Sur le terrain…

Ce qui attend les Lions indomptables à Limbé

Camfoot

Les poulains d’Hugo Broos croiseront le fer contre une équipe qui a soif de victoire pour se relancer dans la course après la désillusion de la 2e journée face au Mourabitounes de Mauritanie (1-3). Quoique évoluant à domicile, le Cameroun qui a la faveur des pronostics, rencontrera l’adversité des Bafana Bafana déterminés à prendre de l’avance à l’aller pour espérer clore en beauté à Johannesburg quatre jours plus tard.

Le 10 mars 2016
commentaires

C’est d’une expédition victorieuse dont rêve le Onze sud-africain le 26 mars prochain au stade Omnisport de Limbé. Bon dernier du Groupe M avec un maigre point au compteur, les Bafana Bafana n’ont pour autant pas le moral sous les crampons. Bien au contraire, ils ont à cœur de sauver le bateau arc-en ciel du naufrage qui lui est prédestiné à l’issue de ses deux premières sorties foireuses. Auteure d’un nul vierge (0-0) face à la Gambie d’entrée, les ambassadeurs du pays de feu Nelson Mandela ont mordus la poussière lors de la deuxième journée sur la pelouse des Mauritaniens (3-1), pourtant battus sur le fil par le Cameroun lors de leur entrée en lice dans cette campagne éliminatoires de la Can 2017. Les Mourabitounes s’étaient alors relancé à Nouakchott en venant à bout d’une Afrique du Sud réduite à 10 contre 11 après l’exclusion de Zulu (50e). Mais, c’est finalement le coaching du sélectionneur Corentins Martins qui avait fait la différence, offrant aux Mauritaniens une victoire âprement méritée. Laquelle leur a permis de revenir à hauteur du Cameroun dans le groupe M avec trois points.

Panne d’animation offensive

La confrontation du 26 mars sera donc une espèce de revanche pour les protégés du coach Ephraïm Mashaba ; eux qui se préparent comme des gladiateurs aux fins de produire du jeu et dompter les Lions sur leurs propres installations. Pour créer la surprise, il faudra non seulement mettre le turbo pour rafler les trois précieux points de la journée, mais aussi inscrire le maximum de buts pour se mettre à l’abri des surprises désagréables dans la suite. Une option laborieuse au regard de l’improductivité jusqu’ici des attaquants sud-africains (0 but inscrit). Bâtie autour d’un groupe soudé, homogène et combattif, la sélection voudra tout de même étouffer les quadruples champions d’Afrique vertement critiqués pour leur système de jeu replié vers l’arrière et en panne d’animation offensive dans l’entrejeu. Avec des flèches sur les côtés, les Bafana Bafana chercheront certainement à essouffler leur adversaire avant d’administrer le coup de semonce. Pour cela, les résultats qui ont sanctionné les deux premières rencontres ne devront aucunement servir de baromètre à nos Lions indomptables, soucieux d’évoluer sur le même registre certes, mais avec un dosage plus conséquent cette fois. Gabuza et ses camarades rêvent d’asphyxier le Cameroun pour lui ôter toutes ses chances de reproduire le schéma du châtiment Mauritanien.

Excellente qualité de passe

Conscient que la mise en place d’un schéma tactique qui résulte d’une envie de confier les clés du jeu à un joueur en particulier, reste le point faible des camerounais, les milieux offensifs dotés pour la plupart d’une bonne technique, d’une excellente qualité de passe et d’une bonne vision de jeu, tenteront d’entrée de jeu, de surmonter la loi du domicile et de faire couler le navire Lions indomptables. Hugo Broos qui sait plus que quiconque qu’il faudra jouer et gagner, mais avec la manière, devra inciter ses hommes à corser le jeu tout en le rendant attractif parce que le football est avant tout un spectacle. Même si la prudence restera de mise, le système de jeu des Lions indomptables doit avoir une couleur, une âme. C’est au coach de trouver la bonne formule. Cela va sans dire qu’il faut bien trouver des joueurs performants pour bâtir une équipe conquérante, avec un banc de touche de qualité. Ce n’est certainement pas le talent qui manque. Sa liste qu’il dévoile ce jour fera tarir, on l’espère, le flot des critiques portés sur sa capacité à entraîner une équipe de la trame des Lions. On attend.

Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches