Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN 2017

Groupe A : les Lions se cassent les dents tout seuls

Camfoot

Après avoir mené les Etalons ce soir dans le cadre de la première journée dans le groupe A de cette 31e Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football, les joueurs de la sélection camerounaise se sont faits rattrapés au score (1-1). Les hommes d’Hugo Broos peuvent s’en mordre les doigts. Eux qui ont eu deux occasions de tuer le match.

Le 14 janvier 2017
commentaires

Les Lions Indomptables peuvent nourrir des regrets. Et ils ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes. Auteurs d’une belle première mi-temps ce soir face aux Etalons, les Camerounais avaient réussi à dominer les débats avec ce coup franc magistralement tiré par Benjamin Moukandjo (35e). Bassogog (45e) et Clinton Njie (57e) pouvaient ensuite plier le match, mais ils faisaient le plus dur en ratant deux occasions incroyables. Finalement, Issoufou Dayo donnait un coup de massue aux hommes d’Hugo Broos (74e), permettant aux Etalons de décrocher le nul (1-1).

Tout avait bien commencé

Les deux équipes mettaient de l’intensité dans le jeu, dès le coup d’envoi. Très tôt, les Etalons envoient un pétard mouillé dans le camp camerounais avec cette tête môle de Nakoulma, captée par Ondoa (2e). Njie répond dans le même temps, mais il est stoppé au moment de frapper. Pitroipa croit ensuite ouvrir le score pour le Burkina Faso, mais l’arbitre a bien vu qu’il était hors-jeu (5e). Sibiri Traoré l’imite sur coup franc, mais c’est sans compter sur un Ondoa qui fait la parade parfaite (12e).

Soudain, Bassogog rate l’immanquable…

Les Camerounais sont acculés dans leur camp. Mais ils parviennent quand même à faire peur aux Burkinabés. Servi en profondeur par Njie, Bassogog décoche une frappe enroulée dans le petit filet (20e). Le sociétaire d’Aalborg remet ça peu après la demi-heure, mais sa balle fonce dans les bras de Koffi (32e). Benjamin Moukandjo obtient ensuite un coup franc à l’entrée de la surface. Il le tire, et marque (1-0, 35e). Njie essaie d’enfoncer le clou avec une frappe enroulée à ras de terre, mais la balle est captée par le gardien des Etalons (42e). Nakoulma riposte encore, mais Ondoa est trop fort pour lui (44e). D’un camp à l’autre, les Camerounais contre-attaquent. Zoua sert un caviar en profondeur à Bassogog qui rate son drible face au gardien (45e). Un gâchis !

…Et Njie l’imite

L’intensité est la même après la pause. Les deux équipes ne se sont pas priées pour s’envoyer des banderilles à l’image de cette frappe de Zoua contrée par le mur défensif adverse. L’attaquant de Kaiserslautern remet ça, avec cette fois-ci un boulet de canon repoussé par le gardien des Etalons. La balle rebondit vers Njie qui, dans la précipitation ne cadre pas sa balle alors que les filets étaient grand ouverts (57e). Issoufou Dayo corrige ce raté en reprenant un coup franc repoussé par Ondoa (1-1, 74e). Les Lions ne se sont pas relevés après ça. Les deux équipes terminent sur un nul, comme le Gabon et la Guinée Bissau qui ont également fait jeu égal (1-1).

Arthur Wandji

Compétition : CAN 2017
Première journée : Groupe A
Cameroun – Burkina Faso : 1-1
Stade de l’Amitié de Libreville
Buts : Cameroun
(Moukandjo, 35e) – Burkina Faso (Issoufou, 74e)
Avertissements : Cameroun (Mabouka, 14e ; Moukandjo, 56e ; Mandjeck, 62e) – Burkina (Sibiri, 84e)
Cameroun : Ondoa – Mabouka – Ngadeu – Teikeu – Oyongo – Siani – Mandjeck – Njie (Salli, – Moukandjo – Bassogog (Toko, 84e) – Zoua. Coach : Hugo Broos
Burkina Faso : Koffi – Kone – Malo – Nakoulma – Traore (Zongo, 73e) – Sibiri – Pitroipa (Bancé, 85e) – Issoufou – Kabore – Bertrand Traore (Diawara, 60e) – Coulibaly. Coach : Paulo Duarte


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 16 janvier à 18:20, par Johnny En réponse à : Groupe A : les Lions se cassent les dents tout seuls

    On peu voir le verre à moitié Plein ou à moitié Vide... Si on part sur la base de la construction d’une équipe pour 2019, nous sommes peut être sur la bonne voie. Mais à ceci, nous ne devons pas oublier de mieux encadrer les Joueurs locaux et les Catégories Jeunes pour éventuellement dénicher d’autres pépites perfectibles.

    Mais si comme bon nombre de Camerounais on postule pour une victoire finale à cette CAN 2017, laissons tomber. Cette équipe a de la volonté (et ça reste à prouver), mais elle a encore trop de lacunes. Je persiste à dire que si notre Gardien de Buts fait autant d’arrêts en un seul match, c’est que quelque part il y a problème. De plus, en dehors de Jacques Zoua qui n’a pas souvent la faveur de mes pronostics mais qui m’a je l’avoue agréablement surpris, notre attaque a été soit amorphe, ou totalement mal inspirée (Bassogog qui tire dans le petit filet au lieu d’ouvrir son pied et viser le second poteau, le même Bassogog qui oublie Clinton Njie pour un but tout fait, Clinton Njie qui loupe le cadre alors que le gardien était au sol...).

    Répondre à ce message

  • Le 16 janvier à 11:43, par alser En réponse à : Groupe A : les Lions se cassent les dents tout seuls

    Tres bien vu mon cher, je suis du meme avis que toi surtout quant au manque de diplomatie qu’a fait montre notre coach avant la competition, toute la difference entre lui et les grands managers, bravoo aux lions quiont accepté de mouiller le maillot

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier à 23:24, par Kazor En réponse à : Groupe A : les Lions se cassent les dents tout seuls

    Les gars ce sont donner a fond mais dans le football cela juste ne suffit pas Clinton Njié, Bassogog sont des joueurs a un enorme potentiel mais seule cela ne suffit pas aussi le football a besoin des gars mature et c’est ca notre pb on a des joueurs a un talent suffisant mais manquant d’experience et de maturité Ondoua aurait du pousser ce ballon en corner ou boxé tres loin mais il la repousse dans son petit cadre bon courage pour la suite

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier à 23:24, par vipau82 En réponse à : Groupe A : les Lions se cassent les dents tout seuls

    Pour moi les joueurs se sont bien battus. Les passes étaient précises il y a eu un très bon travail de recuperation au milieu. Ils ont mis du rythme, la percussion. Le jeu etait bien animé jusqu’à ce que edga salli entre en 2è mi-temps. La preuve il perd son tout premier ballon sur le coté gauche de l’attaque. H. broos est resté amorphe sur son banc, aucun recadrage pour éviter les coup-francs qui ne faisaient que s’accumuler, aucune pression sur l’arbitre qui sifflait parfois n’importe comment ... Dans l’ensemble les gars se sont battus.
    Mention spéciale à Zoua que je critique souvent mais qui cette fois a été bon, bon match aussi de siani meme si on attend plus de lui dans l’aération du jeu. Mabouka doit encore apprendre à jouer intelligemment. Ed salli lui il doit carrément démissionner et rentrer jouer ds son club de d2. Hugo broos a manqué de diplomatie ds la gestion de son groupe et maintenant il se retrouve amputé de 2 joueurs importants que sont choupo moting et allan nyom.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches