Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN U20 : jusqu’où ira le Cameroun en Zambie ?

Camfoot

Ambitieux et habitués à jouer ensemble, les Lions juniors s’engagent dans cette Coupe d’Afrique des nations (CAN) avec l’objectif premier d’atteindre les demi-finales, et donc, de se qualifier pour la prochaine Coupe du monde des moins de 20 ans.

Le 26 février 2017
commentaires

Le Cameroun vit sur un nuage depuis le 05 février 2017. Ce soir où le pays de Roger Milla et de Gabrielle Aboudi Onguéné a remporté sa cinquième Coupe d’Afrique des nations (CAN) au Gabon, à la faveur d’une victoire 1-2 sur l’Egypte. Un sacre qui non seulement replace les Lions Indomptables sur le toit de l’Afrique, mais un sacre également qui constitue un facteur de motivation pour les sélections inférieures notamment les moins de 20 ans, qui prennent part dès ce lundi, à la CAN de leur catégorie en Zambie. Ambitieux et habitués à jouer ensemble, les Lions juniors espèrent imiter leurs aînés de la sélection sénior.

L’entraîneur Cyprien Ashu Bessong ne cesse de le marteler : l’objectif premier est d’atteindre la demi-finale. Parce que les quatre nations demi-finalistes seront d’office qualifiées pour la prochaine Coupe du monde des moins de 20 ans, prévue en mai-juin en République de Corée. Accéder en demi-finale c’est bien en effet, mais les Lionceaux attendent probablement plus, comme l’ensemble de leurs supporters d’ailleurs. La victoire lors de la CAN gabonaise ajoute certainement une exigence maximale à l’enthousiasme de cette génération de joueurs qui ont prouvé qu’ils ont non seulement les moyens physiques, techniques et athlétiques, mais aussi l’envie et le fighting spirit nécessaires pour espérer autre chose qu’une (simple) place en demi-finale.

Une armée de professionnels prêts

Ces derniers mois, les Lionceaux ont disputé de nombreux matchs amicaux contre des clubs de première et deuxième divisions du Cameroun. Rarement ils ont été mis en difficulté au cours de ces matchs d’évaluation qu’ils ont pour la plupart remporté. Les hommes de Cyprien Ashu Bessong ont fait preuve d’une bonne cohésion, d’une belle entente, d’un esprit de combattivité inattaquable et d’une solidarité sans tâche. S’ils sont tous aussi talentueux les uns que les autres, les Lionceaux pourront bien sûr s’appuyer un peu plus sur des joueurs comme Um Gwet, Pindi, Rodrigue Ele et leur cohorte de joueurs professionnels notamment, Eric Ayuk Mbu de Bethlehem Steel et l’arrière gauche des Seattle Sounders, Nouhou Tolo qui évoluent tous les deux aux Etats-Unis d’Amérique, Tony Njiké, milieu de terrain des moins de 19 ans au sein des Girondins de Bordeaux et enfin, Hervé Bodiong Andiolo, pensionnaire du FC Paphos à Chypres. L’Afrique du Sud, premier adversaire du Cameroun à cette CAN zambienne est prévenue : les Lionceaux ne laisseront personne leur barrer la route. Les deux nations s’affrontent ce lundi.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches