Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Exercice 2017 : le budget du ministère des Sports à la baisse

Camfoot

La loi de finance 2017 a été rendue publique. Contrairement à l’année 2016 où il lui a été accordé un budget de 177 667 000 000 Fcfa, le ministère en charge des Sports et de l’éducation physique aura pour le prochain exercice, 151 925 000 000 Fcfa.

Le 23 décembre 2016
commentaires

Chaque ministère du gouvernement et autres entités de l’Etat connait son budget pour l’exercice 2017. Votée au sein du Parlement camerounais, la Loi de finance pour le compte de la prochaine année budgétaire a été rendue publique dans les colonnes du Quotidien national, Cameroon Tribune. Si certaines enveloppes ont vu leur poids prendre quelques grammes en plus, d’autres par contre ont été revus à la baisse, comme au ministère des Sports et de l’éducation physique.

Avec un budget total de 177 667 000 0000 Fcfa (cent soixante-dix-sept milliards six cent soixante-sept millions) en 2016, en raison de l’organisation de certaines compétitions continentales notamment, la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football féminin qui a nécessité la finalisation des travaux de construction d’infrastructures sportives, le département administré par Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt aura, pour le compte de l’année 2017, un budget total de 151 925 000 000 Fcfa (cent cinquante-un milliards neuf cent vingt-cinq millions). Soit 19 418 000 000 Fcfa (dix-neuf milliards quatre cent dix-huit millions) de fonctionnement (BF) et 132 507 000 000 Fcfa (centre trente-deux milliards cinq cent sept millions) d’investissement (BIP).

Cahier de charges

En 2017 donc, le Ministère des Sports et de l’éducation physique devra assurer dans trois grands chantiers. Le premier est relatif l’assurance de la « gouvernance et appui institutionnel au sous-secteur Sports et éducation physique ». Ici, l’objectif vise à « améliorer la coordination des services et assurer la bonne mise en œuvre des programmes ». Ensuite, il y a « l’encadrement du mouvement sportif » avec pour objectif d’« améliorer l’offre d’encadrement de la pratique des Activités physiques et sportives (APS) par les acteurs institutionnels ». Et enfin, le « développement des infrastructures sportives  », c’est à dire, « doter le pays d’infrastructures sportives modernes  ». Rappelons que la Loi de finance 2017 prévoit un budget global de 4.373 milliards de Fcfa, soit une hausse de 3% relativement à 2016.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches