Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Can 2017 : Concentration maximale dans la tanière des Lions indomptables

Cameroun - Gabon

Can 2017 : Concentration maximale dans la tanière des Lions indomptables

Camfoot

La sélection nationale fanion, consciente de l’enjeu de la rencontre de ce soir face au pays hôte, espère remporter ce duel électrique que des milliers de spectateurs et de téléspectateurs attendent impatiemment.

Le 22 janvier 2017
commentaires

Jean Lambert Nang devise avec Pierre Noungui, le directeur du tournoi (lors de la CAN féminine 2016) et quelques membres de la délégation officielle que conduit Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt à cette 31e CAN. L’ancien Chef service des Sports à la Cameroon radio and televison (Crtv), désormais en service au ministère de la Communication vient à peine de débarquer à Libreville et agrémente la conversation des anecdotes dont il a seul le secret. Le petit groupe qui sirote quelques verres de vin, va être rejoint par Blaise Moussa, le secrétaire général de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). C’est plutôt une ambiance détendue ici dans l’un des boucarroux du Méridien hôtel de Libreville.

Calme et sérénité

16h ! C’est l’heure du repas. Les premiers Lions à se pointer au restaurant « Belinga » ont pour noms Christian Bassogog et Arnaud Djoum. Ils seront suivis par Georges-Constant Mandjeck, Franck Boya, Jonathan, Clinton Njié, Jacques Zoua, Ambroise Oyongo Bitolo, Adolphe Teikeu, Michael Ngadeu et Jules Goda. Moukandjo et Nkoulou, les inséparables, suivent le rang avant que Fabrice Ondoa ne referme la queue. Pas l’ombre d’un seul fan dans le hall encore moins dans le couloir qui grouille généralement de monde. C’est presque désert. En dehors des clients qui occupent l’aile Est et quelques agents de la sécurité qui veillent au grain, la tanière des Lions indomptables transpire un calme qu’on peut comprendre.

Evacuer le stress

Après le repas, les Lions foncent droit dans leurs chambres. Digestion et repos s’impose. En ce jour de match, la priorité est accordée à la concentration si ce n’est simplement une journée méditative. Après avoir reçu du ministre des Sports et de l’éducation physique, le message d’encouragement et d’exhortation à la victoire, Sébastien Siani et Cie filent à l’anglaise. Certains fans et autres visiteurs qui ont souhaité serrer la main à leur star, ont été priés de libérer les lieux. Pour ce match aussi déterminant, le staff technique redoute des énergies négatives ou d’autres facteurs qui pourraient distraire les Lions indomptables qui ont juré de bouffer de la panthère ce soir. Même si en tant que joueurs professionnels, ils sont habitués à ce genre de pression, il n’est pas exclut que la peur de gagner, de décevoir ou de se blesser habite leurs esprits. Du coup, il faut évacuer le stress et garder la tête sur les épaules.

C.D.à Libreville


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches