Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Confédérations : une autre bataille perdue par Abdouraman

Camfoot

Le président d’Etoile Filante de Garoua avait saisi le Conseil de la Fifa pour empêcher la participation de la sélection camerounaise conduite par l’exécutif actuel de la Fécafoot, à la Coupe des Confédérations. Gianni Infantino n’a pas prêté attention à cette demande.

Le 20 juin 2017
commentaires

Tombi à Roko Sidiki a encore remporté une bataille contre Abdouraman Hamadou. Le président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) est en Russie où il conduit la délégation des Lions Indomptables à la Coupe des Confédérations en cours, au grand dam du président de l’Etoile Filante de Garoua qui espérait que cela n’arrive pas. Le leader de la contestation post-électorale de la Fécafoot avait en effet écrit au Conseil de la Fifa (Fédération internationale de football association) à l’effet d’empêcher la participation de la sélection camerounaise présentée par l’exécutif actuel de la Fécafoot, à ce tournoi. « J’ai l’honneur de solliciter du Conseil de la Fifa qu’il prenne toutes les mesures nécessaires pour, d’une part, empêcher la participation de la sélection présentée par M. Tombi à Roko et M. Hugo Broos à la Coupe des confédérations de la Russie 2017, et d’autre part, veiller à ce que la sélection du Cameroun soit présentée par des représentants légitimes », avait-il écrit le 05 juin dernier.

Une demande à laquelle le patron de la Fifa, Gianni Infantino n’a pas prêté attention. Alors que l’ex Directeur de Cabinet d’Iya Mohammed avait une fois de plus brandi les différentes sentences judiciaires rendues dans le cadre de cette affaire qui dure. Notamment celle rendue le 12 novembre 2015 par la Chambre de conciliation et d’arbitrage du Comité national olympique et sportif du Cameroun (Cnosc) « annulant l’ensemble du processus électoral de la Fécafoot ». Et aussi le communiqué du ministre des sports et de l’éducation physique adoubant l’exécutif élu le 28 septembre 2015 ; la décision de nomination d’Hugo Broos par Tombi à Roko ; et la sentence du Tribunal arbitral du sport du 27 février 2017. Des documents utilisés par l’homme de Garoua pour appuyer son argumentaire.

Lui qui faisait remarquer que « malgré la confirmation par le Tribunal arbitral du sport (TAS) de l’annulation de l’élection de M. Tombi à Roko, la Fifa a continué et continue de collaborer normalement avec ce dernier au point de le convier au dernier Congrès de la Fifa qui s’est tenu à Manama ». Et de faire observer que « les amateurs du football du monde entier vont donc assister à des matchs opposant les sélections chilienne, australienne et allemande respectivement présentées par leurs associations nationales à une sélection du Cameroun présentée par des individus sans aucune qualité ».

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 21 juin à 15:13, par olomo onana En réponse à : Confédérations : une autre bataille perdue par Abdouraman

    Abdouraman a déclenché une tempête dans un verre d’eau. Le plus épatant reste qu’il croit mordicus que ladite tempête va couler des navires sur la mer. Il y a une telle différence entre l’immensité de la mer et le volume exigu d’un verre d’eau que ceux qui connaissent les deux étendues d’eau dont je parle ne peuvent s’empêcher de prendre celui qui les confond pour un fou.
    Abdou, je n’ai pas dit que tu es fou mais tu fais tout pour ressembler à un fou.
    Tu as raté deux occasions de disqualifier le Cameroun (CAN et Coupe des Confédérations), prions très fort pour nous qualifier pour la Coupe du Monde. Tu auras ainsi l’occasion de montrer au monde entier que le COSC et le TAS et le justice Suisse t’ont donné raison en réussissant enfin à empêcher une équipe dirigée par un « usurpateur » de participer à la plus grande compétition mondiale. Ce sera ton heure de gloire.
    En attendant, nous voulons voir Etoile Filante de Garoua (version Abdouraman) quitter ton attaché case pour enfin jouer le Championnat Régional du Nord en lieu et place de l’Etoile « usurpatrice » actuelle de Abdoulaye Hamadou.

    Répondre à ce message

  • Le 21 juin à 10:01, par Jeannot En réponse à : Confédérations : une autre bataille perdue par Abdouraman

    @joell,

    Tu as beau expliquer, certains ne comprendront rien, ils ne comprendront pas que Tombi est illégitime jusqu’à ce qu’ils soient confrontés à un problème d’injustice pour fort que leurs injustice.

    Hier j’ai vu Me NGUINI manifestant et menaçant même de se suicider parce que l’entreprise dont il est le conseil subit une injustice port de douala (perte de près de 500 millions). Pourtant , c’est le même Me NGUINI qui passe dans tous les plateaux de télé démontrer comment Tombi est légitime, que la CCA n’a pas qualité, que le ministre avec son communiqué a raison, et s’est fait lui-même élire par procuration alors qu’il était à l’étranger.

    LE TEMPS EST LERITABLE TRIBUNAL DE L’HISTOIRE.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 19:16, par Footfootfoot En réponse à : Confédérations : une autre bataille perdue par Abdouraman

    S’il a ete incapable de resoudre ce probleme selon sa vision au Camer, alors qu’il laisse tomber cette affaire la car il ya toujours d’autre elections futur ou il peut remedier les erreurs qu’il a comis pour pedre la nomination. Je me demande pourquoi il faut toujours aller pleurnicher a l’etranger pour que d’aute personnes viennent resoudre nos probpemes. Voila donc le probleme n’a pas ete resolu, maintenant qu’est ce que tu va faire ?

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 18:27, par david thadus En réponse à : Confédérations : une autre bataille perdue par Abdouraman

    @joell on te comprend bien, et ce que tu expliques est normal, mais dis moi INFANTINO a été élu par les présidents de fédération mondiales de football, donc la FECAFOOT dirigée en ce moment là par TOMBI, dire donc que TOMBI n’est pas Président de la FECAFOOT, c’est dire que son vote à la FIFA est nulle, c’est dire que son vote à la CAF est nulle, donc ni INFANTINO ni le malgache de la CAF ne seront plus à l’aise dans leur fauteuil car leurs opposants peuvent les attaquer et ils perdent leur place. D’ou l’attitude du TAS qui rejette la requête de ABDOURAMANE mais lui donne un espoir en acceptant la résolution du CNOS du Cameroun, c’est une pure diversion car on sait que la MAFIA suisse ne peut aujourdhui mettre les nouveaux dirigeants en difficulté car tous trouvent leur compte là dedans et ce n’est pas les petits pleurs des ABDOURAMANE qui les feront facilement plier. Je tiens a vous rappeler que PELE et MARADONA ont attaqués BLATERR pendant plus de 20 ans et c’est lorsqu’ils étaient dejà calme que BLATER a été débarqué. Or ABDORAMANE qui connait bien cette Mafia de la FIFA veut nous faire croire que dès qu’il tousse INFANTINO sursaute, c’est de la masturabation intéllectuelle ca.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 15:52, par joell En réponse à : Confédérations : une autre bataille perdue par Abdouraman

    Bonjour à tous.
    Effectivement on a l’impression que Abdouraman devient se plaint finalement beaucoup. mais ayons une lecture différente de sa plainte. il a obtenu raison auprès des tribunaux suisses qui demande à la FIFA de reconsidérer leur point de vue sur la situation à la FECAFOOT.

    C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la FIFA invite Abdouraman et l’exécutif actuel de la FECAFOOT à une réunion de concertation pour trouver une solution consensuelle au différend. Mais pour Abdouraman et autres BELL qui savent que la FIFA a toujours été complaisante du moins l’ancien exécutif composé de Blatter et autres, ils veulent pousser la FIFA a ses derniers retranchements. Faire agir la FIFA selon les recommandations des tribunaux suisses. en d’autres termes si la FIFA reconnait la décision du CNOSC, décision confirmé par le TAS, alors qu’elle refoule TOMBI et ses affidés.
    Evidement Abdouraman savait que la FIFA ne peut pas accéder a une telle demande de sa part, mais l’important est de mettre la FIFA dos au mur. êtes vous pour le maintien de TOMBI ou non ? si c’est non alors agissez dans ce sens. N’accepter pas un président donc l’élection a été annulé comme représentant d’une délégation d’une équipe qualifiée pour la coupe des confédérations. voila le but rechercher par Abdouraman. il ne s’attaque ni aux LIC ni à la FIFA, mais il veut mettre la FIFA devant ses responsabilités.
    voilà ma petite contribution.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 15:04, par david thadus En réponse à : Confédérations : une autre bataille perdue par Abdouraman

    Le ridicule ne tuant plus, il reste qu’il écrive à la femme de TOMBI pour lui dire de lui tourner le dos au lit, car il a ursurpé le titre de Président de la FECAFOOT. YAAAAAAAAAAAAAH ABDOURAMANE laisses Tombi mangé aussi, c’est dans cette meme marmite de tsinga que tu te servais avec une grosse cueillere pendant que tous les acteurs du football n’avaient que des petits fourchettes.

    Répondre à ce message

  • Le 20 juin à 14:14, par Footfootfoot En réponse à : Confédérations : une autre bataille perdue par Abdouraman

    Mr Abdouraman j’admire ton combat mais a ce point je pense que tu cherche a ce que la FIFA se retourne severement contre toi parce que tu as essayer de gacher son tournoi. Tu aurais du garder ton combat face a Tombi au lieu de s’attaquer a l’equipe nationale et au tournoi de la FIFA.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches