CNOSC : Tombi A Roko, membre du bureau exécutif

Camfoot

Tombi A Roko a fait son entrée dans le bureau exécutif du Comité national olympique et sportif du Cameroun. Le président de la fédération camerounaise de football a été copté à l’issue de la session ordinaire du bureau exécutif du 18 février 2016.

Le 28 février 2016
commentaires

<span class="caps">JPEG</span> - 117.4 ko


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 29 février à 17:51, par akil En réponse à : CNOSC : Tombi A Roko, membre du bureau exécutif

    Tombi, nos encouragements t’accompagnernt.

    Répondre à ce message

  • Le 29 février à 15:39, par bamyaben En réponse à : CNOSC : Tombi A Roko, membre du bureau exécutif

    Il a la tête d’un tchadien ou d’un centrafricain ce charognard.
    Il est incapable de gérer la FECAFOOT, c’est le Comité National Olympique du Cameroun qu’il saura diriger ?
    Il y a tellement le chômage dans ce pays où aucun service ne fonctionne normalement qu’il est efficient, décent, loyal et patriotique d’interdire le cumul des mandats et des fonctions.
    Comment quelqu’un peut cumuler efficacement les fonctions à la tête de la FECAFOOT et de membre du CNOSC ?
    Il y a des centaines de milliers de jeunes diplômés dans les rues camerounaises et les irresponsables se permettent de narguer tout un peuple avec des nominations et cooptations de complaisance ?
    Quelle imposture !
    Et MILLA dans tous ça ? Un bon à rien ? Il n’est important que pour faire-valoir sur une photo ou comme escorte boy pour certaines virées touristiques ici et ailleurs ?
    Il y a tellement à faire à la FECAFOOT que son président doit consacrer 100% de son temps de travail à la gestion de cette institution moribonde.
    Quand on voit sur quels terrains se jouent en 2016 les matches du championnat d’élite de ce pays en l’occurrence le classico entre le Canon de Yaoundé et l’Union de Douala, quand on voit où jouent des clubs mythiques comme le Racing Club de Bafoussam, Panthère du Ndé, etc..., on doit arrêter de pavoiser, il faudra plutôt faire profil bas.

    • Le 29 février à 16:31, par bamyaben En réponse à : CNOSC : Tombi A Roko, membre du bureau exécutif

      Le Président de la FECAFOOT a du pain sur la planche, au lieu de disperser son énergie, il doit la concentrer exclusivement dans la gestion de sa fédération ayant en plus des obligations auprès de la CAF et de la FIFA.
      Si cette fédération est bien diriger, elle devrait générer énormément d’argent en produits dérivés et en droit TV. Le football est aujourd’hui le plus grand spectacle télévisé. Les chaînes de télévision acceptent d’investir de fortes sommes d’argent pour se payer le « spectacle » du football contre plusieurs milliards d’euros aujourd’hui injectés chaque saison dans le football.
      Il n’y a pas que les fédérations européens pour bénéficier de cette manne.
      Les sud-américains et les asiatiques en tirent aussi d’énormes profits.
      Les championnats brésilien, argentin, mexicain, colombien, uruguayen, japonais, chinois, coréen, marocain, tunisien, algérien, etc ..., sont regardés diffusés partout de par le monde, parce qu’ils sont mieux organisés et offrent un beau spectacle sur des terrains convenables.
      Et cette diffusion à l’échelle planétaire permet aux jeunes footballeurs de ces pays d’être vus et suivis par tous les clubs sur terre chez eux, sur place à domicile, ce qui a pour corollaire la facilitation de leurs transferts pour des montants très satisfaisants permettant de renflouer les caisses de leurs clubs formateurs.

    • Le 29 février à 16:32, par bamyaben En réponse à : CNOSC : Tombi A Roko, membre du bureau exécutif

      A qui, pour quel spectacle et à quel prix peut-on vendre aujourd’hui le Football camerounais qui se joue dans la poussière et la boue ?
      On n’est incapable de gérer exclusivement la FECAFOOT qui devrait générer des milliers de fois plus d’argent que le CNOSC, on préfère disperser son énergie en mangeant à tous les râteliers : Profiter d’un maximum d’émoluments sans scrupule et sans travailler concrètement et assidûment.
      Pour un résultat digne de celui de son prédécesseur.
      Ainsi va le Cameroun de Paul Barthelemy Biya’a Bi Mvondo depuis le 6 novembre 1982.

    Répondre à ce message

  • Le 29 février à 14:22, par Jeannot En réponse à : CNOSC : Tombi A Roko, membre du bureau exécutif

    Donc il va laisser la fecafoot tranquille ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 février à 12:04, par Pasto En réponse à : CNOSC : Tombi A Roko, membre du bureau exécutif

    Cela ne me surprend pas.
    Les complices cherchent a L’imposer par tous les moyens. Qu’il devienne aussi membre tu TAS ! Minal mi !

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 19:57, par Le JoJO En réponse à : CNOSC : Tombi A Roko, membre du bureau exécutif

    @chowankid

    il faut bien donner un poste à Tombi sinon après la décision du Tas il serait dans la rue

    Répondre à ce message

  • Le 28 février à 18:40, par chowankid En réponse à : CNOSC : Tombi A Roko, membre du bureau exécutif

    Cela veut donc dire qu’il va influencer les decisions de cette chambre ou quoi ? Oui c’est possible si ces gens acceptent de se laisser corrompre comme ca se passe a la fecafood et je doute fort. Tombi peut mener n’importe-quelle danse. Seul la verite sauve les gens dans la vie. Il peut regner mais pas eternellement. Qu’il ne se trompe surtout pas. Ce n’est pas gagne d’avance. Notre foot doit retrouver sa place dans le monde. Je suis persuade que ca ne se passera pas avec des gens corrompus.
    Mais comment cette chambre le conteste et en meme le coopte ? C’est scandaleux et meme suspecte.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches