre les Bleus de France et les Lions indomptables. Broos sera à son troisième match international. L’occasion de continuer à tester des joueurs, ou alors s’appuiera-t-il simplement sur les bonnes notes de la double confrontation contre l’Afrique du Sud pour jouer en Ré majeur ? Le chantier lui est confié de toute façon et il en a l’entière responsabilité, avec obligations d’implanter des poutres solidifiées pour une bâtisse solide.

Armel Kenné


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 31 mars à 20:46, par Johnny En réponse à : Hugo Broos : deux matchs, deux nuls et des tâtonnements

    Nous sommes toujours en train de mettre la charrue avant les bœufs !!! Si nous voulons une équipe nationale de nouveau concurrente, intéressons-nous au projet de la DTN de recruter des jeunes entre 15 et 17 ans pour former l’Académie Nationale de Football.

    Encourageons ce projet, militons pour que des Infrastructures modernes et viables soient rapidement mises sur pieds pour accueillir ces jeunes et leurs encadreurs (Aires de Jeu, Dortoirs, Salles de Musculation, Réfectoire, Salles de Classes, Centre de Soins, etc...) et qu’ils puissent se mettre au travail le plus tôt possible. Ainsi, nous pourrions rêver d’une belle équipe Junior à l’horizon 2020 et Senior en 2022.

    Restons là à scruter les Nkoudou, espérer les Mbappe, saliver en regardant Ntep et autres, et dans dix ans nous serons toujours sur la touche à regarder nos voisins amasser les trophées. En l’état actuel des choses, quelque soit l’entraîneur qu’on mettra à la tête des Lions indomptables, il ne pourra pas faire mieux que de faire illusion sur quelques matches tout au plus. Avis aux parieurs...

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars à 10:54, par emyr En réponse à : Hugo Broos : deux matchs, deux nuls et des tâtonnements

    Salli n a pas de mon point de vue apporter satisfaction dans l animation du jeu ,son positionement trop en retrait ne lui pas permis d’abreuver les attaquants de ballons exploitables.le profil de Ndi est plus en phase avec ce positionement.Match a oublier pour Anbang qui n aura presque rien réussit, domage pour un jeune à fort potentiel.Salli aurait été plus tranchant à sa place. Ndi a démontré l étendu de son talent au cours de ce match dommage qu’ il n’ai pas été plus précis au niveau de la finition.Aboubakar match globalement décevant pour le capitaine du jour,imprécis et pas très affûté, il n as pas reussit à être decisif et le carton jaune qu’ il écope pendant le match est symptomatique de son manque de sérénité.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars à 10:53, par emyr En réponse à : Hugo Broos : deux matchs, deux nuls et des tâtonnements

    Il a au moins eu le mérite de donner bousculer l’ordre établit. Mais le dispositif qu’ il a mit en place manque de cohérence à mon sens. Ondoa s est très bien comporté, Nyom n a rien apporté sur son côté Matip aurait été plus efficace. Chedjou demeure très juste en défense centrale Bassong apporterait certainement plus de présence et d assurance, malgré quelques approximations la contribution de Teikeu a été globalement satisfaisante,en étant moins timide et plus rigoureux il pourrait être le futur titulaire à ce poste.Bedimo a livré un match moyen au regard du potentiel qui est le sien. Siani n a pas confirmer les bonnes dispotions qu’il a affiché au match aller ,mais il reste à mon sens un bon gage pour l’avenir. Matip a livré un match correct malgré le fait qu’il n évoluait pas dans son registre habituel,Nguemo aurait été plus tranchant à ce poste. Salli n a pas de mon point de vue apporter satisfaction dans l animation du jeu ,son positionement trop en retrait ne lui pas permis d’abreuver les attaquants de ballons exploitables.le profil de Ndi est plus en phase avec ce positionement.Match a oublier pour Anbang qui n aura presque rien réussit, domage pour un jeune à fort potentiel.Salli aurait été plus tranchant à sa place.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars à 09:53, par bentidemanjo En réponse à : Hugo Broos : deux matchs, deux nuls et des tâtonnements

    Je ne suis pas d’accord avec ceux qui disent qu’il est trop tôt pour évaluer le coach. C’est vrai, c’est leur avis mais le mien est qu’il ne faut pas attendre d’être éliminé de la compétition pour jouer le médecin après la mort. Sur un plateau de TV, hier, j’ai entendu dire que l’allemand Volker Finkeu que nous avons chassé avait enregistré deux victoires lors de ses deux premiers matchs avec les Lions indomptables. Si M. Hugo Broos est venu travailler au Cameroun c’est qu’il le connaissait au préalable. Au chômage, si vous déposez votre CV dans un entreprise pour chercher un emploi sans avoir certaines informations sur elle, ça n’aurait aucun sens. Ne pas avoir perdu, c’est bon parce que l’espoir de la qualification demeure mais la victoire est toujours requise. Et si face à la Mauritanie et la Gambie on ne gagnait pas ? Ce qui n’est évidemment pas à souhaiter mais honnêtement, il serait bon de ne pas se qualifier si c’est pour aller se faire humilier au premier tour de la phase finale de la Can par les équipes de petits calibres, et rester à la maison pour se préparer davantage.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars à 09:27, par Jeannot En réponse à : Hugo Broos : deux matchs, deux nuls et des tâtonnements

    Quand je penses que les 2 prochains sont la france et la mauritanie(en mauritanie), ce n’est pas bien pour lui

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars à 20:47, par badoupassy En réponse à : Hugo Broos : deux matchs, deux nuls et des tâtonnements

    @pascalo ; Toko Ekambi n’était pas sur la feuille du match. Abouna entre à mon avis par ce que les sud africains percutent sur le côté de Bedimo, le match nul préservait nos chances et éliminait directement un adversaire de taille. Il nous permettait aussi de garder la tête du classement puisque la Mauritanie et la Gambie avaient déjà fait match nul. Avec Abouna c’est clair que le coach renforçait la défense pour préserver ce score.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars à 17:44, par blaiso En réponse à : Hugo Broos : deux matchs, deux nuls et des tâtonnements

    Ce n’est que normal qu’il y ait eu des approximations en attaque car la majorité de ces attaquants se découvraient. Moi particulièrement, j’ai plutôt vu de bonne choses pour la suite. N’oublions pas aussi que des gars comme choupo moting, moukanjo et njie seront sûrement de retour

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars à 16:07, par pascalo En réponse à : Hugo Broos : deux matchs, deux nuls et des tâtonnements

    Bonjour,
    Il est trop tot pour évaluer le travail du coach. Pour votre gouverne Siani est un milieu récupérateur, il n’a pas la technique et le bagage pour être meneur de jeu. Par contre, Salli était meneur de jeu avec l’équipe junior d’alain wabo, il ne fait pas centre et ne percute jamais quand il joue sur le coté. C’est normal que le coach ait reconduit son 4-3-3 ca prouve qu’il a 1 style de jeu et de la personnalité. Ce que je n’ai pas compris c’est le remplacement de Dany Ndi par Abouna Ndzana, je m’attendais plutôt a voir Toko Ekambi.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches