Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Elim. CAN 2019 : le Cameroun dompte le Maroc

Camfoot

Les Lions du Cameroun ont vaincu les Lions du Maroc (1-0), lors de la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019, ce samedi au stade Omnisports de Yaoundé. Rarement inquiétés, les champions d’Afrique ont fait la différence grâce à Vincent Aboubakar, unique buteur de la partie.

Le 10 juin 2017
commentaires

Une seule tribu de Lions peut régner dans la forêt. Et ce samedi encore, les Lions Indomptables du Cameroun ont prouvé qu’ils méritent bien ce trône. Face à leurs ennemis Lions de l’Atlas, les champions d’Afrique 2017 se sont imposés 1-0 ce samedi à domicile, à l’occasion de la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) que le Cameroun organise dans deux ans. Sans Ambroise Oyongo sorti pour blessure (17e), ni Jacques Zoua qui traine des douleurs au pied, les hommes qu’entraîne Hugo Broos ont fait la différence grâce à Vincent Aboubakar, auteur de l’unique but de la partie.

Aboubakar perce les filets

Pour leur premier match officiel à Yaoundé après la Coupe d’Afrique des nations (CAN) remportée en février au Gabon, les Lions Indomptables arrivaient au stade Omnisport avec l’ambition de bien défendre et de profiter des espaces pour mettre leurs adversaires à genou. Le 4-1-2-3 choisi par Hugo Broos avec une défense adossée sur la paire Ngadeu- Teikeu, un milieu de terrain bon à la récupération et dans les relances, et une attaque mobile, permettait à l’équipe locale d’imposer ses marques dès l’entame. Et il a fallu attendre le premier quart d’heure pour voir la première frappe de la rencontre : l’œuvre de Christian Bassogog qui ne cadrait malheureusement pas son tir (16e). Réduits à dix après la sortie d’Ambroise Oyongo pour cause de blessure, les Lions parvenaient à trouver la faille au sein de la défense marocaine. Bien servi en profondeur, Vincent Aboubakar fait le contrôle parfait et gagne son duel face à Feddal qui le marquait à la culotte. Parti finalement seul, l’attaquant de Besiktas fusillait ensuite El Kajoui Monir, d’une frappe à ras de terre (1-0, 29e).

Bassogog enflamme le stade

Après la pause, les Lions Indomptables tentaient d’élever le niveau. L’objectif étant de sceller le score assez tôt. Les champions d’Afrique se jetaient sur leurs adversaires. Il n’y avait alors qu’une seule équipe sur le terrain. Une situation qui aurait pu permettre à Vincent Aboubakar de doubler la mise, mais son tir, plutôt mou, était contré par la défense (55e). Les Marocains se réveillent ensuite en sollicitant Fabrice Ondoa pour la première fois. Mal sorti pour repousser ce centre, le gardien camerounais se rattrapait dans le même temps en bloquant la frappe de Youness Belhanda (57e). Très en vue dans le couloir droit, Christian Bassogog multiplie des accélérations, à la recherche du bon coup. Difficile à suivre, l’attaquant de Henan Jianye en Chine est tout proche d’aggraver le score. Mais sa frappe puissante et lointaine est repoussée par le gardien marocain, obligé de se surpasser (64e). Loin d’être rassasiés, les Lions n’enlèvent pas le pied sur l’accélérateur.

Rarement sollicités en défense, les hommes d’Hugo Broos remettent le nez à la fenêtre avec cette fois un Olivier Boumal qui aurait pu terminer passeur décisif si sa balle envoyée à Vincent Aboubakar n’avait pas été interceptée de justesse par Saiss Ghanem (85e). La réponse marocaine aurait pu être fatale pour les Lions qui voyaient Fabrice Ondoa sauver sa cage d’une belle parade sur cette frappe de Feddal qui aurait aimé se rattraper après son duel perdu face à Vincent Aboubakar sur le but camerounais (89e). Les Lions s’imposent donc. Eux qui affrontent la Colombie en amical le 13 juin en Espagne.

Arthur Wandji

Fiche technique
Eliminatoire CAN 2019 : 1re journée
Stade Omnisports de Yaoundé

Cameroun – Maroc : 1-0
Buts : Vincent Aboubakar (29e)
Avertissements : Cameroun (Mabouka, 44e - Ngadeu, 90e) – Maroc (Nahiri, 50e)
Cameroun : Ondoa – Faï – Ngadeu – Teikeu – Oyongo (Mabouka, 30e) – Djoum – Siani – Anguissa (Mandjeck, 75e) – Moukandjo (Boumal, 80e) – Bassogog – Aboubakar. Coach : Hugo Broos
Maroc : Monir – Boussoufa – Amrabat – El Yamiq (Nahiri, 37e) – Feddal – Saiss – Dirar – Youssel (Mehdi, 68e) – Youness – Faycal – Azaro (Youssef, 73e). Coach : Hervé Renard


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 12 juin à 16:40, par Johnny En réponse à : Elim. CAN 2019 : le Cameroun dompte le Maroc

    Bravo pour cet hors d’œuvre. Maintenant, je ne comprends pas pourquoi Hugo Broos est si embarrassé de la blessure d’Oyongo. Certes un coach a son Onze type, mais si les choses sont bien faites, trouver des substituts ne devrait pas être un casse tête ! Il a eu largement le temps de ratisser large et en plus à quoi lui sert sa « Liste d’Attente » ???

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches