Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Bruxellesgate : Des responsables de la Fécafoot et du Minsep entendus à la (...)

Bruxellesgate : Des responsables de la Fécafoot et du Minsep entendus à la Pj

Camfoot

Après les auditions au cabinet du ministre des Sports et de l’éducation physique mardi dernier, les encadreurs de l’équipe nationale fanion et des cadres au ministère des Sports et de l’éducation physique ont donné leurs versions des faits sur le scandale survenu dans la tanière des quintuples champions d’Afrique lors du regroupement il y’a une semaine à Bruxelles.

Le 7 avril 2017

On n’a pas fini de parler du Bruxellesgate ! Le feuilleton des scandales ayant secoué la tanière des Lions indomptables en Belgique n’a pas encore rendu son dernier épisode. La preuve par 7 avec ce nouveau rebondissement qui est venu enrichir l’actualité brûlante autour de cette affaire portée à l’attention des hautes autorités de la République. Alors qu’on croyait que la réunion de crise convoquée par le ministre des Sports et de l’éducation physique et sanctionnée par des plates excuses d’Hugo Broos à l’endroit du peuple camerounais et à ses employeurs, sonnait le début de la fin de ce nouveau mélodrame, la soirée de mardi dernier a été plutôt saumâtre pour les différents acteurs intervenant dans la chaîne dirigeante du Onze national. Après avoir fait le récit des faites liés à cette scabreuse affaire qui a écorné l’image du Cameroun à l’international devant Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt et des hauts gradés de la police et de la gendarmerie nationales, le match des auditions a joué les prolongations à Délégation régionale de la Police judiciaire (Drpj) de Yaoundé.

L’Etat exige des sanctions

Face aux fins limiers de la Pj sis au quartier Elig-Essono, Hugo Broos et tout son staff ont été auditionnés comme des présumés coupables pendant que Tombi à Roko lui, s’est présenté devant les enquêteurs pour « donner sa version des faits en tant que patron de l’organe technique de la sélection nationale », rapporte notre source. Avant Broos, André Nguidjol Nlend, le Coordonnateur général des équipes nationales de football et Issa, l’agent comptable du ministère des Finances qui faisait office de régisseur, ont été entendus. Tout comme suivront plus tard dans la nuit, Alphonse Tchami, le Team manager, William Ngatchou, le patron du staff médical ainsi que Vincent de Paul Atangana, le Team press officer dont on annonce la fin de l’idylle avec les quintuples champions d’Afrique. Selon notre source, ces auditions dont le but est de trouver les causes du scandale de Bruxelles et d’établir les responsabilités, marquent incontestablement le début de l’enquête prescrite par la plus haute hiérarchie qui aurait demandé « que les coupables soient sévèrement sanctionnés  ». Rien n’a filtré des « confessions » de ces différents responsables devant les enquêteurs commis pour les besoins de la cause. Sortis des couloirs de la Drpj très tard dans la nuit, les responsables convoqués ont été sommés de se montrer disposés à d’éventuelles convocations.

Marraketchgate et Cie

Le défilé à la Pj s’est poursuivi mercredi avec les responsables du Minsep, principalement ceux ayant effectué le déplacement de Bruxelles pour le match Cameroun-Guinée. La taille de la délégation des fonctionnaires ayant fait la queue pour répondre aux questions en dit long sur la question des extras évoqués par le responsable financier. Ce qui ne devrait pas surprendre puisque les joueurs sont généralement à l’étroit pendant que ces personnages oisifs sont bien logés. Que font-ils ? Ils étaient pour la plupart en villégiature à Bruxelles, apprend-t-on. Pendant que certains faisaient des emplettes, d’autres étaient certainement là, à écumer les couloirs du Parker hotel. Quoiqu’il en soit, on attend la suite des événements. Même si beaucoup n’espèrent pas que cette enquête porte des fruits. Connaissant le destin des précédentes enquêtes prescrites par le Chef de l’Etat (Marraketchagate et le fiasco du Mondial 2014 Ndlr), on peut d’ores et déjà ranger les parapheurs.

Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 7 avril à 20:50, par akil En réponse à : Bruxellesgate : Des responsables de la Fécafoot et du Minsep entendus à la Pj

    Je salue le boulot que fait Camfoot. Aucune oeuvre humaine n’est pourtant parfaite. Je souhaite qu’il soit ajouté au bas de chaque commentaires des boutons « like » qui permettraient de marquer son approbation aux commentaires que l’on trouve pertinents. Merci.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 12:12, par olomo onana En réponse à : Bruxellesgate : Des responsables de la Fécafoot et du Minsep entendus à la Pj

    L’état du Cameroun doit faire une chose simple : regarder ce qui se passe là où les choses vont bien et copier. Les Anglais disent « copy what is well done with pride » (soyez fiers de copier ce qui est bien fait).
    Il est très difficile de s’expliquer pourquoi des fonctionnaires du Minsep ou du Minfi ont des rôles importants à jouer dans une délégation de l’équipe nationale alors que ladite équipe est supposée être sous la responsabilité de la Fécafoot, qui elle même emploie des cadres administratifs et financiers capables d’effectuer les tâches maladroitement exécutées par nos amis des ministères.
    L’équipe nationale n’est pas le seul organisme qui reçoit des subventions de l’état. Elle est cependant le seul organisme où l’état estime que ce sont ses propres fonctionnaires qui doivent aller gérer ses subventions, quand bien même ils ne seraient pas techniquement qualifiés pour le faire.
    A quoi aura-t’il servi de dissoudre la Direction Administrative des Equipes Nationales de Football (organe du Minsep qui était en charge de gérer les concours de l’Etat) et de créer dans la foulée une Coordination des Equipes Nationales où le Minsep a recyclé les fonctionnaires de l’ancienne direction administrative, avec, pour « simplifier » le tout, l’adjonction d’un Régisseur, cadre du Minfi.
    Laissons (comme le veut le décret de 2014) la Fécafoot gérer le football et entrons enfin dans l’ère de modernité que nous impose nos résultats sur le terrain.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 18:20, par Big JO. En réponse à : Bruxellesgate : Des responsables de la Fécafoot et du Minsep entendus à la Pj

    Christou Doubena, , Ton article ne passe pas inapercu . Avec une image pareille ce que tu veux lancer comme message passe très bien. Dénigrer énormément la DPJ et ensemble ton pays. Personnellement je vois pas le rapport entre l’article qui parle de sport et in car accidenté de la police camerounaise.

    L’objectif c’est quoi serieux ?

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 15:14, par stesicm En réponse à : Bruxellesgate : Des responsables de la Fécafoot et du Minsep entendus à la Pj

    C’est la preuve, s’il en était encore besoin que l’Etat du Cameroun est hypercentralisé. Toutes les decisions doivent venir de l’État. Tous les domaines d’activité doivent avoir comme l’onction de l’État. Le but recherché est avant tout, d’avoir le contrôle de tout, mais aussi de pouvoir faire de la recuperation en cas de succès. Le gouvernement voit d’un très mauvais oeuil toute entreprise réussie où elle n’a pas eu à interagir. La crainte d’une consequence politique est très grande.
    Dans un pays qui se respecte, ce n’est pas à la haute hiérarchie de donner des instructions pour diligenter une enquete. Dès le moment où il y a disfonctionnement, malversation et au pire soupçon de détournement, il revient au procureur de la république de prendre ses responsabilités et de demander au commissaire de la PJ d’ouvrir une enquête, puis la justice indépendante fait son travail. Mais là, on va attendre les instructions du PR et et plus tard attendre son avis avant de prononcer une sentence. Les punitions ne doivent que venir de lui, pour asseoir son pouvoir et autorités sur ses fonctionnaires. Mais, quand la justice ou les enquêtes mènent à un resultat qui le compromet politiquement, ces resultats ne sont pas publiés. On s’en sert comme arme politique. Voilà pourquoi vous n’aurez jamais les resultats d’enquêtes prescrises

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 14:58, par Rasta En réponse à : Bruxellesgate : Des responsables de la Fécafoot et du Minsep entendus à la Pj

    Ca ne sert à rien de chercher inutilement les poux sur les têtes des gens. Le problème réside ailleurs, comme l’a si bien souligné le frère Olomo Onana. Mener une enquête policière ne mènera nul part. Ce qu’il faut, c’est tirer les leçons sur l’incapacité du gouvernement à directement gérer des projets autres que ceux du gouvernement et enfin libérer le foot de ce pays en permettant peut-être par un décret d’application du décret de 2014 auquel fait référence le frère Olomo, à la Fecafoot d’être enfin l’unique maître à bord dans la gestion des Lions. De toutes façons, nous n’avons pas le choix, parceque tôt ou tard, on en arrivera là. Donc, pour gagner du temps, il vaut mieux qu’on y arrive plus tôt que tard.

    C’est pas parcequ’il faut que quelques fonctionnaires se sucrent derrière les Lions qu’on va bloquer l’évolution de tout le football dans ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 13:02, par david thadus En réponse à : Bruxellesgate : Des responsables de la Fécafoot et du Minsep entendus à la Pj

    Personne ne sera sanctionner par ce que la délégation là a une taille rachitique par rapport à celle de PAUL le Président, qui ramasse souvent tout étoudi et mvokmeka pour se promener et loger dans des hotels de 2 millions par jour, jusqu’a un de ses gardes a meme volé la mallette du CFA un jour, vous croyez que le NOMGUI n’a pas conscience que s’il limite la délégation de la fecafoot, un jour ou l’autre on va se demaneder pourquoi la sienne est toujours aussi nombreuse pour ne rien faire ? Moi je crois que tout ce vacarme est crée a dessein, pour que le peuple ne se demande pas ou est partie le chef depuis sa visite en italie, alors que les problemes du NW et SW ne sont pas dejà resolus, que le port de kribi qui devait demarrer avant mars est ajournée, que les stades n’ont pas encore de terrassement a 1 an et demi de la can2019, que les autoroutes n’avance que de 1/2 km par mois pourtant les emissaires de la nouvelle CAF arrivent dans 4 mois pour voir de leurs yeux les cacas du cameroun que ISSA HAYATOU cachaient.

    • Le 7 avril à 14:57, par Bobill En réponse à : Bruxellesgate : Des responsables de la Fécafoot et du Minsep entendus à la Pj

      Motion à @ Olomo onana pour l´analyse. @ David Thadus, nous sommes en football et il est bien vrai qu´il existe des corrélations avec la gestion de notre pays, mais il n´est jamais tard pour apprendre. En ce qui concerne le port en Eau profonde, je peux te dire que l´aéroport de Berlin-Brandebourg a déjà un retard de 5 ans malgré sa minutie de programmation. Le phénomène est simplement lié aux modes administratifs et financiers des pays.

      Je suis un des rares Camerounais, qui ne voient aucun problème dans extrapolation du fameux problème Anglophone. mon village est moins développé que les régions mises en cause et je crois que dans 98 % des pays du monde, l´armée et la démocratie gouvernementale devaient résoudre ce non problème, par brutalité démocratique légitime. Arrêtez nous vos élucubrations de faux-fuyants pour diviser la nation pour faire le jeu des néo-impérialistes et ne pas chercher à résoudre nos problèmes par les moyens démocrates légitimes. Après la dévaluation, la guerre du pétrole de Bakassi est venu ralentir le développement de notre pays. Et maintenant, la guerre de l´Uranium du Nord du Cameroun par l´entremise de Boko Haram ne n´est pas un indice de sérénité nationale et si nous ne faisons pas attention des peuples plus puissants nous diviseront avant de nous asservir à nouveau pour les richesses de notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 09:06, par Bobill En réponse à : Bruxellesgate : Des responsables de la Fécafoot et du Minsep entendus à la Pj

    Mes amis, je ne crois pas que les parapheurs seront rangé, car tout gouvernement est un pachyderme indécis. Mais quand ce pachyderme décide de foncer dans une direction, c´est souvent le sauve qui peut général et je vous assure, que même les félins les plus coriaces se barrent devant sa fougue. Le gouvernement en tant que premier pourvoyeur des fonds de fonctionnement des Lions se voit toujours contré dans ses efforts inlassables par des individus retors aux mentalités rétrogrades. Si une délégation officielle Camerounaise pour un match amical dépasse en dehors de l´encadrement technique et des joueurs plus de 10 personnes, alors il y a insulte à l´intelligence gouvernementale et à la plus haute hiérarchie étatique.

    Le pire est qu´une bagatelle perturbante est déclenchée pour 5 000 Euro, que certains membres de la délégation présente à Bruxelles traînaient dans leurs caisses portos. Ce ne sont pas seulement les modus operandi et vivendi du gouvernement, qui sont mis sur la scénette, ce sont aussi le modes de financement et de fonctionnement de la Fécafoot. Pendant que des sommes non moins négligeables sont dilapidées pour des voyages d´agréments, ce sont les catégories inférieurs, qui payent le haut prix des caisses vidées par paresse intellectuelle et par avidité.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 07:14, par Pierre Claude Bassongue En réponse à : Bruxellesgate : Des responsables de la Fécafoot et du Minsep entendus à la Pj

    Merci à camfoot pour cette bonne analyse,

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril à 05:56, par small lion En réponse à : Bruxellesgate : Des responsables de la Fécafoot et du Minsep entendus à la Pj

    Le probleme au Cameroun cest que ceux la meme qui sanctionnent doivent etre les premiers a etre sanctionner. La villegiature remonte au + haut sommet de letat...les eleves ne copient que les lecons du maitre !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches