Elections à la Ligue : Franck Happi répond à Tombi

Camfoot

Franck Happi n’a que modéremment apprécié la sortie de Tombi A Roko qui a convoqué une mêlée de presse dimanche matin pour prendre ses distances vis-à-vis de sa candidature à la présidence de la Ligue. Il ne digère pas les termes utilisés et son conseil de « laisser cette affaire ». Tombi, qui a longtemps voulu faire tomber le Général à la Retraite s’est fait une raison au risque de rompre le « pacte » qu’il avait conclu avec les siens et qui devait le porter à la direction de la fédération et Happi à la direction de la Ligue.

Le 22 juin 2016
commentaires

Ce même dimanche, invité au programme dominical « Sport Time » de Radio Équinoxe, la réponse du PCA de Union de Douala a été on ne peut plus claire : « J’irai jusqu’au bout de mon action, ça croyez moi ».

Franck Happi répond à Tombi a Roko et parle de sa candidature a la présidence de la Ligue

Pour ce qu’il ferait du conseil de son « ami et frère », il a tenu a rappeler l’exemple d’une autre élection, celle de la Fécafoot, où certains ont refusé de retirer par exemple leur plainte, faisant ainsi allusion par ricochet à Abdouraman Hamadou : « Il y en a qui ont dit non devant le Premier Ministre, chef du gouvernement du Cameroun. Ils ont maintenu leur plainte au TAS. Pourquoi voulez-vous que moi, je n’aille pas à l’élection ? » Pas sûr que cet exemple fasse sourire Tombi A Roko qui, après avoir constaté ne pouvoir lutter contre le Général Semengué, l’embrasse bruyamment quitte à se défaire de ses soutiens forts d’hier.

Franck Happi estime que le Général doit aller se reposer : « il est fatigué et a beaucoup travaillé ».

Dans les lanterneaux, on estime que Tombi A Roko a savamment torpillé la candidature de Happi pour le forcer à se retirer. Et certains estiment que cette manière le lâcher les copains serait un modus operandi de Tombi A Roko qui s’est pratiquement coupé du clan Iya après avoir obtenu la présidence de la Fédération.

Karl Jaspers


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 23 juin à 10:33, par Jeannot En réponse à : Elections à la Ligue : Franck Happi répond à Tombi

    @badoupassy,

    Totalement d’accord avec toi !

    Répondre à ce message

  • Le 23 juin à 08:46, par Bryce En réponse à : Elections à la Ligue : Franck Happi répond à Tombi

    Happi est incapable de diriger une ligue de fooball Professionel.
    Deja il parle de l’election a la ligue de footballl Prof et ensuite parle plus de l Union de Dla , des problemes de ’ L Union , de l’arbitre, etc
    Il fausse tout deja, le president de la ligue devrait etre neutre ou bien paraitre neutre en public.
    On peut penser qu il veut etre president pour faciliter les taches de son club Union.
    Il est trop bavard pour ce genre de position ; il n’est pas humble dans ses declarations

    Répondre à ce message

  • Le 22 juin à 17:21, par badoupassy En réponse à : Elections à la Ligue : Franck Happi répond à Tombi

    Happy, je suis un supporter né du Canon de Yaoundé, je vis à Douala et chaque jour je prends du plaisir à venir voir jouer Union, par ce que tu y fais un bon travail. Ton équipe laisse entrevoir autre chose que ce qui se fait partout ailleurs.
    Permets moi aussi de te dire toute ma déception quand tu as pris langue et cause pour Tombi A Roko. Tu m’as dès ce moment laissé l’impression de ne pas être ce que je pensais.
    Je comprends ton courroux par rapport à ce que Tombi A Roko a dit Dimanche, c’est intolérable dans un pays qui se veut émergent bientôt, qui se dit démocratique de se comporter ainsi et qui veut professionnaliser son foot. Le Général Semengue à l’âge de mon père retraité depuis 23 ans et enterré depuis quelques mois ; que quelqu’un comme Tombi demandent qu’on le laisse à cause des services rendus à la nation est terrible, inacceptable, comme je le sais félin je veux bien penser que c’était pour mieux endormir le général et te laisser lui damer le pion le moment venu sans bruits.
    Au cas contraire Il faut le comprendre, le Cameroun est une aristocratie gérontocratique qui part du sommet vers le bas. Paul Biya use d’intimidations et de trafic d’influence pour se maintenir au pouvoir, Tombi A Roko a fait pareil à la Fecafoot, Semengue qui est un crac de ce système compte passer par là pour mourir à ligue de football. Quel avenir pour mon pays avec ce genre d’attitudes ?

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches