Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Historique

Et si l’histoire Cameroun - Gabon m’était contée…

Can 2017

Camfoot

C’est le 26 décembre 1961 que s’est joué le tout premier match entre la sélection du Cameroun, conduite par Mbappé Leppé et Mbetté et l’équipe nationale du Gabon. La rencontre comptait pour le premier tour des Jeux de l’Amitié. Le Cameroun l’avait emporté sur le score sans appel de 6 à 0. Le ton est alors donné. Les deux sélections feront ensuite une série de trois matchs nul avant que le Cameroun, n’étrille son homologue 3-0 le 1er août 1970.

Le 22 janvier 2017
commentaires

En 28 confrontations officielles, toutes compétitions confondues, le Cameroun a dompté les Panthères quatorze fois et compte rééditer l’exploit dimanche soir à Libreville. Au-delà de l’écart entre les deux au classement Fifa (108e pour le Gabon et 62e pour le Cameroun), c’est une véritable rivalité régionale qui s’installe entre les deux nations du fait du nivellement du football africain. Ne dit-on pas que les Lions ont eu Samuel Eto’o et les Panthères ont Aubameyang ?

Les statistiques des différentes rencontres entre les deux « pays frères », nous renseigne que sur les 20 derniers matches des deux pays, élargies aux équipes A’, Les Lions indomptables partent favori. Avec 9 victoires, autant de nuls et deux défaites. La défaite en finale de la Coupe de l’UDEAC le 08 décembre 1988 à Yaoundé avait ému les camerounais. C’est que Africa no 1, la radio internationale Gabonaise, avait longtemps fêté la victoire des siens. Six semaine plus tard, jour pour jour, un autre rendez-vous se profilait à l’horizon, le match aller des éliminatoires de la Coupe du Monde 1990 au Gabon. L’expédition punitive à quitté Yaoundé avec pour objectif de faire payer l’impolitesse à l’Azingo National. Un but de Omam-Biyik, un de Kana-Biyik et un de Mbouh Mbouh Emile et le Cameroun retrouve sa fierté.

2-Septembre 2009 (Eliminatoires Mondial 2010)

Les Lions indomptables avaient pris un départ désastreux dans la campagne de qualification, mais ont su renversé la vapeur à la faveur de leur double confrontation avec le Gabon. Nicolas Nkoulou et ses coéquipiers avaient d’abord dompté les Panthères à domicile (2-0) à l’aller le 05 septembre 2009. Puis, ils leur avaient imposé la loi du domicile quatre jours plus tard au stade omnisports Ahmadou Ahidjo de Yaoundé (2-1). C’est que, le retour au Cameroun a été beaucoup plus simple que la rencontre au Gabon, où la victoire avait été longue à se dessiner. Les Rois de la forêt avaient fait la différence tôt dans le match (23e), par l’entremise de Jean II Makoun reprenant un centre de la gauche mal jugé par la défense adverse.

Le Cameroun a ensuite tranquillement maîtrisé le match, monopolisant le ballon pour doubler la mise à la 64e par l’inévitable Samuel Eto’o, après un nouveau cafouillage de la défense et du gardien gabonais sur un centre venu cette fois de la droite. Le Gabon, dans un sursaut d’orgueil, avait réduit le score en fin de match par Daniel Cousin. Le pari de Paul Le Guen, qui venait de prendre les rênes d’une équipe en pleine crise et cassée dernière de son groupe, semblait donc en très bonne voie. Le Cameroun s’était montré très solide sur ces deux rencontres, avait désormais son destin entre ses mains dans sa course à l’Afrique du sud. Mais la participation des quadruples champions d’Afrique à ce rendez-vous du football mondial était des plus catastrophiques.

3-Janvier 2010 (Can 2010)

Les deux sélections se retrouvent lors de la première journée de la poule D comptant pour la 27e édition de la Coupe d’Afrique des nations en terre angolaise. Le Gabon prend sa revanche. Les Lions indomptables s’inclinent sur le score de 0 but contre 1. Le but est une réalisation de Daniel Cousin. L’emblématique attaquant des Panthères va trouver la faille à la 17e minute sur une erreur de concentration de la défense camerounaise. Malgré toutes les tentatives de retrouver le chemin de l’égalisation, le score restera inchangé jusqu’au coup de sifflet final. Le Cameroun qui est admis à passer au rattrapage lors de la deuxième journée des matchs de poule D, parvient quand même à se qualifier pour les quarts de finale où il tombe devant les Pharaons d’Egypte.

4-Septembre 2016 (Amical)

En amical le 06 septembre 2016 à Limbé, les quadruples champions d’Afrique, battus à la Coupe d’Afrique en 2010 par leur « bourreau » (0-1), vont réussir à sortir des griffes pour dompter leurs voisins félins (2-1). Les buts camerounais portent l’estampille d’Anatole Abang (65e) et d’Edgar Salli (90e). Les gabonais parviennent à réduire le score par l’entremise de Guélor Kanga (74e). C’est vrai que ce jour là, le pays hôte est sevré de certaines de ses pièces maitresses à l’instar de Pierre Emerick Aubameyang, le trépidant attaquant du Bourussia Dortmund mais, si l’engagement, le volume de jeu et la capacité pour les Lions indomptables à mener l’animation offensive s’améliorent d’ici là, Benjamin Moukandjo et ses coéquipiers auront un sérieux ascendant.

En terre gabonaise ce dimanche, la loi du domicile peut, certes tourner à l’avantage des Panthères portés par un public boudeur mais largement acquis à leur cause. Quoi qu’on dise, la vérité va triompher sur la pelouse. L’équipe nationale qui entonne cahin-caha l’hymne de la refondation avec des jeunes et nouveaux joueurs, a des potentialités qu’il faudra bien exploiter pour conserver le statut de leader dans la Poule A. D’ailleurs, plusieurs techniciens estiment que, bien préparés et mis en confiance, Michael Ngadeu, Karl Toko Ekambi, Fai Collins, Siani et Cie franchiraient l’étape du premier tour haut la main. Balle au centre.

Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches