Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Coupe des Confédérations : le cameroun sort par la petite porte

Camfoot

#GERCMR Trois matchs, deux défaites, un nul et le Cameroun sort par la petite porte. Le vainqueur de la dernière Coupe d’Afrique des Nations a subit la loi de la Mannschaft lors de la troisième et dernière journée de la phase de poule (3-1).

Le 25 juin 2017

Le score aurait pu être grave si les Allemands ne se montraient pas parfois maladroit devant les buts. L’apprentissage du haut niveau des poulains d’Hugo Broos continu.

<span class="caps">JPEG</span> - 75.9 ko

Patrick MBOMA (@MBOMAPatrick) a tweeté à 6:49 PM on dim, juin 25, 2017 :

L’équipe des U25 de l’Allemagne est vraiment très solide #ConfederationsCup2017 #GERCMR


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 27 juin à 19:47, par Patrick En réponse à : Coupe des Confédérations : le cameroun sort par la petite porte

    Cette équipe manque de détermination et d’esprit de combat que les Allemands possédaient. Où ont-ils eu peur de mourir sur le terrain ? Ils ne défendaient pas vraiment les couleurs du Cameroun. Ils n’ont pas défendu leur surnom (lions indomptables). Si Foe ressusciter et voit cette absurdité, il va maudire ces joueurs. Je suggère pour l’avenir que notre équipe national devient plus animée, notre ligue professionnelle et le football des jeunes s’améliorent et nous devrions avoir un style de jeu unique. Une combinaison de football physique et technique. Nous avons vu que, avec des entraîneurs blancs, notre partie tactique du jeu échoue toujours. Je suggérerai donc un entraîneur camerounais noir. Broos doit partir.

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 04:58, par ntoukamg En réponse à : Coupe des Confédérations : le cameroun sort par la petite porte

    Je crois qu’il est temps de sélectionner démocratiquement trois bon entraîneurs de profession Camerounais et demander à la coopération technique Allemande de nous aider à peaufiner auprès de leurs entraîneurs les nôtres.

    vous verrez que ca va marcher. Ils vont appliquer les mêmes techniques qu’on leur à inculquées. Essayez ça en renonçant à notre tribalisme. Qui est de même avis que moi ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 juin à 15:09, par pt@t En réponse à : Coupe des Confédérations : le cameroun sort par la petite porte

    Puisqu’on a gagné la CAN avec la chance, la chance ne souri pas aux faibles.
    en CAN 2000 les joueurs jouaient où ? tu en connaissait combien ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 juin à 15:07, par pt@t En réponse à : Coupe des Confédérations : le cameroun sort par la petite porte

    @Carlos
    il faut laisser l’histoire de joueur connu et inconnu. le problème se situe ailleurs.
    avec les joueurs connus que vous avez eu entre 2003 et 2015, vous avez gagne quoi ? Bon dernier aux mondiales 2010 et 2014.
    le cote d’ivoire avec ses joueurs connus a gagné quoi ?
    le foot en club est différent de l’équipe national et Lionel Messi en sais quelque chose.

    Répondre à ce message

  • Le 26 juin à 09:48, par Franck En réponse à : Coupe des Confédérations : le cameroun sort par la petite porte

    A quand un article pour demander la tête du coach ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 juin à 08:34, par carlos En réponse à : Coupe des Confédérations : le cameroun sort par la petite porte

    Bonjour. A mon avis, cette compétition a révélé notre véritable niveau. Nous ne pouvons pas nous en prendre aux joueurs, ils étaient à leur véritable niveau. Une fois de plus, je dis que dans une équipe il doit y avoir un à trois joueurs capables de changer le cours d’un match à eux seuls ; nous n’avons pas ce type de joueurs. Nos joueurs sont tellement ordinaires. Avant de les critiquer, il faut demander d’où ils viennent. Beaucoup parmi eux évoluent dans des clubs de seconde zone des championnats « mineurs ». A la CAN, il y a eu le facteur chance et les arrêts exceptionnels de notre gardien, mais au haut niveau, ces facteurs ne suffisent pas. Je ne vois pas cette équipe se qualifier pour la coupe du monde. Ce serait même un miracle espérer gagner la CAN 2019 avec cette équipe de joueurs « inconnus » venant des équipes n’ayant pas une renommée internationale.

    Répondre à ce message

  • Répondre à ce message

  • Le 25 juin à 18:46, par diesel En réponse à : Coupe des Confédérations : le cameroun sort par la petite porte

    j’ai vu 5 matchs ou on a utiliser l’arbitrage video. un moment j’y ai cru. mais ce truc est d’une inutilité...😧 deuxième but cameroun-chilie (hors jeu de sanchez au depart et but refuser sur la tete de ngadui sur une faut inexistante ) Mexique-russie ( deux penalties dejuger par l’arbitre apres assistance video) allemagne-cameroun ( oui il ya peut être faute a revoir mais le rouge est très sévère surtout après lassistance video). je ne sais pas pour l’avenir mais ce truc est franchement a revoir. il y’a encore d’énorme progrès pour cette technologie qui dans son fondement est une très bonne idée. n’en déplaise à certains mais belle prestation tout de meme du cameroun sa promet pour les qualifs de la coupe du monde. cest notre première compétition depuis 2003 ou on rentre avec 1 point et ma fois si vous un peu lucide on a pas été ridicule. je crois juste qu’on a pas beaucoup de chance. bon vent a cette equipe et surtout revenez a la rentrer plus fort et frais pour battre le nigeria
    #lions4life

    • Le 25 juin à 23:55, par ynf2007 En réponse à : Coupe des Confédérations : le cameroun sort par la petite porte

      Ces arbitres ont été extrêmement sévères envers le Cameroun.
      1) Contre le Chili je cherche encore jusqu’aujoud’hui où était la faute qui annule le but de ngadeu.
      2) Contre l’Australie, le penalty a été trop sévère pourtant si on compare l’action de mabouka à celle du joueur Australien dans sa surface contre le Chili on voit bien que le penalty était plus qu’évident dans ce dernier cas mais il n’en étais rien malgré la vidéo arbitrage.
      3) Le carton rouge contre l’Allemagne alors je n’en reviens pas, j’ai même d’abord pensé à une blague. Certes il y a faute le carton jaune même devait déjà être sévère combien de fois le rouge !!!
      En bref je ne dis pas que le Cameroun méritais mieux que ces pays mais ce sont des faits qui ont certainement changé le cours des rencontres. Et pendant la coupe du monde, les pays africains, surtout d’Afrique noir doivent savoir qu’en plus des 11 adversaires faudra aussi faire très attention à l’arbitrage qui doit être un adversaire de plus et le plus dangereux même . On paie le prix des préjugés selon lesquels l’Afrique a un football très physique ce qui n’est pas toujours vrai et même si c’était le cas, ça ne donne pas le droit d’annuler injustement des buts, ni de siffler les fautes qui n’existent pas ou même les cartons rouge imaginaire... Faut dire clairement les choses, par ce que la vidéo arbitrage était censé éliminer ces genres d’injustices.

    Répondre à ce message

  • Le 25 juin à 19:57, par BantuIsraelite En réponse à : Coupe des Confédérations : le cameroun sort par la petite porte

    ondoa a fait d son mieux(suis pas entrain de le defendre) mais nos defenseur n ont pas mis de pression sur les attakants adverse comme il le fallait. tout ces but vienent tous simplement de manque de pression. on peut bien reconstruire 1e meilleur equipep mais sans ce coach minable. vous meme dites moi quel coach dans tout ses etats va mettre 1 gar comme moukang sur le terrain pendant 90min sur le cote ? notre attack est vraimant a revise Aboubkr j ai beacoup conpte sur lui mais helas prochainement on peut faire mieux.

    allez les lion

    Répondre à ce message

  • Le 25 juin à 19:56, par bamyaben En réponse à : Coupe des Confédérations : le cameroun sort par la petite porte

    S’il est incontestable que le Coach Broos a changé le visage de cette équipe depuis qu’il l’a prise en charge, il n’en demeure pas moins vrai qu’il rate le coche dans cette coupe des confédérations de franchir le cap, de franchir un seuil décisif avec elle et la hisser pas au niveau des meilleures mais des bonnes équipes mondiales.

    Il y a en effet deux catégories d’entraîneurs, ceux qui prennent des risques et ceux qui gèrent en rentiers timorés leur capital.

    La première catégorie, ceux qui prennent des risques n’hésitent pas à changer les joueurs avant, pendant ou après un match quelque soit le résultat mais au gré des performances, de l’état de forme de ses poulains et des évolutions technico-tactiques des uns par rapport aux autres, Coach Bross est à des années-lumières de cette catégorie d’entraineurs qui aiment prendre les risques.

    • Le 25 juin à 19:59, par bamyaben En réponse à : Coupe des Confédérations : le cameroun sort par la petite porte

      Coach Bross fait partie de la seconde catégorie d’entraîneurs, ceux là qui n’aiment pas prendre les risques, qui ont une suite dans leurs idées et meurent avec même si celles-ci sont erronées et décriées à juste titre comme telles par le reste du monde.

      Le défaut qui est aussi la part du risque pris inconsciemment et qu’encourt cette catégorie d’entraîneurs est qu’ils donnent des titres fonciers à certains joueurs qui deviennent des propriétaires pour ne pas dire des cadres bien établis qui n’ont plus peur de rien et en bon propriétaires ils ont aussi bien le droit de jouissance que celui d’abus de leur titre foncier, par conséquent ils se comportent comme des Sénateurs.
      Ces entraîneurs les usent jusqu’à bout de souffle avant de rendre l’âme dans un état d’épuisement mental et physique déplorable qui peut mettre en cause la suite de leur carrière sportive, ce qui ne leur rend pas du tout service.

    • Le 25 juin à 20:00, par bamyaben En réponse à : Coupe des Confédérations : le cameroun sort par la petite porte

      Quand on voit les changements effectués après l’expulsion de Mabouka, on se demande si c’est vrai que les joueurs restés sur le banc de touche étaient si mauvais à tel point de ne pas leur avoir donné la chance de s’exprimer afin de montrer de quoi ils étaient capables.

      Toko par exemple a apporté offensivement à l’équipe en moins de 20 minutes ce que Mounkandjo n’a pas pu apporter en 135 minutes pleines en 3 matches.

      Que dire de Mabouka qui avait scellé notre sort dans ce tournoi contre l’Australie ? C’est notre nouveau Chedjou, monsieur un but par match contre son camp. Comme Chedjou en son temps, chaque fois que Makouba sera dans notre 11 de départ il faudra faire une croix sur ce match partant avec un handicap d’un but ou d’un joueur en moins.

      Je reste toujours persuadé que Coach Bross est l’homme de la situation jusqu’à la coupe d’Afrique des nations chez nous à domicile au Cameroun en 2019 et j’ose espérer qu’il tirera toutes les leçons de ses manquements dans ce tournoi pour continuer à construire sur du solide.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches