Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Comité de Normalisation

Le gouvernement pousse pour Mbarga Mboa

Camfoot

Depuis que la FIFA a annoncé la mise sur pied d’un comité de normalisation à la fédération camerounaise de football, et puisque l’État camerounais ne pouvait s’y opposer sans risquer des représailles aux multiples conséquences, le sérail se prépare donc à fortement influencer les hommes qui seront à la tête de cette normalisation.

Le 29 août 2017
commentaires

Le monde de la gouvernance au Cameroun tourne autour des mêmes pions. Le président de la République a toujours fait confiance à ses proches et leur donne la latitude d’agir et de lui faire des suggestions censées. Depuis plusieurs années donc, les idées ne se renouvellent pas autour du Président de la République et ce sont les mêmes personnes qui agissent de la même façon et même si leurs décisions n’ont jamais eu les succès escomptés, il n’y a pas souvent eu de remise en question.

Philippe Mbarga Mboa, qui a été ministre des sports entre décembre 2004 et septembre 2007. Au cours de sa tenure, une relation hyper tendue avec la fédération camerounaise de football et son président, Iya Mohammed. Il avait d’ailleurs donné un ultimatum de 48 heures à l’exécutif de la fédération pour qu’il démissionne dans son entièreté. Sa relation avec les joueurs de l’équipe nationale a aussi été difficile. Mais une affaire de fausses factures qu’avait révélée à l’époque le défunt père de Yannick Noah à la télévision nationale en août 2006, va finir par avoir, sur le long terme, son scalp.

C’est donc lui que le gouvernement souhaite avoir à la tête de cette nouvelle normalisation. Loin d’être un homme de consensus, on peut se surprendre de penser que peut-être dans quelques mois, une nouvelle normalisation soit nommée.

Lire aussi


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 30 août à 12:37, par petit tchio En réponse à : Comité de Normalisation : Le gouvernement camerounais pousse pour Philippe Mbarga Mboa

    puisqu’il n y k les Mbarga pour mieux faire le boulot dans ce pays que nous aimons tous, nous avons aussi des gens comme Mr Abdourahman pour veillez a nos intérêts...... nommez qui vous voulez mais n’oublier pas k nous menons déjà 1-0

    Répondre à ce message

  • Le 29 août à 18:19, par akil En réponse à : Comité de Normalisation : Le gouvernement camerounais pousse pour Philippe Mbarga Mboa

    On va chercher les camerounais extra terrestres ! Peace !

    Répondre à ce message

  • Le 29 août à 17:52, par small lion En réponse à : Comité de Normalisation : Le gouvernement camerounais pousse pour Philippe Mbarga Mboa

    Puisque nous voulons continuer a tout prix avec notre Bi Mvondo jusqua sa mort dans 10-15 voir 20ans pourquoi au moins ne pas laissez ceux qui ont soif de developement, bonne governance et liberte partir ? Pourquoi ne pas les liberer ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 août à 17:51, par Rasta En réponse à : Comité de Normalisation : Le gouvernement camerounais pousse pour Philippe Mbarga Mboa

    Je pense que la Fifa qui doit déjà être instruit des mic-mac de ce pays ne peut pas valider une telle demande si d’aventure elle avait été émise. En clair, nommer un ancien ministre ou même un fonctionnaire à la tête de cette commission serait un remake à coup sûr de la précédente normalisation. C’est à dire que le mec va prendre ses ordre à étoudi comme Massa Yo, il va reéssayer de manipuler texte et élection, et Abdourahmane qui est à l’affût va rebondir.

    La Fifa qui dans le contentieux qui a fait tomber A Roko a laissé quelques plumes, à l’obligation de mettre sur pied un comité crédible. C’est possible. À condition de cibler des professionnels dans l’administration du foot, qui ont de l’expérience, un parcours qui parle en leur faveur, qui sont reconnus pour leur sérieux et leur professionnalisme. Qu’ils viennent au Cameroun, qu’ils interrogent des personnes sérieuses, ils auront réponse à leur soucis.

    Répondre à ce message

  • Le 29 août à 17:07, par Patrico En réponse à : Comité de Normalisation : Le gouvernement camerounais pousse pour Philippe Mbarga Mboa

    Si cette information s’avère vrai, c’est encore et toujours du GRAND n’importe quoi dans ce pays ! ENCORE UN AUTRE ’’TCHOP BROKE POT’’, ENCORE UN AUTRE HAUT FONCTIONNAIREREUX A LA MANGEOIRE,TOUJOURS UNEME ETHNIE PARTOUT,UNEME CASQUE PARTOUT. JE M’EXCUSE JE NE SUIS PAS TRIBALISTE !
    Abdouraman et Cie, il faut s’opposer à ce type de profil avec la dernière énergie...

    NB:Pourquoi pas Ngassa Happi, pourquoi pas Bipoum Wum, pourquoi pas le cardinal Tumi... pourquoi pas... pourquoi pas....il ya des compétences comme vous le voyez dans toutes les ethnies du pays...et non dans une seule !

    • Le 29 août à 17:23, par Patrick En réponse à : Comité de Normalisation : Le gouvernement camerounais pousse pour Philippe Mbarga Mboa

      Le Cameroun est un pays corrompu cest tout sur tout la (republique). Le gouvernement pense-t-il que ces Mbarga peuvent résoudre les problèmes d’argent de l’équipe nationale que Tombi A Roko. Comme Milla a déclaré,la Fifa veut vraiment détruire le football camerounais. Vous, les Camerounais, pleurerais le 1er et 4 septembre, lorsque vous ne serez pas qualifiers pour la coupe du monde. Il est préférable de laisser le Nigeria jouer cette coupe du monde car ils n’ont jamais de problèmes d’argent avant leurs voyage pour la coupe du monde. Ils ont une bonne administration mieux que cette pays bananière que nous appelons le cameroun.

    • Le 29 août à 17:28, par Patrick En réponse à : Comité de Normalisation : Le gouvernement camerounais pousse pour Philippe Mbarga Mboa

      surtout avec votre YAYA BANANA. Vous voyez ... C’est la preuve. pays Bananiere de corruption mouf.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches