Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Verbatim

Ce que Samuel Eto’o pense d’Hugo Broos

Camfoot

Le quadruple Ballon d’or africain, confessant sa joie suite au sacre des Lions indomptables en terre gabonaise, estime que le mérite revient également au technicien Belge qui a pris le risque d’emmener des « no name » à ce rendez-vous du football africain qu’on dit souvent la chasse gardée des joueurs jouissant d’une certaine expérience.

Le 9 mars 2017
commentaires

On ne le connaît pas très élogieux à l’endroit des sélectionneurs de l’équipe nationale des lions indomptables. L’idylle entre le « 9 » et certains patrons de l’encadrement technique des Lions indomptables s’est souvent terminée en fracas. Denis Lavagne, Javier Clemente et même Volker Finke en gardent un souvenir douloureux. Eux qui ont essuyé du temps de leur magistère, des volées de bois vert du capitaine Pichichi, régulièrement en porte à faux avec leur management. Mais, pour l’une des rares fois, Samuel Eto’o envoie des roses à Hugo Broos, l’homme sans qui, la sélection nationale fanion n’aurait pas connu ce sacre en terre gabonaise. « Il m’est déjà arrivé d’être critique envers certains anciens sélectionneurs du Cameroun. Je dois cette fois-ci dire qu’Hugo Broos a eu le courage de faire certains choix. Il n’est en général jamais évident de ne pas retenir des joueurs qui ont un vécu, mais qui pensent que leur place est un acquis et que la sélection nationale leur appartient. Il a emmené au Gabon des joueurs comme Nicolas Nkoulou ou Vincent Aboubakar, qui faisaient partie des plus expérimentés, et il n’a pas hésité à faire confiance à des éléments plus jeunes  », confie-t-il à nos confrères de jeuneafrique.com.

Ondoa et Bassogog honorés

Le meilleur buteur de l’histoire des Lions indomptables loue le courage du technicien belge en qui personne n’avait misé un copeck avant la Can 2017. « On ne s’attendait pas forcément à un tel parcours, de la part d’une équipe rajeunie, avec des joueurs qui allaient disputer leur première phase finale de Can. Il y avait des défections, le sélectionneur (Hugo Broos) avait fait ses choix forts et cela avait finalement marché. En tant que camerounais, j’ai ressenti une joie immense lors de la finale à Libreville face à l’Égypte (2-1) à laquelle j’ai assisté », confesse Eto’o.

L’ancien buteur du fc Barcelone est également très fier de ses « protégés que sont Fabrice Ondoa et Christian Bassogog, formés à Fundesport, l’académie qu’il a créée, « je suis fier qu’ils aient participé à cette très belle aventure (…) Je tiens d’ailleurs à dire que Nkoulou et Aboubakar ont été exemplaires de professionnalisme. Ils n’étaient pas titulaires, mais ils ont eu un comportement irréprochable, et le Cameroun leur doit beaucoup dans cette victoire  », explique le goléador qui pense que le Cameroun peut redevenir une très grande équipe, surtout s’il n’y a pas de problèmes en interne.

Christou DOUBENA.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 10 mars à 11:43, par david thadus En réponse à : Ce que Samuel Eto’o pense d’Hugo Broos

    @OMAR, le monde nous ragarde et ce que les gens comme BOBILL ne veulent pas comprendre, c’est que la nouvelle FIFA de INFANTINO veut se concentrer a son boulot qui est le devellopement mondial du football mondial et surtout encourager les fédérations à faire la paix avec les pouvoirs politiques de leurs pays respectifs pour faire avancer le football. Tenez voilà un pays comme le cameroun en pleine crise, l’etat a investi plus de 100 milliards en 2016 pour la CAN 2016 FEMININE qui est l’une des meilleures en mondio vision jamais organisée, pour 2019 la masculine, c’est presque 500 milliards qui seront investis pour les stades, les routes et hotels etc.. pour cette CAN, or ni la FIFA, ni la CAF ne peut lui trouver cet argent, c’est seule la volonté politique des dirigeants qui les poussent a faire honneur au football, or ces stades doivent revenir à la FECAFOOT pour develloper le football, croyez vous que l’Etat voit d’un bon oeil que la FIFA leur impose un présiedent a la fecafoot qui échappe à leur contrôle ? ABDOURAME est bien naif de croire que l’etat qui a installé le comité de normalisation en 2013 en lieu et place de BEGHENI NDEH qui avait pris le pouvoir par force a tsinga, que a cause de la decision de la CCA, cet Etat acceptera que 4 ans après on enleve TOMBI pour remettre BEGHENI NDEH, je sais qu’avec la crise anglophone sera peut être bien vu pour certains mais pour un Etat c’est pas faisable, surtout au cameroun.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars à 10:48, par omar En réponse à : Ce que Samuel Eto’o pense d’Hugo Broos

    Je suis d’accord avec @David, il faut arrêter avec ce juridisme qui devient ridicule à la fin. Tout le monde a compris qu’il serait plus dommageable de revenir en arrière et les juges de tous les tribunaux qui voient défiler Abdourahman essaient de le dire sentence après sentence. Je pense qu’il faut faire la paix des braves. Je suis étonné qu’aucun ancien n’ait entrepris de parler aux deux camps même après la victoire de Libreville. Pour moi ce moment de joie peut permettre de calmer les uns et les autres. Cela a tout à voir avec l’équipe qui ne peut être sereine avec des responsables contestés, des finances bloquées, etc. Cher @Bobill, vous oubliez que le camp Abdourahman a essayé de bloquer les compétitions des équipes nationales au motif qu’elles ont été engagées par des responsables illégaux. Imaginez que cette initiative aie pu prospérer...

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars à 09:24, par Bobill En réponse à : Ce que Samuel Eto’o pense d’Hugo Broos

    Qu´est-ce le lavage du linge sale au Tas ou au Cameroun à avoir avec l´équipe. C´est Bell Abdouraman ou Tombi, qui constituent l´équipe des Lions Indomptables ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 mars à 07:07, par david thadus En réponse à : Ce que Samuel Eto’o pense d’Hugo Broos

    Le cameroun peut avoir une grande équipe si on lave le linge sale au cameroun et non au TAS

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches