Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN 2017

Primes : Grogne dans la tanière des Lions Indomptables

Camfoot

Comme d’habitude, on a reparlé des primes au sein de l’équipe nationale du Cameroun au cours de ces dernières heures. Qualifiés pour les demi-finales de cette CAN 2017, les Lions réclament une augmentation de l’enveloppe, et menacent de boycotter les entraînements.

Le 30 janvier 2017

La tradition a été respectée. Comme d’habitude au sein de l’équipe nationale du Cameroun, la question des primes a été posée au cours de ces dernières heures. Après leur victoire (0-0, 4-5 tab) sur le Sénégal en quart de finale de cette 31e Coupe d’Afrique des nations (CAN) samedi dernier à Franceville, les Lions Indomptables n’ont pas seulement revendiqué leur prime de qualification en demi-finale. Ils réclament surtout une augmentation de l’enveloppe. De combien ? « C’est entre nous, les joueurs et les dirigeants (des sports camerounais, ndlr.) », tranchent certaines sources au sein de la tanière. D’après elles, il a été question de refuser les 3 000 000 Fcfa prévus pour leur accession en demi-finale.

La répartition qui fait problème

Selon en effet le communiqué publié par la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) avant le coup d’envoi de cette CAN, il a été prévu qu’en cas d’accession en demi-finale, chaque joueur percevra la somme cumulée de 30 500 000 Fcfa. Soit 3 000 000 Fcfa de plus, sur les 27 500 000 Fcfa acquis après leur qualification pour les quarts de finale. Bien sûr, c’est sans compter la coupe imposée par les 11% de la taxe sur les revenus non imposables. En refaisant les calculs, chaque joueur a reçu en termes de primes de présence et de qualification, 15 500 000 Fcfa (- 11%). Après leur qualification pour les quarts de finale, ils ont perçu chacun, 12 000 000 Fcfa (- 11%). Et pour cette place en demi-finale, ils devront recevoir chacun, 3 000 000 Fcfa (- 11%). Autrement dit, plus ils avancent dans la compétition, moins ils gagnent de l’argent. Et c’est ça, le nœud du problème. « Comment comprendre qu’on nous donne 12 000 000 Fcfa pour une place en quart de finale, et 3 000 000 pour une place en demi-finale ?  », s’interrogent certains d’entre eux.

Et si les Lions avaient tort ?

La réaction des joueurs de l’équipe nationale est logiquement jugée « anormale » dans le camp des instances des sports et du football camerounais. « Je crois quand même que les primes ont été validées et acceptées par tout le monde, avant le début de cette CAN. Je ne comprends pas qu’on veuille lancer un débat sur une potentielle hausse de ces primes  », réagi un employé de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). Pour lui, la bande à Benjamin Moukandjo a tort de faire de pareilles revendications, étant donné « qu’ils ont accepté ces primes au départ. Je pense qu’ils n’étaient pas eux-mêmes, très sûrs de pouvoir accéder en demi-finale ». Les joueurs – certains d’entre eux, dit-on – n’analysent pas la situation de la même manière en tout cas. Et même si le Cameroun engage beaucoup de moyens financiers dans la guerre contre la secte, Boko Haram et que le Fonds monétaire international a imposé un resserrement budgétaire, ces derniers menacent d’élever leur voix au point de boycotter les prochaines séances d’entraînement. Une fois encore, les yeux sont tournés vers Yaoundé.

Arthur Wandji, à Franceville


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 1er février à 10:03, par bentidemanjo En réponse à : Primes : Grogne dans la tanière des Lions Indomptables

    Diantre ! Notre pays est-il finalement maudit pour qu’on en soit à parler encore des problèmes de primes à ce stade de la compétition ? Ces jeunes enfants ont étonné tout le monde, moi y compris en se qualifiant pour la 1/2 finale de la CAN. La plupart d’entre eux, pris au pif, affrontent le haut niveau pour la première fois. C’est quoi la prime à leur payer immédiatement par rapport à l’honneur qu’ils ont fait apporter au pays ? Ils auraient du fait humilier le pays comme à jamais ! Vautours, vous qui dirigez le Cameroun à tous les niveaux, payez-les leurs primes. Ils les méritent.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février à 00:30, par T.kemnekeu En réponse à : Primes : Grogne dans la tanière des Lions Indomptables

    Ça me fait vraiment mal de constater que la presse camerounaise se délecte dans l’intox. Les journalistes camerounais en font un peu trop, il trouve toujours à dire même quand il ne faut pas. Aujourd’hui, il s parlent de prime alors que les acteurs disent n’être au courant de rien.Et dire que camfoot relaie bêtement ce oui-dire m’amène à m’interroger sur sa crédibilité.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier à 14:50, par Pierre En réponse à : Primes : Grogne dans la tanière des Lions Indomptables

    Ce serait maladroit de la part des joueurs de faire un quelconque chantage au lieu de présenter leurs doléances aux autorités. Je suis convaincu qu’il reviendront à la raison.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier à 14:31, par polo bass En réponse à : Primes : Grogne dans la tanière des Lions Indomptables

    Chers Lions Indomptables, nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude. Vous avez eu le temps de négocier et vous avez mal négocier. Il est difficile qu’on vous donne raison actuellement. Effectivement l’organisation de ces primes n’est pas du tout bonne car l’augmentation devrait se ressentir au fur et à mesure que l’on avance dans la compétition. Mais vous avez été d’accord, vous seuls vous savez pourquoi. Il est donc incohérent que vous fassiez des menaces aujourd’hui alors qu’au départ vous étiez d’accord avec ce principe bizarre.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier à 14:27, par Bryce En réponse à : Primes : Grogne dans la tanière des Lions Indomptables

    @alser
    C’est lorsqu on est en position de force , de victoire comme le cas des Lions qu’on demande a renegocier le contrat et autres.
    Vous ne pouvez pas demander une augmentation dans le perte de la production....

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier à 13:07, par alser En réponse à : Primes : Grogne dans la tanière des Lions Indomptables

    Mes chers Lions la renegociation d’une prime ne saurait se faire automatiquement au vu des bons resultats engrangés, de grace ne nous gacher pas la fete qui a si bien commence, je ne veux pas trop faire de polemique en ce moment precis car comme tout bon Bantous l’instant des palabres n’est du tout pas indiqué, qu’il yait augmentation ou pas mouiller le maillot pour votre pays, les retombés seront plus grande que ce que vous ne l’esperiez, que ce soit sur le plan de votre carriere ou meme sur le plan d’une notoriete et de reconaissance au niveau de votre pays
    bonne chance aux lionssss !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier à 12:38, par Bryce En réponse à : Primes : Grogne dans la tanière des Lions Indomptables

    Et si on parlais aussi du manque a gagner des joueurs dans leur equipe, vous verrez que 30 milions ce n’est pas grand chose apres plus d’un mois de travail plus pression.
    Ces joueurs perdent de l argent en jouant pour l’equipe nationale meme s ;ils gagnent en exposition.
    Un contrat de travail peut etre renegocie’ selon les circonstances.
    C’est bete de la part des fixeurs de prime de penser que les 1/4 de finale sont plus importante que les 1/2 finales.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier à 12:26, par Footholics En réponse à : Primes : Grogne dans la tanière des Lions Indomptables

    Décidement les mauvaises habitudes ont la peau dure. Et moi qui croyais que les problèmes de prime étaient de lointains mauvais souvenirs, quoi que...

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier à 11:43, par pat2lyon En réponse à : Primes : Grogne dans la tanière des Lions Indomptables

    Enfin une bonne nouvelle pour les charognards : « hé les gars il parait que ça va mal là-bas ». Mais désolé pour vous le lion est encore en vie. Heureusement que les 8 révolutionnaires sont là pour leur donner du plaisir dans leurs clubs respectifs.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier à 11:23, par Lindeng En réponse à : Primes : Grogne dans la tanière des Lions Indomptables

    Revoilà l’histoire éternelle des primes.

    Les joueurs ont parfaitement raison de vouloir renégocier. On ne peut pas avancer dans une compétition et gagner moins d’argent au fur et à mesure qu’on passe les tours.

    Même s’ils ont fait l’erreur de signer sans bien étudier le contrat, il faut que les autorités reconnaissent pour une fois que ces enfants nous font honneur et acceptent de les payer à la hauteur de leur mérite.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches