Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Fécafoot : vers une rencontre entre Eto’o et Dieudonné Happi

Camfoot

Annoncé au Cameroun ce jeudi, l’attaquant d’Antalyaspor devrait avoir un subtil et stratégique entretien avec le Comité de normalisation de la Fécafoot que dirige son avocat, Me Dieudonné Happi, à Yaoundé.

Le 5 octobre 2017
commentaires

C’est un entretien officieux qui aurait été demandé par Samuel Eto’o, dit-on. En voyage au Cameroun dès ce jeudi 5 octobre, le capitaine d’Antalyaspor qui aurait joué un rôle majeur qu’il a joué dans le processus de désignation des membres du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) devrait rencontrer l’équipe que dirige Me Dieudonné Happi, à Yaoundé, pour un subtile et stratégique entretien. De sources avisées, la rencontre entre l’ex-buteur vedette des Lions Indomptables et les normalisateurs, devrait se tenir ce jeudi même, « probablement au Hilton Hôtel », a-t-on appris.

Pour autant, l’entourage de Samuel Eto’o et de Me Dieudonné Happi n’entendent pas divulguer davantage de détails sur les sujets qui pourraient meubler leurs échanges. Aucun photographe, aucune caméra n’ont été conviés. Et il semble que, de part et d’autre, on ne veuille pas faire trop de publicité autour de cette rencontre. Or s’il est vrai que le «  9  » est désormais très impliqué dans la vie du football camerounais – le gouvernement l’aurait utilisé pour calmer les ardeurs du président de la CAF ; il a mené une visite à la Fifa au nom des pouvoirs publics ; il lui a été donné les pleins pouvoirs pour proposer les noms des membres du Comité de normalisation – des sources concordantes disent que c’est à titre consultatif qu’il compte discuter avec les normalisateurs.

« Contrairement à ce qu’il se dit, Me Dieudonné Happi n’est pas quelqu’un à qui on peut donner des ordres. Il ne faut donc pas penser que Samuel Eto’o a l’intention de lui donner des directives dans le cadre de la gestion de la Fécafoot  », murmure une source bien informée. « Me Dieudonné Happi a besoin de toutes les compétences pour avancer, poursuit notre interlocuteur. Il sait que Samuel Eto’o, en tant que grand joueur peut lui proposer beaucoup d’idée en vue de l’amélioration de la gestion des sélections nationales par exemple. C’est donc beaucoup plus pour donner son avis, apporter ses idées, sa vision pour contribuer à l’amélioration de l’environnement du football que Samuel Eto’o devrait être consulté ».

Notons que Samuel Eto’o est également attendu ce vendredi à Douala dans le cadre de ses activités d’Ambassadeur de bonne volonté du Fonds des Nations-Unies pour l’enfance (Unicef).

Sylvain Abanda


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches