• Accueil
  • Actualités
  • Dossier : Marc Vivien Foé - 13 ans après, l’héritage de la honte

Dossier : Marc Vivien Foé - 13 ans après, l’héritage de la honte

Camfoot

Remember Marco ! 13 ans après la disparition du défunt dossard 17 des Lions indomptables, c’est le déluge. A preuve, le fleuron de ses œuvres, le complexe sportif de Nkomo n’est plus qu’un chantier abandonné. Partiellement rongée par les termites, la clôture en bois qui délimite les 6 hectares qui font la superficie totale du complexe sportif, ne tient plus.

Le 28 juin 2016
commentaires

Le bâtiment principal à deux niveaux dont le rez-de-chaussée devrait abriter une piscine olympique, un gymnase, des saunas, et des salles de massage, ressemble désormais à un champ en ruine. La piscine déjà creusée et cimentée a été transformée en dépotoir où s’entassent des bouteilles vides, des bouts de planches, des vieux journaux, des sacs en plastique et parfois même des crottes des chiens. Et le gouvernement camerounais qui avait juré de parachever l’œuvre de l’emblématique footballeur a pris la clé des champs. Entre marché de dupes, promesses non tenues, discorde et malentendus, l’héritage de Marco se meurt, sous le regard indifférent des champions de promesses fallacieuses. Que dire de l’équipe nationale fanion où depuis son départ, on peine à lui trouver un remplaçant tout aussi charismatique ? Camfoot, à travers ce dossier feuillette pour vous lecteurs, les pages sombres de cet héritage bafoué.

Un dossier de Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches