Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Fécafoot : la Commission de révision des textes créée

Camfoot

Constituée de sept personnes, notamment d’éminents hommes du droit, la Commission chargée du processus de révision des textes de la Fécafoot a été mise sur pied par une récente décision du Comité de normalisation.

Le 3 octobre 2017
commentaires

On connait désormais l’identité des éminents hommes du droit qui auront la charge du processus de révision des textes de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). Présidée par Kevin Njomo, membre du Comité de normalisation avec comme rapporteur, Me Désiré Sikati et pour membres, le bâtonnier Patrice Monthe, le professeur Germain Tsimi Ntono, Eyike Vieux, Jean Jacques Bikoue et Ibrahima Halilou, ladite Commission est prioritairement chargée d’examiner le cadre institutionnel de la Fécafoot et de ses ligues et d’y apporter les modifications qu’elle juge nécessaires.

A ce titre, la Commission devra s’occuper de la relecture des textes de la Fécafoot et de ses ligues ; de l’élaboration en tant que de besoin, des projets de modification des textes de la Fécafoot et de ses ligues ; de l’élaboration de tout projet de texte nécessaire au bon fonctionnement de la Fécafoot et de ses ligues. Cependant, « le président de la Commission peut, en tant que de besoin, associer aux travaux, toute autre personne en raison de sa compétence sur les points inscrits à l’ordre du jour », informe le président du Comité de normalisation. Toujours selon Me Dieudonné Happi, la Commission chargée du processus de révision des textes de la Fécafoot se réunit en tant que de besoin sur convocation de son président. Et les projets élaborés par elle devront être transmis au fur et à mesure, au président du Comité de normalisation qui les validera en séance plénière.

D’autres Commissions mises sur pied

Il en est de même pour les autres Commissions mises sur pied, notamment celle chargée du processus électoral de la Fécafoot. Celle-ci a pour missions de préparer et d’organiser l’élection du futur président et des membres du Comité exécutif de la Fécafoot ainsi que l’élection des présidents et des membres des conseils des ligues régionales, départementales et d’arrondissements. Présidée par Dr. Oumarou Abdou, membre du Comité de normalisation, elle est chargée de centraliser et de diffuser les informations liées à l’organisation des élections ; d’assurer la liaison entre les intervenants aux élections et le Comité de Normalisation ; de rédiger des rapports sur l’état d’avancement des préparatifs des élections ; d’élaborer les comptes rendus quotidiens du déroulement des élections ; du contrôle du fichier électoral et de l’octroi des licences ; du contrôle administratif. L’autre Commission créée par Me Dieudonné Happi, c’est celle chargée de l’amélioration du fonctionnement de la Fécafoot, consacrée aux ressources financières. Elle a pour mission de faire des propositions d’amélioration du fonctionnement de la Fédération en ce qui concerne les ressources financières. La Commission présidée par Maurice Bellet Edimo, lui-aussi membre du Comité de normalisation va faire le suivi de la gestion budgétaire, élaborer le régime financier et le manuel de procédures comptables et financières, et enfin, faire le suivi de la situation comptable et financière de l’instance.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 3 octobre à 15:58, par bamyaben En réponse à : Fécafoot : la Commission de révision des textes créée

    Ce n’est pas un travail difficile !!!
    D’autres comités de normalisation dans d’autres pays (Gabon, Maroc, etc...) l’on fait en moins de six mois, pourquoi les camerounais ne le feraient-ils pas ?

    Owona aurait pu le faire en trois mois, mais il n’a pas voulu faisant partie du Rassemblement Des Pilleurs du Cameroun (RDPC) qui ont pactisé avec le diable et décidé de couler notre pays et de laisser tout en lambeaux.

    En effet, il ne faut pas être magicien ou agrégé de Droit, il faut juste l’intégrité, la droiture, l’amour du Cameroun, le respect des Camerounais et de leur passion, de leur religion nationale qu’est le Football et leurs Lions indomptables.

    En somme, la volonté de moderniser le Football camerounais en le hissant au niveau mondial donc en le protégeant des vautours et des charognards qui y rodent autour et qui l’ont descendu aux enfers est un cadeau précieux que tout patriote camerounais devrait rêver offrir au Cameroun et aux supporteurs des Lions indomptables qui se comptaient en centaines de millions de par le monde après le mondial 1990.

    • Le 3 octobre à 16:35, par bamyaben En réponse à : Fécafoot : la Commission de révision des textes créée

      Il faut juste s’assurer de la mise en place effective de trois conditions sine qua non :

      - La conformité des textes de la FECAFOOT aux textes de la FIFA.

      - S’assurer d’une organisation des élections transparentes et crédibles par tous assurant la légitimité et la légitimation indispensables au Président de la Fédération démocratiquement élu (de préférence élire comme Président, un bon connaisseur du Football moderne et de ses exigences et à bannir des BOUTOUKOUS, des marionnettes vénaux comme Iya et Tombi à la tête de la FECAFOOT).

      - Un choix objectif et salomonique d’un entraîneur indépendant et libre des racketteurs (ce qui lui assure la liberté de choix de ses joueurs et de la mise sur pied de ses plans du jeu) pour un contrat à durée déterminée assorti d’une obligation de résultat.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches