CDC : Apejes rêve de forcer l’histoire

Camfoot

Pour sa première finale de la Coupe du Cameroun, le club des Académiciens de Mfou ne veut pas se louper. C’est cette année ou rien. En stage à Akono, Franck Boya et ses coéquipiers affûtent leurs armes pour une seule mission : humilier Bamboutos dimanche prochain sous les yeux du chef de l’Etat, Paul Biya.

Le 27 octobre 2016
commentaires

Apejes rêvait sans doute de remporter le championnat. Mais le club classé 11e à l’issue de la saison n’était visiblement pas assez préparé pour s’adjuger le titre de l’Union des mouvements sportifs (UMS) de Loum. Tout n’est pas perdu. Les Académiciens de Mfou peuvent encore sauver leur année, en cas de victoire ce dimanche, face à Bamboutos de Mbouda. Le club du président Aimé Léon Zang s’avance vers une grande finale de la Coupe du Cameroun avec l’ambition et les moyens de la remporter. L’objectif étant en effet la victoire. Seul le résultat compte, peu importe la manière.

Evidemment, les Académiciens de Mfou connaissent bien leurs adversaires. Au moins pour les avoir affronté deux fois en Ligue 1 cette saison. Lors de la 8e journée du championnat, Apejes qui jouait à domicile, a réussi à infliger aux Mangwa Boys leur plus lourde défaite de la saison (5-0). A la phase retour à Mbouda, lors de la 25e journée, Bamboutos a pris sa revanche en s’imposant 2-0. Cette finale sera l’occasion pour les deux clubs d’en découdre une fois pour toute. Bamboutos se prépare à Limbé, tandis qu’Apejes est à Akono. Le groupe est constitué de 24 joueurs.

Du talent et une volonté en béton

Pour leur première, les Académiciens de Mfou veulent forcer l’histoire, et inscrire le nom de leur club dans les annales. L’équipe de la région du Centre a des joueurs suffisants prêts notamment, Franck Boya, élu meilleur Espoir de la saison par la Ligue de football professionnel du Cameroun. Le milieu de terrain sera l’une des grandes attractions de cette finale, la vedette de l’Académie. L’international U23 a gagné en maturité et en expérience, depuis son passage chez les Lions séniors en septembre dernier. C’est un bon meneur. Il est fort physiquement et techniquement. Sa puissance de frappe et son agressivité dans les duels font de lui un atout incontestable pour Apejes qui ne pourra pas seulement compter sur lui.

Car à côté de Boya, il y aussi des valeurs montantes comme Samuel Oum Gouet, le capitaine des Lions juniors. Bon bagarreur sur le plan défensif, il est aussi un intéressant tireur de coup-franc. Il l’a démontré en marquant sur un excellent coup de pied arrêté, lors du match retour des demi-finales de cette Coupe, face à International de Douala (2-1). Avec Oum et Boya sur le terrain, Apejes a rarement perdu cette année. Ce sont les deux pièces maîtresses d’un groupe solide, doté d’une volonté en béton. Le staff technique emmené par Sogba Oumarou sait qu’il y a de quoi espérer un bon dénouement dimanche.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches