CHAN 2016 : Une victoire pour commencer

CAF

On s’était préparé à un match vivant. Et de ce point de vue, on n’a pas été déçu car, pour le mouvement, Camerounais et Angolais se sont livrés à fond, ne se ménageant pas pendant quatre-vingt-dix minutes. Ce fut un match très désordonné avec un usage abusif des balles aériennes, souvent à coups de passes longues, un peu trop très certainement. Dans ces circonstances on comprend que le ballon a beaucoup circulé d’un camp à l’autre.

Le 18 janvier 2016
commentaires

La bataille entre les Lions Indomptables et les Palancas Negras avaient pourtant bien commencé avec d’entrée un très mauvais renvoi d’Aaron Mbimbe directement dans les pieds d’Adriano dont la frappe instantanée frôlait l’arête de la cage de Nyame. Le Cameroun avait eu chaud. La deuxième opportunité du match sera encore angolaise lorsqu’un centre-tir de Miguel rebondit au-dessus de la transversale. Le temps fort du match allait survenir dix minutes plus tard. Faute sur Yazid Etouba Emane juste à l’entrée de la surface angolaise. C’est lui qui va tirer le coup de pied arrêté. Il prend ses marques, ajuste sa frappe. Pied gauche. Landu, le gardien, est parti du bon côté mais il ne peut toucher le ballon qui va frapper le montant gauche de la cage à mi-hauteur pour filer au fond des filets. Imparable. Un coup-franc à montrer dans toutes les écoles de football.

Pour la suite, ce sera le régime sec même si la pelouse était mouillée par les séquelles de l’orage qui avait fait croire qu’on aurait du mal à donner le coup d’envoi du premier match à l’heure fixée. Mais, miracle du coup d’envoi, le soleil avait fait son apparition pour le rendez-vous congolo-éthiopien.

Des espaces, il y en eut beaucoup, tant la partie entre Camerounais et Angolais fut décousue. Aucun joueur ne pensait poser tranquillement le ballon sur le sol afin de donner de bons ballons à ses partenaires. Que d’accrochages, de situations confuses, des tirs qui ne mettaient pas en grande difficulté les deux gardiens. Sauf sur ce départ de Samuel Nlend qui allait se présenter tout seul devant Landu mais ce dernier avait bien suivi le mouvement et choisit de sortir de sa zone de vérité pour s’interposer alors que le deuxième but ne semblait plus loin. Peu après il y eut un deuxième moment important, l’expulsion du défenseur camerounais Joseph Ngwem, à la réception d’un deuxième carton jaune (66’). On imagine la suite, un forcing angolais pour aller chercher au moins l’égalisation. La pression fut très forte sur l’arrière-garde très renforcée des Lions Indomptables. Le mot d’ordre fut : résistez ! Et les Camerounais tinrent bon comme l’indique le score.

A l’issue de la première journée, la RD Congo et le Cameroun sont en tête avec trois points. Angolais et Ethiopiens restent à zéro.


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches