Foot féminin : les Louves remportent encore la Coupe

Camfoot

Au terme d’une séance de tirs au but pleine de rebondissements (0-0, 4-3 tab), les joueuses du club féminin du Ministère de la promotion de la femme et de la famille (Minproff) se sont imposées face à leur bête noire, Amazone FAP de Yaoundé.

Le 23 octobre 2016
commentaires

Louves Minproff conserve son titre. Vainqueurs de la Coupe du Cameroun de football féminin l’année dernière après une victoire difficile contre Amazone FAP de Yaoundé (2-1), les joueuses du club du Ministère de la promotion de la femme et de la famille (Minproff) ont réalisé le doublé ce samedi au stade militaire (new-look) de Yaoundé, en venant à bout de leur même adversaire de l’édition précédente. « Ce n’était pas une finale facile, mais il fallait la gagner étant donné que nous avons perdu le championnat », expliquait en fin de rencontre, l’internationale camerounaise, Iven Mihamle, capitaine des Louves.

C’est au bout du suspens que son équipe s’est imposée, au terme d’une séance de tirs au but pleine de rebondissements (0-0, 4-3 tab). Les Louves peuvent d’ailleurs dire un grand merci à leurs adversaires qui ont (presque) refusé de gagner. Démonstration : alors qu’elles menaient 3-1 à cette séance de tirs au but, il ne manquait plus qu’une réalisation aux filles d’Amazone FAP pour gagner. Mais Noëlle Touta et Balbine Ondoua offraient chacune un cadeau à Carole Mimboe, gardienne internationale U17, sacrée meilleure joueuse de cette finale. Du coup, c’est au septième tir que Louves Minproff va faire la différence, grâce notamment à Thérèse Ndzie qui clouait Isabelle Mabingo. Explosion de joie dans l’antre du stade qui va servir de cadre aux séances d’entraînement des équipes du groupe A de la prochaine CAN féminine (du 19 novembre au 03 décembre 2016).

Amazone aurait pu…

Il n’y a pourtant pas eu grand-chose à se mettre sous la dent durant les 45 premières minutes de la rencontre. Tantôt dominé par les Louves, et tantôt sous le contrôle d’Amazone FAP, le jeu a assez tourné entre deux équipes qui ont montré une vraie cohérence dans leur volonté d’aller de l’avant, et de trouver des failles. Or, dans une opposition entre deux équipes performantes en défense, il ne fallait pas s’attendre à une avalanche de buts. Pourtant, Amazone s’est créé de meilleures occasions en seconde mi-temps. Mais Estelle Badoedana perdait d’abord son face-à-face avec Carole Mimboe qui plongeait du bon côté pour repousser sa frappe croisée (47e). Gzladys Ewodo effleure ensuite la barre (76e), avant que Larissa Ekotto ne dévie un bon ballon de la tête dans les petits filets (90e). La victoire était à la portée d’Amazone qui va devoir se contenter du titre de champion du Cameroun 2016.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches