Dschang : 850 millions FCFA pour un stade olympique

Fruit du partenariat entre la Fécafoot et les mairies, le stade olympique de Dschang sera construit à Tsinkop, un quartier périphérique de la ville, situé dans le groupement Foto. C’est ce qui ressort de la session du conseil municipal de la commune de cette cité, tenu le 1er avril 2016.

Camfoot

L’annonce de l’entrée de Dschang dans la liste des onze villes devant accueillir le projet des stades à gazon synthétique porté par la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) avait engendré, on s’en souvient des tonnes de commentaires et mêmes de remous sur les réseaux sociaux et dans les quartiers du chef lieu du département de la Menoua. Pendant que certains trouvaient en l’idée de transférer cette infrastructure au Centre national de la jeunesse (Cenajes) une pure bêtise, d’autres s’occupaient du nombre de places qu’ils ont trouvé dérisoire.

Le 8 avril 2016
commentaires

Mais après deux séances de travail que Beaudelaire Donfack, le maire de la Commune de Dschang a eu avec les responsables de la fédération et du Fonds spécial d’équipement inter communal (Feicom) qui financera la contrepartie des communes dans ce projet, tout est désormais clair. Ledit stade est un modèle anglais aux normes de la FIFA, Il comprendra les tribunes, les vestiaires, le restaurant, les salles de conférences et les toilettes.

Ligne de crédit

Dans la présentation du projet faite par le premier magistrat de la ville lors du Conseil municipal le 1er avril dernier, l’on retient que le coût global de cet ouvrage est estimé à 850 millions Fcfa. La commune supportera 300 millions Fcfa et la Fécafoot paiera le reste. A l’unanimité, les conseillers de la municipalité de Dschang ont adopté une délibération qui autorise le maire à contracter la cote part de la commune auprès du Feicom. L’homme a d’ailleurs expliqué que l’administration du Feicom a déjà émis un accord de principe. Ce prêt est remboursable sur une période de dix années. Avant que l’entreprise retenue par la Fécafoot ne commence les travaux, la commune de Dschang a l’obligation de procéder au terrassement de l’espace. Pour ce faire, le conseil municipal a adopté une autre délibération autorisant une le maire à ouvrir une ligne de crédit pour la cause. Cela est dû au fait que le projet d’aménagement d’une dizaine de stades, lancé par la Fécafoot en partenariat avec les communes bénéficiaires, ne concerne que les enceintes sportives déjà existantes. Il est donc simplement question de les transformer.

Droit de regard

Au départ, « Dschang ne fait pas partie de la liste. Il a fallu que des personnes rappellent que la ville abrite l’un des clubs les plus populaires du Cameroun, à savoir Aigle Royal de la Menoua. C’est ainsi que nous rejoignons les rangs des bénéficiaires. Sauf que, dans l’entendement de la Fécafoot, il est question de transformer le stade du Cenajes de Dschang. Il se trouve que l’infrastructure appartient au Cenajes, une institution dépendante du ministère des Sports et de l’éducation physique et sur laquelle la commune n’a en principe aucun droit de regard. Nous avons donc opté pour un site vierge. La Fécafoot n’ayant pas prévu des frais de terrassement, nous prendrons en charge lesdites opérations. En outre, elle avait prévu de faire un stade uniquement de football et de type anglais d’une capacité de 1200 places. Le nouveau site nous permettra de construire un stade multisports de 5 000 places. Nous serons capables d’augmenter la capacité à chaque fois. Il sera doté d’une pelouse en gazon synthétique et d’une piste d’athlétisme », a expliqué le maire. En principe, l’ouvrage sera réceptionné avant la fin de l’année 2016.

C.D.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 11 avril à 11:38, par Pierre En réponse à : Dschang : 850 millions FCFA pour un stade olympique

    C’est déjà très bien si tous ces efforts des autorités de la municipalité de Dschang aboutissent à la construction d’un tel stade. Nous souhaitons que petit à petit, les mêmes efforts soient faits dans les autres localités du pays.
    Reste maintenant à être très rigoureux dans la réalisation des travaux pour que la feuille de route soit respectée. Attention à la corruption et aux commissions !.
    Félicitations à toutes les parties qui ont contribué à l’aboutissement de ce projet car cette ville en avait grandement besoin.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches