• Accueil
  • Actualités
  • Evariste Onana : « l’adversité obligera Enganamouit à exploser »

Evariste Onana : « l’adversité obligera Enganamouit à exploser »

Camfoot

L’entraîneur de la section de football féminin du Paris Université Club (PUC) en France mise pour la victoire du Cameroun face à l’Afrique du Sud, ce mardi, en match de la deuxième journée dans le groupe A de cette Can 2016. L’ex football opère une analyse prospective de cette rencontre, et propose sa recette pour le succès des Lionnes Indomptables.

Le 22 novembre 2016
commentaires

Comment est-ce que les Lionnes devraient-elles aborder le match ce mardi, face à l’Afrique du Sud ?

Pour cette deuxième journée, il me parait très important que nos Lionnes restent déterminées, qu’elles respectent les principes de jeu, qu’elles ne sautent pas les lignes, qu’elles respectent la discipline tactique que va mettre en place le staff technique qui a eu le temps de regarder le match entre l’Afrique du Sud et le Zimbabwe. On se souvient bien que c’était un match ouvert avec beaucoup d’occasions. Pour gagner l’Afrique du Sud, il va également falloir que nos filles acceptent de construire, et qu’il y ait de la mobilité pendant le match. Car ce match a un double enjeu. Pour le Cameroun, c’est le match de la qualification directe ; tandis que pour l’Afrique du Sud, c’est le match de l’espoir. C’est un match au cours duquel il ne devrait pas avoir beaucoup d’occasions. Alors il va falloir concrétiser toutes les chances qui se présenteront.

L’entraîneur camerounais devrait-il reconduire le même onze entrant que face à l’Egypte ?

Je pense que c’est à lui seul de décider. Cependant, contrairement à l’Egypte, l’Afrique du Sud est une équipe joueuse, une équipe dynamique, une équipe qui a tout pour se qualifier et aller très loin dans ce tournoi. Un résultat autre qu’une victoire compromettrait ses chances de poursuivre l’aventure, et donc il faut s’attendre à ce que les Sud-africaines se jettent rapidement dans la bataille. Elles joueront pour gagner. Il reviendra aux Camerounaises d’accepter de subir s’il arrivait qu’elles aient à le faire, et de réagir soit par des attaques rapides ou des attaques placées, ou simplement, procéder par la conservation de balle. Le Cameroun a toutes ses cartes en mains.

Avec une Gaëlle Enganamouit qui n’a pas brillé face à l’Egypte ?

Compte tenu de ce match qui, en cas de victoire permettra au Cameroun de se qualifier pour la suite, je pense que Gaëlle Enganamouit est consciente du rôle important qu’elle devra jouer au cours de cette rencontre. Elle n’a pas brillé lors du précédent match c’est vrai, mais c’est un peu normal quand on sait qu’elle revenait de blessure, surtout que c’était l’occasion pour elle de prendre les automatismes, elle qui n’avait plus joué depuis longtemps avec cette équipe. Ce n’était pas la grande Enganamouit, mais l’adversité de cet après-midi devrait l’obliger à montrer ce qu’elle a au fond d’elle, d’exploser et d’exposer tout le talent qu’elle possède. Je suis convaincu qu’elle donnera le meilleur d’elle, et que l’équipe brillera par une victoire qui nous qualifiera pour les demi-finales.

Entretien mené par Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches