Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Football Littoral : Charles Léa Eyoum reprend les rênes

Le président du bureau exécutif de la Ligue régionale du football pour le Littoral, élu en 2009 est de nouveau en service, depuis lundi dernier, au siège de la Ligue à Douala.

Camfoot

L’ambiance est plutôt sereine et calme ce mercredi au siège de la Ligue régionale du football pour Littoral. Il est environ 11 heures. Assis dans son bureau, derrière une table, Charles Léa Eyoum consulte quelques documents qui y sont disposés. Il est accompagné par le secrétaire général, Jacques Moukoko Ekwalla. « Je suis en train de prendre connaissance des calendriers des compétitions régionales qui m’ont été remis par le Secrétaire général », explique le nouveau patron de cette instance régionale du football.

Le 11 octobre 2017
commentaires

C’est depuis lundi dernier, que cet ancien Lion Indomptable, élu en 2009, au poste du président du bureau exécutif de la Ligue régionale du football du Littoral, a repris les rênes de cet organe régional de la Fédération Camerounaise de football (Fecafoot), conformément à la décision du Comité de normalisation de la Fecafoot.

En effet, dans un communiqué publié le 6 octobre dernier, Dieudonné Happi, le président du Comité de normalisation, a informé de l’évincement des dirigeants élus lors du dernier processus électoral contesté dans les démembrements régionaux et départementaux de la Fécafoot et a confié leur gestion aux organes exécutifs élus en 2009. « En application de cette sentence (du 27 février 2017 du Tribunal Arbitral du Sport confirmant celle du 12 novembre 2015 de la Chambre de Conciliation et d’Arbitrage du Comité National Olympique et Sportif du Cameroun ayant annulé le processus électoral à la Fécafoot et dans ses ligues) et de l’article 29 du Code électoral de la Fécafoot en vigueur, les membres des assemblés des ligues régionales et départementales, des conseils et bureaux des ligues régionales et départementales, élus dans le cadre du processus électoral de 2009, restent en fonction jusqu’à finalisation du processus électoral en cours », explique ce communiqué.

Affaires courantes

La même note souligne que : « Les éventuels postes vacants de ces organes seront pourvus conformément aux statuts en vigueur desdites ligues. Le Comité de Normalisation de la Fécafoot tient à rappeler que les conseils et bureaux régionaux et départementaux ont pour mission de gérer les affaires courantes de ces ligues. Les commissions chargées des opérations électorales seront désignées au moment opportun par le Comité de Normalisation de la Fécafoot. » C’est dans cette logique que Charles Léa Eyoum gère désormais la Ligue, en attendant d’être rejoint par ses anciens collaborateurs qui tardent encore à se manifester. « Je suis seul pour l’instant, aucun membre du bureau ne s’est encore présenté, mais je crois qu’ils viendront parce qu’il y a un conseil imminent. Personne ne s’y attendait après 8 ans. J’étais tranquillement chez moi quand j’ai eu la nouvelle. J’ai commencé par un état des lieux », explique cet ancien international Camerounais, plutôt fier de son comeback. D’abord premier vice-président, puis président après le décès de l’ancien président de la Ligue du Littoral, Ngango Otto, Charles Léa Eyoum, avait été élu par 62 suffrages valablement exprimés en faveur de sa liste, contre 12 bulletins nuls, sur 74 votants.

L.M.


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches