Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Georges Mandjeck : « On a besoin de cette place en quart de finale  (...)

Georges Mandjeck : « On a besoin de cette place en quart de finale »

Camfoot

Le milieu de terrain camerounais ne disputera pas le match de la dernière journée dans ce groupe A de la CAN. Il est suspendu pour avoir écopé d’un second carton jaune mercredi face à la Guinée-Bissau (2-1). Une suspension qui le plonge dans des regrets, lui qui espérait faire un bien meilleur match dimanche face aux Panthères du Gabon.

Le 19 janvier 2017
commentaires

Nous l’avons rencontré à l’hôtel Le Méridien de Libreville. Il nous reparle de ce match gagné sur le fil notamment, ce but bissau-guinéen qu’il aurait aimé contrer. Mais aussi du prochain adversaire des Lions.

On vous a vu vous tenir le genou plusieurs fois mercredi, lors de la confrontation avec la Guinée-Bissau. Dans quel état physique êtes-vous aujourd’hui ?

C’est vrai que lors de ce match j’ai subi beaucoup de chocs physiques dans les duels. En retombant sur une action j’ai pris un coup au genou, mais tout le monde peut être rassuré ; ça va mieux, il n’y a rien de grave. On a eu le temps de récupérer après le match d’hier.

Un match justement qui n’a pas été facile pour l’équipe camerounaise…

Pour être franc, on a été médiocres en première mi-temps. Je pense que tout le monde l’a vu. Ce n’était vraiment pas digne d’une équipe qui voulait gagner le match. On a joué contre une équipe qui a démontré qu’elle avait plus envie de gagner que nous. Une équipe qui a par conséquent mis beaucoup d’impact dans son jeu, avec des joueurs toujours groupés autour du porteur de balle que ce soit l’un de nos joueurs ou l’un des leurs. Sur cette lancée, on n’a pas su les contrecarrer, mais en seconde mi-temps, avec plus d’engagement et d’envie, et aussi un bon discours de l’entraîneur, on a su renverser la vapeur. Le problème c’est qu’on ne sait pas encore concrétiser toutes nos actions, pourtant on sait s’en créer. Il nous manque cette justesse technique qui fait en sorte qu’on n’arrive pas à se mettre rapidement à l’abri, et qu’au contraire on est toujours en train de courir derrière le score. Je pense que c’est cela que nous devons corriger.

Pourtant sur l’occasion qui mène au but bissau-guinéen, on vous a vu ralentir dans votre cause. Est-ce parce que vous aviez mal aux jambes ?

Non je n’ai pas eu mal. Dans cette occasion, le joueur bissau-guinéen était déjà en duel avec un de mes coéquipiers. Et quand j’arrive sur cette occasion, il a une longueur d’avance et me prend de vitesse. Je ne pensais vraiment pas qu’il allait partir comme ça. On a malheureusement reculé et on lui a donné le champ libre pour marquer ce but. Heureusement, il y a eu ce réveil en seconde mi-temps qui nous a permis de nous s’imposer.

Le Cameroun a gagné, mais vous ne prendrez pas part au prochain match ; puisque vous êtes suspendu…

Et ça me déçoit tellement. Sur cette action où je prends le carton, je ne m’attendais pas du tout à un avertissement. Or, après ça j’ai commencé à jouer avec le frein. Je ne mettais plus trop le pied dans les duels, de peur de prendre un rouge. J’ai des regrets de ne pas pouvoir jouer cette petite finale contre le Gabon. Car ce sera un match décisif pour les deux équipes. Il va falloir gagner pour rester premier de notre groupe. Ce sera difficile, mais je sais que nous avons les armes nécessaires pour faire un bon match.

Comment est-ce que vos coéquipiers devraient-ils aborder ce match ?

On devrait l’aborder comme on l’a fait en deuxième mi-temps face à la Guinée-Bissau. On doit être conquérants et tout donner pour éviter d’encaisser les premiers. Nos défenseurs doivent vraiment être tranchants dans les duels, ne pas laisser un joueur comme Aubameyang s’approcher trop prêt, et nos attaquants doivent tout faire pour concrétiser le maximum d’occasions possibles. On a besoin de cette place en quart de finale.

Mené par Arthur Wandji, à Libreville


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 20 janvier à 11:21, par bemma En réponse à : Georges Mandjeck : « On a besoin de cette place en quart de finale »

    @n Small Lion

    A. Cisse est un joueur qui a fait le bonne parti de sa carrière en Europe, et a certainement passé ses diplômes d’entraîneurs dans ce mémé continent..

    L’équipe du Senegal est composé en quasi totalité de joueurs évoluant en Europe, et en bonne parti de joueurs étant né et éduqué sur ce même continent.. il est donc bien placé pour pouvoir gérer ces jeunes, et est probablement averti sur les principes ou tactique de jeu du football moderne...

    Nous il faudrait justement que nos anciennes gloires (Mboma and co...) qui ont évolué et vécu en Europe, passent aussi leur diplôme se font de l’expérience et reviennent entraîner la Nat ça devrait aussi marcher... C’est la même chose qui s’était produit avec Stephen Keshi...

    • Le 20 janvier à 19:52, par Kazor En réponse à : Georges Mandjeck : « On a besoin de cette place en quart de finale »

      Patrick Mboma a passé tout ces diplomes en Europe en etant major de sa formation a Claire Fontaine mais on lui demande de l’experience avec un club pour entrainer la nat quel experience a eu Aliou Cisse ?? On devrait donner cette equipe a Patrick Mboma depuis car il a les competences mais le sabotage fait on le traite de Malhonnête voleur pensez vous que Mboma peut voler Wome ??? Je ne crois pas

    Répondre à ce message

  • Le 20 janvier à 09:56, par Franck En réponse à : Georges Mandjeck : « On a besoin de cette place en quart de finale »

    Urgent ! Urgent ! Urgent !
    De sources sures venant de Libreville.
    Ali Bongo aurait envoyé un emissaire rencontrer le ministre des sports Camerounais Bindoung Mpkatt, pour négocier le match de dimanche. La transaction d’un montant de 10 Milliards de Fcfa aurait été effectuée hier soir dans un hotel de Libreville.
    Corruption quand tu nous tiens !
    Ne soyez pas surpris de voir le 11 bizarre dimanche contre le Gabon ou un résultat négatif pour le Cameroun.

    • Le 20 janvier à 11:20, par Pierre Claude Bassongue En réponse à : Georges Mandjeck : « On a besoin de cette place en quart de finale »

      @FRANCK.
      n’exagérons pas stp vous voyez votre corruption du cameroun là partout ? Le cameroun a quand même gagné toutes ses CAN à l’extérieur non ? et a perdu sa propre CAN.il aurait pu accepter la corruption pas vrai ?

      @small lion.
      Tu dois être très désordonné hein ?
      On parle foot et toi tu nous balance MAKY SALL et sa politique ? Je voudrais croire que tu le fais exprès ou alors il y a gros souci quelque part. sois un sérieux.

    • Le 20 janvier à 13:27, par Franck En réponse à : Georges Mandjeck : « On a besoin de cette place en quart de finale »

      Ce que tu semble ignorer c’est le context Gabonais. Une élimination du Gabon au 1er tour réveillerait les tensions post électorales en pleine CAN. Ce que ne veulent pas les autorités

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier à 23:18, par small lion En réponse à : Georges Mandjeck : « On a besoin de cette place en quart de finale »

    C’est vrai qu’ils n’ont jamais remporte cette competition mais je les sens bien cette annee. Bref on verra. Sinon felicitations a Macky Sall...Dans quelques heures le choix du peuple Gambien sera installer par les forces Senegalaise !!! Vive la democratie ouest africaine !!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 janvier à 21:54, par small lion En réponse à : Georges Mandjeck : « On a besoin de cette place en quart de finale »

    La meilleure équipe de ce tournoi so far c’est le Sénégal avec leur entraîneur sénégalais ’sans experience’. Quel régal de les voir jouer. Depuis 2002 je n’avais pas vu une équipe sénégalaise aussi conquérante et dieu seul sait ombiem d’entraîneurs expatriés ils ont eu pendant toutes ces années

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches